Monique MERABET

Auteure
 Blog de Monique Merabet
 monique.merabet@wanadoo.fr
 Consultez les dédicaces

Née le 25 février 1949, à Piton Saint-Leu (La Réunion), Monique Merabet a enseigné les mathématiques au lycée. Lectrice passionnée, elle écrit depuis une vingtaine d’années, poèmes, contes, nouvelles, haïku… dans lesquels elle s’attache à retranscrire les émerveillements de son environnement réunionnais, son amour pour l’île natale, en français ou en créole
Plus récemment, elle s’intéresse aux compositions subtiles du haïbun et du tanka-prose, formes d’écriture qui s’adaptent bien à traduire les petits bonheurs de la vie.
Elle est régulièrement publiée dans L’écho de l’étroit sentier, la revue de l’Association francophone des auteurs de haïbuns (AFAH) et participe à des anthologies (poèmes, haïkus, haïbuns dont certains sont sélectionnés au concours des éditions Liroli), à des revues (Regards, Gong…), à des recueils collectifs de nouvelles regroupant des auteurs réunionnais.
Au sein d’une association Laféladi, elle anime aussi des ateliers d’écriture (souvent centrés sur le haïku) auprès de scolaires et des lectures auprès des déficients visuels.
Parmi ses publications, on peut citer L’île du non retour (poèmes aux Éditions Surya en 2010), 3 feuilles sur la treille (haïkus en collaboration avec Danièle Duteil et Janick Belleau (Éditions L’iroli, 2013), Au bout de l’index (haïkus bilingues français/créole aux Éditions L’iroli, 2015) et en 2017, deux nouvelles dans un collectif Nénènes, porteuses d’enfance aux Éditions Petra… et en 2018 Le rire des étoiles, recueil de tanka-prose aux Éditions du Tanka francophone, Souvenirs épars de ma mère chez Les Impliqués éditions en 2019.
On peut aussi la retrouver sur son blog : http://patpantin.over-blog.com qu’elle alimente régulièrement de poèmes brefs, haïbuns et tanka-prose et de photos, au fil des jours.

Souvenirs épars de ma mère (4ème de couverture du dernier ouvrage)
Cent ans après… Comment retrouver trace de ce grand-père « tué à l’ennemi », à vingt-sept ans, un jour d’août 1916 ? Comment dire le vent mauvais de la Première Guerre mondiale qui l’a ballotté de son village réunionnais natal aux abords d’un lac de Macédoine ?

Prix et distinctions
2018 Grand Prix des îles du Ponant pour Lettres de Lémurie # 1
2006 Prix Max Jacob de la Société des poètes français pour L’arbre Chanson
2003 Grand Prix de l’océan Indien pour la jeunesse pour Lambrequins et vieux bardeaux
2000 Prix du Concours Jules Ferry pour Danse avec la nuit

Manifestations
2018 Salon du livre réyoné (Saint-Leu – La Réunion)
2018 Kabar Lire La Kréolité – Salon du livre des mondes créoles (Le Port – La Réunion)
2017 Salon du livre Athéna de Saint-Pierre (La Réunion)
2016 Salon du livre de jeunesse de l’océan Indien (Le Port – La Réunion)
2016 Kabar liv la kréolité – Salon du livre des mondes créoles (Le Port – La Réunion)
2015 Salon du livre Athéna de Saint-Pierre (La Réunion)
2014 Salon du livre de jeunesse de l’océan Indien (Le Port – La Réunion)
2014 Kabar liv la kréolité – Rencontres internationales autour du livre des mondes créoles (Le Port – La Réunion)
2013 Salon du livre Athéna de Saint-Pierre (La Réunion)
2012 Salon du livre de jeunesse de l’océan Indien (Le Port – La Réunion)
2010 Salon du livre de jeunesse de l’océan Indien (Le Port – La Réunion)
2008 Salon du livre de jeunesse de l’océan Indien (Le Port – La Réunion)

Consultez les dédicaces

08/05/2019

Lettres de Lémurie # 5

Collectif. Dodo vole. Revue littéraire francophone. 2022. 9791090103733

En savoir plus
Dodo vole
Saindoune BEN ALI</a
Alexandra BISSON</a
Brigitte MASSON
Monique MERABET
Catherine PINALY
Monique SÉVERIN
Dominique TELLIER

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Selon Jules Hermann, un continent aurait émergé autrefois, « en forme de croissant, qui s’étendait de l’océan Indien à la Patagonie, partant du sud de Ceylan, englobant les Mascareignes et Madagascar[…] » Ce continent mythique dépositaire d’un rêve d’une humanité lémurifique, à notre propre (dé)mesure et selon nos préjugés, est la Lémurie. Un continent littéraire qui se révèle dans une revue.
Présentation des auteurs :
Ils écrivent depuis La Réunion, depuis Maurice, depuis Madagascar ou Les Comores, ou d’ailleurs, et se sont reconnus dans cet appel à la fraternité littéraire lémurifique.
24 textes inédits (nouvelles, extraits de roman, poésie) de 24 auteurs reconnus ou émergents.

Les auteurs :
Marie RANJANARO
Dominique TELLIER
Brigitte MASSON
RAZANABARATRA
Catherine PINALY
Nirina RALANTOARITSIMBA
Aurélia COULARY
Irchad RAMIANDRASOA R.
Monique MERABET
Saindoune BEN ALI
Frédérique TRIGODET
HOBIANA
Monique SÉVERIN
Jeanne Élise FONTAINE
Hery MAHAVANONA
Alexandra BISSON
IZIKA
Bertrand RUNTZ
Marie BIROT
Elire YBOS
Mompianina RANDRIA
Amal SEWTOHUL
Mirana RAJOHARISON
Mathieu JUNG

Enfances

Danièle DUTEIL – Collectif – Nadège MOULLET (Illustrations). Éditions Pippa – Kolam. Poésie. 2021. 9782376790556

En savoir plus
Éditions Pippa
Monique MERABET

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Vingt-huit auteurs, inspirés par le modèle japonais, se sont prêtés au jeu de l’écriture mixte, prose/haïku. Leurs haïbuns s’inscrivent dans la modernité et une relative proximité temporelle, voire géographique. De quoi parlent-ils ? Pour la grande majorité d’entre eux, de l’intime, de la sphère familiale. Nombreux sont ceux qui font ressurgir leurs propres souvenirs d’enfance ou un épisode marquant de cette période. D’autres préfèrent distancier leur récit en l’écrivant à la troisième personne. Quelques textes correspondent d’ailleurs à des fictions, ou semblent mi-fictifs, mi-réels. Au lecteur de découvrir ces déclinaisons de l’enfance retenues dans ce collectif de haïbuns. Je lui souhaite une agréable lecture-promenade.

Les auteurs
Monique MERABET avec La journée de Mia (haïbun)