Monique MERABET

Auteure
 Blog de Monique Merabet
 monique.merabet@wanadoo.fr
 Consultez les dédicaces

Née le 25 février 1949, à Piton Saint-Leu (La Réunion), Monique Merabet a enseigné les mathématiques au lycée. Lectrice passionnée, elle écrit depuis une vingtaine d’années, poèmes, contes, nouvelles, haïku… dans lesquels elle s’attache à retranscrire les émerveillements de son environnement réunionnais, son amour pour l’île natale, en français ou en créole
Plus récemment, elle s’intéresse aux compositions subtiles du haïbun et du tanka-prose, formes d’écriture qui s’adaptent bien à traduire les petits bonheurs de la vie.
Elle est régulièrement publiée dans L’écho de l’étroit sentier, la revue de l’Association francophone des auteurs de haïbuns (AFAH) et participe à des anthologies (poèmes, haïkus, haïbuns dont certains sont sélectionnés au concours des éditions Liroli), à des revues (Regards, Gong…), à des recueils collectifs de nouvelles regroupant des auteurs réunionnais.
Au sein d’une association Laféladi, elle anime aussi des ateliers d’écriture (souvent centrés sur le haïku) auprès de scolaires et des lectures auprès des déficients visuels.
Parmi ses publications, on peut citer L’île du non retour (poèmes aux Éditions Surya en 2010), 3 feuilles sur la treille (haïkus en collaboration avec Danièle Duteil et Janick Belleau (Éditions L’iroli, 2013), Au bout de l’index (haïkus bilingues français/créole aux Éditions L’iroli, 2015) et en 2017, deux nouvelles dans un collectif Nénènes, porteuses d’enfance aux Éditions Petra… et en 2018 Le rire des étoiles, recueil de tanka-prose aux Éditions du Tanka francophone, Souvenirs épars de ma mère chez Les Impliqués éditions en 2019.
On peut aussi la retrouver sur son blog : http://patpantin.over-blog.com qu’elle alimente régulièrement de poèmes brefs, haïbuns et tanka-prose et de photos, au fil des jours.

Souvenirs épars de ma mère (4ème de couverture du dernier ouvrage)
Cent ans après… Comment retrouver trace de ce grand-père « tué à l’ennemi », à vingt-sept ans, un jour d’août 1916 ? Comment dire le vent mauvais de la Première Guerre mondiale qui l’a ballotté de son village réunionnais natal aux abords d’un lac de Macédoine ?

Prix et distinctions
2018 Grand Prix des îles du Ponant pour Lettres de Lémurie # 1
2006 Prix Max Jacob de la Société des poètes français pour L’arbre Chanson
2003 Grand Prix de l’océan Indien pour la jeunesse pour Lambrequins et vieux bardeaux
2000 Prix du Concours Jules Ferry pour Danse avec la nuit

Manifestations
2018 Salon du livre réyoné (Saint-Leu – La Réunion)
2018 Kabar Lire La Kréolité – Salon du livre des mondes créoles (Le Port – La Réunion)
2017 Salon du livre Athéna de Saint-Pierre (La Réunion)
2016 Salon du livre de jeunesse de l’océan Indien (Le Port – La Réunion)
2016 Kabar liv la kréolité – Salon du livre des mondes créoles (Le Port – La Réunion)
2015 Salon du livre Athéna de Saint-Pierre (La Réunion)
2014 Salon du livre de jeunesse de l’océan Indien (Le Port – La Réunion)
2014 Kabar liv la kréolité – Rencontres internationales autour du livre des mondes créoles (Le Port – La Réunion)
2013 Salon du livre Athéna de Saint-Pierre (La Réunion)
2012 Salon du livre de jeunesse de l’océan Indien (Le Port – La Réunion)
2010 Salon du livre de jeunesse de l’océan Indien (Le Port – La Réunion)
2008 Salon du livre de jeunesse de l’océan Indien (Le Port – La Réunion)

Consultez les dédicaces

08/05/2019

Enfances

Danièle DUTEIL – Collectif – Nadège MOULLET (Illustrations). Éditions Pippa – Kolam. Poésie. 2021. 9782376790556

En savoir plus
Éditions Pippa
Monique MERABET

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Vingt-huit auteurs, inspirés par le modèle japonais, se sont prêtés au jeu de l’écriture mixte, prose/haïku. Leurs haïbuns s’inscrivent dans la modernité et une relative proximité temporelle, voire géographique. De quoi parlent-ils ? Pour la grande majorité d’entre eux, de l’intime, de la sphère familiale. Nombreux sont ceux qui font ressurgir leurs propres souvenirs d’enfance ou un épisode marquant de cette période. D’autres préfèrent distancier leur récit en l’écrivant à la troisième personne. Quelques textes correspondent d’ailleurs à des fictions, ou semblent mi-fictifs, mi-réels. Au lecteur de découvrir ces déclinaisons de l’enfance retenues dans ce collectif de haïbuns. Je lui souhaite une agréable lecture-promenade.

Les auteurs
Monique MERABET avec La journée de Mia (haïbun)

Zarboutan magazine – # numéro 2

Léspri nous péi pou fé viv kiltir réyoné-la. Collectif. Zarboutan magazine. Revue culturelle. 2021. 9782379800023

En savoir plus
Zarboutan magazine
Arnold JACCOUD
Zakaria MALL
Monique MERABET
Luçay Soubaya PERMALNAÏCK
Jean-Louis ROBERT
Monique SÉVERIN

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

Karofarfar – Mai 2021 – Sommaire
– Éditorial par Patrice SINGAINY – p. 3
Les enfants de la Creuse – L’immigration subie de mineurs de La réunion en France par Wilfrid BERTILE – p. 6-13
Hommage à Sudel Fuma – Joindre l’utile à l’agréable par Prosper EVE (Illustration de Jean-Philippe ADAM) – p. 14-16
Sudel Fuma – Notre héros créole par Paul CANAGUY – p. 17-18
Jimmy Cambona – Une peinture enracinée par Bernadette PLUIES – p. 19-21
Langpozé langue parlée langpozé langue écrite par LAO VANGLAO – p. 22-25
La langue maternelle – Un véhicule émancipateur par Jacques DUMORA – p. 26-27
Mon lang-kozé, mon lang-ékri – In linj po mon lâm par Dominique Joséphine – p. 28-29
Du créole opprimé au créole libéré, défense de la langue réunionnaise par Jean-Loup GAILLARD – p. 30-31
Pou tout marmay larényon – Pour une école réunionnaise par Giovanni PRIANON – p. 32-33
Le créole à l’école – Le point sur les représentations sociolinguistiques des enseignants par Longambal SOUPRAYEN-CAVERY – p. 34-36
Kan la sans ti pour – La pa la sans ti kanar par Vanessa HERVÉ – p. 37-38
Le mouroum – Une plante aux multiples vertus par Karol SIDIEN – p. 40-41
La fontaine aromatique par Carole LACAILLE (Photos de Carole LACAILLE) – p. 42-47
Les histoires de Manapany-Les-Bains par Véronique PRÉCOURT (Photographies d’Ysabel GOMEZ) – p. 48-51
Mon vi bisik par Valérie PAYET et Julien BONNIER – p. 52-54
Les anciens de Takamaka – Ces héros du quotidien par Éric JEAN-PIERRE (Photographies de Patrice ATCHICANON) – p. 56-60
La calligraphie latine, pour expression personnelle par Nadia AKHOUN – p. 62-65
Kafmaron « Lankraz » par Carole LACAILLE – p. 66-69
Huguette Payet, une douceur de vivre par Georges AH-TIANE (Photographie de J-F EVE) – p. 70-73
– Réunionnisation & réunionnité – Qu’est-ce que la réunionnité ? Qu’est-ce que la réunionnisation ? par Patrick SINGAÏNY, écrivain et essayiste – p. 74-76
Pour décoloniser par (re)construction identitaire de La Réunion par Arnold JACCOUD – p. 77-79)
Le mouvement queer décolonisé par Karol SIDIEN (Illustrations d’Emma DI ORIO) – p. 80-81
Ne vous en faites pas, rien n’est sous contrôle par David LAO – p. 82
Le dernier sultan des Comores Saïd Ali par Fatima MZÉ SAID SAID – p. 84-85
Komansman listwar larkéologi La Rényon par Éric KICHENAPANAIDOU (Photographies de Zakaria MALL) – p. 86-87
In Karé misouké dann simétièr sin-lé par Luçay Soubaya PERMALNAÎCK (Photographies de J-F EVE) – p. 88-90
Nasyon nwarkansyèl par Kristof LANGROMME (Illustrations de Jimmy CAMBONA) – p. 91
Kank Malaya i koz, fonner i may ansan fonnlam – Le Malaya, de l’expression chantée à la chanson poétique par Sandrine DIJOUX (Photographies d’Hugo VALERA) – p. 92-93
Tiloun – Dé modékri si mon lémé par Michoue ITARRE (Illustrations de Jean-Philippe ADAM et Jonathan SÉROC) – p. 94-99
Dann gafourn Firmin Lacpatia par Monique SÉVERIN (Illustrations de Jean-Philippe ADAM) – p. 100-103
Les chemins de la liberté par Jean-Loup GAILLARD – p. 104-105
L’exotisme des coquelicots par Monique MERABET – p. 106-107
La marche sur le feu – Une tradition qui doit se perpétuer par Frédéric MOUNIAMA (Photographies de Patrice ATCHICANON) – p. 108-111
– Labib. Promyé téstaman liv légliz. Karo 3 – La Bible. Ancien Testament. Livre de l’Exode. Troisième chapitre (Tableau de Jimmy CAMBONA) – p. 112-113
– Danièle Moussa – Un zarboutan au regard aiguisé et aimant par Stéphanie VOLSAN (illustrations de Jean-Philippe ADAM) – p. 114-116
L’art de faire la cuisine par Jean-Louis ROBERT – p. 117-118