Archives de catégorie : France

Une jeunesse à La Réunion

Yvette PONGÉRARD PALACH. Les Éditions du Volcan – Parcours. Récit. 2020. 9791097339241

En savoir plus
Les Éditions du Volcan

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Lorsque Yvette Pongérard voit le jour, le 22 août 1928, La Réunion est une colonie française administrée par un gouverneur disposant d’une large autonomie. La localisation de cette île du sud-ouest de l’océan Indien dans l’archipel des Mascareignes, à 700 kilomètres à l’est de Madagascar et à 170 kilomètres au sud-ouest de l’île Maurice, ne favorise pas les communications avec la métropole, distante de plus de 10 000 kilomètres. Il faut voyager plusieurs semaines à bord d’un bateau pour rallier la lointaine colonie. Ce n’est qu’en 1925 que la première liaison Marseille – Le Port en paquebot a été inaugurée.
L’île a alors une vocation essentiellement agricole et produit du sucre, de la vanille, du géranium, de l’ylang-ylang, du café, du cacao, largement exportés vers la métropole, ainsi que les fruits et les légumes indispensables à la nourriture de sa population. Le réseau routier est embryonnaire. Les voitures sont rares. Une seule ligne de chemin de fer existe, sur une partie de la côte. Les Réunionnais se déplacent à pied, parfois à cheval, et transportent les marchandises dans des charrettes tirées par des bœufs.
Ce n’est qu’en 1946 que La Réunion acquiert le statut de département français d’outre-mer. La modernisation du département interviendra plus tard, à compter des années 1960.La petite Yvette grandit dans ce contexte. Ses parents, Adéla et Gonzague, exploitent une vaste propriété agricole de plusieurs dizaines d’hectares, qui s’étend du battant des lames au sommet des montagnes, au lieu-dit La Ravine-à-Malheur, sur le territoire de la commune de La Possession, au nord-ouest de l’île. Mais l’étendue de la propriété ne garantit pas les ressources. Tout le travail se fait à la main. Adéla et Gonzague ont décidé d’avoir une famille nombreuse et mettent un point d’honneur à donner à leurs enfants une éducation de qualité en y consacrant leurs revenus. Parfois un cyclone ruine les efforts d’une année entière. Il faut alors recommencer, lutter, persévérer avant de récolter les fruits de son labeur, heureusement aidé par une nature particulièrement généreuse. Les difficultés renforcent les liens entre les parents et les enfants et entre les frères et les sœurs.

Un monstre est là, derrière la porte

Gaëlle BÉLEM. Gallimard – Continents Noirs. Roman. 2020. 9782072855900

En savoir plus
Gallimard – Continents Noirs

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
« Tout commença un soir de 1981 lorsque dans la ville de Sainte-Marie, au nord de l’île, deux jeunes gens eurent le malheur de se rencontrer.
Tandis qu’au-dehors la fête battait son plein, à l’arrière d’un restaurant un cuisinier retirait sa veste et la toque blanche qu’il portait depuis le matin.»
Les Dessaintes forment l’une des familles les plus célèbres de La Réunion. Ils sont ambitieux, courageux et un brin fantaisistes. Mais, de l’avis du voisinage, des psychiatres et de la police, ils sont juste cinglés. Tout aussi barjos qu’ils soient, ils mettent au monde une fille. Une petite teigne qui compte bien devenir quelqu’un. C’est cette histoire familiale poignante au coeur de La Réunion des années 1980 qui est ici racontée.
La lectrice, le lecteur y trouveront du rythme, un ton vif, décalé, et, surtout, un humour décapant. Ils sont priés d’ouvrir la porte pour voir bondir le monstre. Des surprises, sans nul regret !…

L’autre Christ – Au coeur du secret templier

Bruno COUTURIER. Librinova. Roman. 2020. 9791026249986

En savoir plus
Librinova

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
De nombreux historiens se sont demandé pourquoi les Templiers étaient sommés de cracher sur le crucifix avant d’être adoubés chevaliers ? Quel était le sens caché des croix de bois vert ? De la double croix de l’église de Serres, dans l’Aude ? Des jumeaux du cœur de l’église de Rennes-le-Château ?
Historien, professeur de Sciences des religions à la Harvard Divinity School, Gordon Taylor tente de répondre à ces questions. Suite à l’assassinat d’un étudiant, il est mis sur la piste de Rennes-le-Château et des Templiers : des traces dans les églises et les cimetières de l’Aude qui posent de sérieuses questions sur l’identité réelle du Christ. Et plus encore… Des investigations qui menacent sa vie et celle de son entourage proche.
Une thèse d’autant plus troublante que tous les éléments de l’enquête sont basés sur des sources historiques avérées, bien documentées, aisément vérifiables.

Premier opus d’une trilogie déjà écrite (les deux suivants ne sont pas encore publiés, mais si vous insistez…), il s’inspire d’une intuition de l’historien Louis Charpentier, confirmée depuis par les découvertes de Rennes-le-Château et les traces des Templiers dans des églises de l’Aude ; intuition d’autant plus troublante que basée sur des faits réels.
Les conséquences de ce secret sur nos mentalités sont encore si insidieuses, si prégnantes que j’ai cru nécessaire d’effectuer six ans de recherches pour cette trilogie afin de vous les décrypter. La forme romanesque, dont l’enquête participe du suspens, en rend la lecture plus motivante.

Démoncratie – Maskarenas 2089

Alain BLED. Nombre 7. Roman. 2020. 9782368329764

En savoir plus
Nombre 7

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Dans un monde dévasté par la guerre depuis plusieurs décennies, une île abandonnée dérive sur l’océan indien, avec à la barre un capitaine psychopathe et un équipage incompétent. Quant aux passagers survivants, ils galèrent.
Octave Montgâté, petit chef de chantier arriviste, habitué à maltraiter son épouse Isabelle comme son adjoint Sylvain, se montre en revanche servile devant la dictature régnant sur l’île de Maskarenas. Un jour, Octave provoque une explosion fatale dans la carrière qu’il dirige. Peu après, il est enlevé par Mickael, un rebelle qui le fait chanter : soit il aide ses compagnons à tuer son « ami » le roi Alphonse, soit ils le dénoncent. Le coup d’État réussit, mais la nature se met de la partie.

Contre-pied – Nouvelles de l’océan Indien

Julien DE CORNIÈRE. L’Harmattan – Nouvelles. Nouvelle. 2019. 9782343187204

En savoir plus
L’Harmattan

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Douze nouvelles échelonnées sur un an au coeur de l’océan Indien. Douze récits taillés dans le vif, pour prendre le lecteur à contre-pied, avec pour point d’ancrage un changement de direction brutal dans l’existence des personnages : incident de parcours, étrange rencontre, objet trouvé, drame de la vie… À travers ces destins croisés, qui basculent au rythme des saisons inversées, ce recueil dresse aussi une image vivante de La Réunion actuelle : richesse culturelle, diversité des paysages, pratiques sportives insulaires à l’image du Grand Raid ou de la plongée, et même « crise requin ». Un grand bol d’air éloigné du continent où le lien avec les terres voisines est omniprésent.

Le rendez-vous de Tokyo

Catherine BRAI. 5 sens éditions. Roman. 2019. 9782889491100

En savoir plus
5 sens éditions

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Agnès, jeune professeur tout juste diplômée de philosophie et mariée depuis peu rejoint son mari Max au Japon après deux mois d’absence. Elle donne six heures de cours à l’Institut français de Tokyo et découvre, ébahie, une ville, un pays et des habitants dont la vie est à l’opposé de celle de la France. Nous sommes au début des années 70. Tout à Tokyo apparaît à Agnès mystérieux et longtemps incompréhensible sauf la véritable vénération que les Japonais portent à la France et aux Français. Nous avons la réputation d’être tous beaux, élégants et romantiques. Les mâles de l’Hexagone, installés au Japon en profitent. Agnès elle-même suscite beaucoup d’émois, néanmoins difficiles pour elle à deviner derrière les paupières et les têtes baissées. Max, surchargé de travail selon ses dires, la pousse à fréquenter ses collègues masculins. Ensemble, ils forment un groupe sympathique et ils aiment échanger leurs connaissances sur le Japon. Par la différence de culture, ils sont souvent plongés dans des situations cocasses où tout est prétexte à des fous rires qui peuvent gêner les Japonais, habitués à plus de réserve. Mais au bout de quelques mois, le groupe se délite, les jeunes gens ayant pu réaliser leur rêve : trouver une compagne japonaise. À la fin de l’année scolaire, Agnès reprend seule l’avion pour la France. Quarante-cinq ans plus tard, elle revient sur les lieux où dans le tumulte des préjugés, elle a perdu son jeune mari. Quelles surprises attendent notre voyageuse au terme de ce pèlerinage ?