Adolphe MAILLOT

Auteur

  Facebook d'Adolphe Maillot
 adolphe@hotmail.com
 Consultez les dédicaces

Docteur en anthropologie et agrégé de lettres modernes, Adolphe Maillot construit son quotidien autour du plaisir de l’étude. Désireux de comprendre le fonctionnement des sociétés et des textes, il n’en succombe pas moins au charme de la fiction spontanée. S’il est plus à l’aise avec la langue de Molière qu’il enseigne au Lycée Antoine Roussin (Saint-Louis), il s’essaye aujourd’hui à celle de Daniel Honoré – sa langue natale jusque-là littérairement inexploitée. Son esprit enfantin et sa rigueur académique l’ont naturellement conduit à « entrer en littérature réunionnaise » par la fable. En 2022 il publie Fab pou gran marmay – Kréol / fransé à l’Union pour La défense de l’identité réunionnaise (Udir).

Fab pou gran marmay – Kréol / fransé (4ème de couverture du dernier ouvrage)
Comment en vient-on à écrire des fables créoles en 2022 ? Par hasard. Sur un malentendu, un heureux coup du sort. Kèl bon diab la fé la malis sanm
mwin ? Miracle sociologique. Wati watia. Sortilège littéraire. Pour le plaisir de la forme et la jouissance de la langue. Done a li komsa minm. En attendant je ne sais quoi. Parce que c’était La Fontaine, parce que c’était moi. Aou amwin, ala poukwé.
Grâce à la nécéssité. Malizé mon dalon. Contre l’adversité. Je t’aime moi non plus.
Lamour lé ég pardsi dou. Bilinbi i may èk siro-la-kuit. En riant. Dans le sens des alizés. En rimant. Nou fé ri la boush, nou fé dans lo mo. À rebours de la pensée première. Vers une origine qui se projette dans un plilwindovan. Parmi les autorités et les amuseurs, les sommités et les bonimenteurs. Zarboutan é sharjèr d’lo dan lo minm goni. Magie démocratique de l’intertextualité
La Tour Babèl la shap tèrla.
Adolphe Maillot

Prix et distinctions
2021 Coup de cœur du jury au Konkour Lankréol – Pri Daniel Honoré pour Lavankomansman
2002 Prix du Jeune Écrivain pour La lettre de Paul Bourget
2002 Premier prix du concours de la nouvelle organisé par le CROUS pour Le dernier repas
2001 Premier prix du concours de la nouvelle organisé par le CROUS pour Musique silencieuse du corps

Manifestations
2022 Salon du livre péi (Saint-Paul – La Réunion)
2022 Salon de la culture et de l’identité réunionnaise (Saint-André – La Réunion)

Consultez les dédicaces

30/09/2022

Cargo, Maria Aparecida et autres nouvelles

Collectif – Adolphe MAILLOT. Mercure de France. Nouvelles. 2002. 9782715223738. Prix du Jeune Écrivain 2002

En savoir plus
Mercure de France
Adolphe MAILLOT

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Collectif
Cargo, Maria Aparecida et autres nouvelles
Prix du jeune écrivain 2002
Ce volume contient Cargo par Séverine Beau, , Il ne faut pas jouer avec l’absence par Océane Madelaine, La guerre est finie par Céline Romainville, La résorcine par Pierre Buty, Crachat par Chloé Cinq-Mars, La jeune fille et le lion par Julie Schutz, Alexandre Natal par Hélène Rossart, L’ombre d’un seul homme par Cécile Goguely, Les voix de la faim par Claire-Marie Guerre, Petits poissons rouges par Frédéric Adrian, Un conte pour demain par Anatole Kaboré, La lettre de Paul Bourget par Adolphe Maillot et Les impasses par Isidora Vlasak
Préface : Claude Pujade-Renaud

Les auteurs
Frédéric ADRIAN pour Petits poissons rouges
Séverine BEAU pour Cargo
Pierre BUTY pour La résorcine
Chloé CINQ-MARS pour Crachat
Cécile GOGUELY pour L’ombre d’un seul homme
Claire-Marie GUERRE pour Les voix de la faim
Anatole KABORÉ pour Un conte pour demain
Océane MADELAINNE pour Il ne faut pas jouer avec l’absence
Adolphe MAILLOT pour La lettre de Paul Bourget
Céline ROMAINVILLE pour La guerre est finie
Hélène ROSSART pour Alexandre Natal
Yasmina TRABOULSI pour Maria Aparecida
Julie SCHUTZ pour La jeune fille et le lion
Isidora Vlasak pour Les impasses

Fab pou gran marmay – Kréol / fransé

Adoplhe MAILLOT. Union pour la défense de l’identité réunionnaise (Udir). Fables. 2022. 9782878630985

En savoir plus
Union de défense de l’identité réunionnaise (Udir)
Adolphe MAILLOT

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Comment en vient-on à écrire des fables créoles en 2022 ? Par hasard. Sur un malentendu, un heureux coup du sort. Kèl bon diab la fé la malis sanm
mwin ? Miracle sociologique. Wati watia. Sortilège littéraire. Pour le plaisir de la forme et la jouissance de la langue. Done a li komsa minm. En attendant je ne sais quoi. Parce que c’était La Fontaine, parce que c’était moi. Aou amwin, ala poukwé.
Grâce à la nécéssité. Malizé mon dalon. Contre l’adversité. Je t’aime moi non plus.
Lamour lé ég pardsi dou. Bilinbi i may èk siro-la-kuit. En riant. Dans le sens des alizés. En rimant. Nou fé ri la boush, nou fé dans lo mo. À rebours de la pensée première. Vers une origine qui se projette dans un plilwindovan. Parmi les autorités et les amuseurs, les sommités et les bonimenteurs. Zarboutan é sharjèr d’lo dan lo minm goni. Magie démocratique de l’intertextualité
La Tour Babèl la shap tèrla.
Adolphe Maillot