La clef du champ

Agnès GONZALEZ (Texte) – Aurélie VIENNE (Illustrations). Éditions du 20 Décembre – Kèr Vayan. Conte. 2019. 9782954385662

En savoir plus
Éditions du 20 Décembre
Agnès GONZALÈS
Aurélie VIENNE

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Nous avons tous un rêve au plus profond de nous. Parfois les difficultés de la vie nous font perdre espoir et abandonner ce rêve. C’est ce qui arrive à Petit Bonhomme dont le champ est dévasté par une terrible sécheresse. Seule Lily continue de croire en lui et en son rêve perdu, jusqu’au jour où la découverte d’un trésor dans son champ entraîne le jeune garçon ordinaire dans une aventure extraordinaire.
Un conte fantastique qui nous inspire à partir à la conquête de nos rêves en famille.
Police adaptée aux lecteur dyslexiques.

Indigo # 6

Arts, culture, traditions et modernités. Collectif. Indigo. Revue culturelle. février 2021.

En savoir plus
Indigo

Acheter
Librairie Gerard
Librairie Gerard

Consulter le sommaire

Éditorial
Au XIIIème siècle Marco Polo du fond de sa cellule Génoise dictait » le devisement du monde », récit de sa vie passée dans les routes marchandes d’Orient, à la cour de Kubilaï Khan. Il traçait ainsi pour ses contemporains un portrait des hommes et des sociétés orientales bien plus fidele que les folles histoires qui accompagnaient les caravanes de l’époque.
Dans le monde d’alors la Chine et l’Inde dominaient le commerce mondial et les peuples du pourtour de la mer des Indes, aujourd’hui Océan Indien, prospéraient au sein d’un gigantesque foyer de cultures et de civilisations. En écrivant ce livre Marco Polo fit entrer cette réalité dans la conscience Européenne et ouvrait ainsi la voie à une connaissance de l’autre ou l’expérience prend le pas sur le fantasme et ou la distance devient une motivation au lieu d’un frein.
L’explorateur accompagne des lors le marchand et l’être devient porteur d’un intérêt aussi grand que l’avoir. Les échanges changèrent de nature et dans le partage de leur essence propre les peuples dessinaient une identité globale au sein de laquelle ils gardaient une existence propre comme les différentes iles d’un même archipel.
Ce mécanisme perdure de nos jours et les moyens de communication modernes font que cette identité globale peut s’élaborer plus précisément d’autant que le partage des êtres atteint un niveau de richesse inconnu du monde ancien.
C’est dans cet esprit et avec ces moyens qu’INDIGO fut crée il y a trois ans de cela. Au sein d’un même ouvrage les différentes iles de l’archipel Indianocéanique se nourrissent les unes les autres et continuent la construction de ce foyer de civilisations qu’est l’océan Indien.
A l’aune de cette réflexion il est aisé de mesurer la joie que nous avons pour ce 6ième numéro d’accueillir, après la Réunion, Madagascar, l’ile Maurice, l’archipel des Comores. Dans les senteurs de ces iles et les voix envou- tantes du Débé nous allons à la rencontre de Mab Elhad, Toufhat Mouhtare,Said Kouraiche, Elkaioum Moutuou et tant d’autres !
Joie tout aussi grande que nous avons eue d’attribuer le prix du concours littéraire organisé par INDIGO en 2020 à Antsa-Tia Ramambaharisoa, jeune étudiante Malgache de 18 ans ! Si pour un enfant il est dit que tout se joue avant 6 ans, nous portons l’espoir que pour l’enfant INDIGO bien des choses se joueront au-delà de ce 6ième numéro et que nous continuerons à construire une Indian-océanie de pierres les plus solides qui soient : Les Hommes.
Gilbert CAZAL

Couverture : © Tara Shakti

Les auteurs

Kanyar – Numéro 7

Estelle COPPOLANI – Emmanuel GÉDOUIN – Emmanuel GENVRIN – Nathalie HERMINE – Jocelyne LE BLEIS – Julie LEGRAND – Xavier MAROTTE – Marie MARTINEZ – Monique MERABET – Sergueï NOSSOV – Stéphanie RIVIÈRE – Edward ROUX – Nathalie VALENTINE LEGROS. Kanyar. Nouvelles. 2020. 9782956319337

En savoir plus
Kanyar
Emmanuel GENVRIN
Jocelyne LE BLEIS
Julie LEGRAND
Monique MERABET

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

Présentation de l’éditeur
Le numéro 7 de Kanyar, la revue de nouvelles, est sortie de l’imprimerie mais reste pour l’instant confinée.
En attendant, voici quelques informations.
Sous une couverture haute en couleurs signée Natacha Eloy, retrouvez ses fidèles auteurs : Emmanuel Gédouin, Emmanuel Genvrin, Julie Legrand, Nathalie Valentine Legros, Xavier Marotte, Edward Roux (et moi-même).
Découvrez aussi de toutes nouvelles autrices natives ou installées à La Réunion : Estelle Coppolani, Stéphanie Rivière, Nathalie Hermine, Jocelyne Le Bleis, Monique Mérabet…
Donc un numéro largement féminin.
Enfin, la belle surprise du numéro est une nouvelle russe de Sergeï Nossov, traduite par Polina Petrouchina, où l’on se rend compte que les écrivains russes ont droit aux mêmes questions improbables de journalistes et de lecteurs.
Dans Kanyar, on vous raconte des histoires, d’hier ou d’aujourd’hui, d’ici ou d’ailleurs, de La Réunion et du monde entier qui l’entoure, avec ce voyage en Russie mais aussi à Marseille, Lyon, sur le mont Ventoux, et dans des pays totalement imaginaires.
Marie Martinez.
Illustration de couverture : Natacha Eloy.

Nouvelles
Estelle COPPOLANI avec La table aux anthuriums
Emmanuel GÉDOUIN avec Nuit noire
Emmanuel GENVRIN avec La sirène de Saint-Gilles
Nathalie HERMINE avec Aziz
Jocelyne LE BLEIS avec Courses à la Redoute
Julie LEGRAND avec Allées des songes, orages d’été
Xavier MAROTTE avec Le manège d’Orèbe
Marie MARTINEZ avec Orage
Monique MERABET avec La Chapelle Saint-Thomas
Sergueï NOSSOV avec Полтора Кролика / Un lapin et demi
Stéphanie RIVIÈRE avec Destins croisés
Edward ROUX avec Le rien et plus
Nathalie VALENTINE LEGROS avec Pour tous les Mozambo de la Terre

Résidence seniors – Pour en finir avec les vieux

Arnold JACCOUD (Texte). L’Éclipse du Temps – Éditeur – Les yeux ouverts et les oreilles attentives. Roman. 2020. 9782956167259

En savoir plus
L’Éclipse du Temps – Éditeur
Arnold JACCOUD

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Que se passe-t-il vraiment aux Jardins Florissants, cette Résidence Services Seniors, magnifiée dans des dépliants idylliques, et dont la devise prometteuse est « Vivre avec vous tous les jours, au jour le jour ! » ?
« … Je n’invente rien, le pognon qui disparaît ici, les valeurs, les bijoux… vous n’avez pas idée. Mais le pire, si j’en juge ce que disent les gens qui sont là depuis longtemps, on trouve qu’il y a vraiment beaucoup de décès. Même pour une résidence de vieux… Je parle d’accidents, de suicides, de morts inexpliquées ou brutales… Depuis que ça a ouvert, il y a six ans, on ne compte même plus les disparitions totales. Définitives. Sans retour. C’est d’ailleurs aussi pour tout ça que les résidents ont tendance à se calfeutrer chez eux et à en sortir le moins possible. Ils pensent ainsi pouvoir se protéger…
Quelle illusion ! »

Puisqu’il faut des hommes – Joseph

Philippe PELAEZ (Scénario) – Victor PINEL (Dessins et couleurs). Bamboo – Grand Angle. BD. 2019. 9782818969076. Sélection du prix Les Galons de la BD 2020 – Sélection au Prix Révélation Bande Dessinée des lycéens Hauts-de-France 2020-2021

En savoir plus
Bamboo
Site de Philippe Pelaez
Philippe PELAEZ

Acheter
Le Repaire de la Murène
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Parfois, il est des secrets qu’il vaut mieux taire.
1961 – Joseph revient d’Algérie. Pour les habitants du village, il n’est qu’un planqué qui officiait dans un bureau plutôt que sur les zones de combat, un lâche qui a esquivé les durs travaux de la ferme. Personne ne lui pardonne d’avoir abandonné sa famille, alors que son frère est cloué sur une chaise roulante, victime d’un accident de tracteur pendant son absence. D’enfant du pays, Joseph revient en paria. Heureusement, l’honneur du village est sauf : le fils du cafetier, lui, s’est battu en Algérie. Mais quand il revient à son tour de la guerre et révèle aux habitants le secret de Joseph, l’invraisemblable vérité éclate au grand jour.

Misère

Davina ITOO. Atelier des nomades. 2019. Roman. 9782919300327. Finaliste du Prix Vanille 2020 – Oeuvre de fiction – Prix Indianocéanie 2019

En savoir plus
Atelier des nomades

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Sarita, la mère d’Arjun, pressent le malheur lorsque surgit dans le village de Rivière des Anguilles à l’île Maurice un enfant à six doigts. Un seul mot traverse encore les lèvres de cet enfant esseulé, frêle et muet : « misère ». Arjun, le prodige joueur du vînâ le recueille. Tandis que la musique tisse d’étranges liens entre eux, les femmes du village dansent au rythme des convictions ancestrales et des désirs inavouables. Sur une île hantée par les spectres de la colonisation et de l’indépendance, le destin des habitants aux coeurs affamés de liberté se noue autour de cet être mystérieux…