Patrice RIVIÈRE

Auteur, architecte et urbaniste

 Site de Patrice Rivière
 Site de Patrice Rivière
 qfe@riviere.re
 Consultez les dédicaces

Patrice Rivière est né en 1954 à Saint-Denis de La Réunion.
Après des études primaires dans la petite école de Mme Gauche à Saint-André, et des études secondaires au Lycée Leconte De Lisle à Saint-Denis, il part pour Paris en 1972 et entreprend des études d’architecture à l’Unité pédagogique d’architecture n°5 (ancienne Ecole nationale supérieure des beaux-arts du quai Malaquais).
Disciple enthousiaste de ses professeurs Georges-Henri Pingusson, Pierre Pinon et Alain Borie, il obtient son diplôme d’architecte D.P.L.G. en 1978.
Son mémoire de fin d’études Habitation marron, propose la création d’un village associant pêcheurs, agriculteurs et artisans, après un diagnostic du territoire de La Réunion (inventaire et analyse approfondie des formes architecturales et urbaines).
Après un stage de formation aux problèmes de développement urbain dans les pays en voie de développement, organisé par le Secrétariat des missions d’urbanisme et d’habitat (SMUH) où il croise la route de Mario Serviable, il part immédiatement en coopération en Haute-Volta (actuel Burkina Faso), comme architecte-urbaniste au ministère de l’urbanisme à Ouagadougou.
De retour à Paris, et après avoir envisagé de repartir en coopération civile, il apprend la création du Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement (CAUE) de La Réunion. Il rentre alors au pays, où il s’inscrit au tableau régional de l’Ordre des architectes le 14 avril 1980.
Il intègre le Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement (CAUE) comme architecte-conseiller pour les communes de Trois-Bassins et Saint-Leu, de 1982 à 1984, et reste administrateur de l’association de 1985 à 1998.
Patrice Rivière est élu au Conseil de l’ordre des architectes en 1992, où il exercera 3 mandats de 6, 4 et 7 années, comme président entre 1995 et 2013.
Il exerce sa profession en tant que libéral jusqu’en 1999, et la poursuit en créant l’Atelier de recherche et création (ARC), à Saint-Denis.
Son parcours professionnel est ponctué de quelques incursions dans la formation : chargé de cours à l’École d’architecture du Port en 2005 et 2007, puis en 2018 ; sensibilisation à l’espace à l’université de La Réunion (2014-2016) ; mais aussi pour compléter la sienne avec la première partie d’un master II organisé par le Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) sur l’aménagement urbain en 2006.
Membre de la Commission départementale des risques sanitaires et technologiques (CODERST) entre 2004 et 2015, et de la Commission départementale de la nature, des paysages et des sites (CDNPS) depuis 2004 à ce jour, il est également membre fondateur de la Cellule économique du bâtiment et des travaux publics (CERBTP) qu’il suit de 2004 à 2015, et de la Maison de l’architecture qu’il fonde en 2003.
Au fil des articles qu’il rédige pour la profession et parfois pour la presse, il prend goût à l’écriture, cherche à partager son expérience. C’est en 2009 qu’il publie un premier ouvrage sur l’architecture bioclimatique Formes architecturales et urbaines durables en milieu tropical humide, préfacé par Alain Borie. En 2017, réunissant ses témoignages photographiques d’une dizaine d’années, il publie Matières, le génie d’une île (Quartier-Français Éditions). Quartier-Français Éditions est une maison créée en 2016 ayant pour vocation initiale de partager le patrimoine immatériel familial.

Matières – Le génie d’une île (4ème de couverture du dernier ouvrage)

Manifestations
2022 Salon du livre Athéna de Saint-Pierre (La Réunion)
2019 Salon du livre Athéna de Saint-Pierre (La Réunion)

Consultez les dédicaces

07/05/2022

Matières – Le génie d’une île – La Réunion

Patrice RIVIÈRE. Quartier-Français Éditions. Documentaire. 2017. 9782072726509

En savoir plus
Quartier-Français Éditions
Patrice RIVIÈRE

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
À la recherche des formes, matières, couleurs… qui font un territoire, celui de cette île en devenir. Il fallait tenter de montrer que tout cela a un sens, si ténu soit-il, et que chaque perle façonnée nous est aussi nécessaire pour vivre que le boire et manger.
Kaléidoscope de fragments d’âme, c’est aussi un témoignage d’une décennie, au tournant du millénaire.
Édition trilingue française, anglaise et allemande.

Matières, le génie d’une île est un livre qui veut présenter l’île de La Réunion à travers ses matières et ses couleurs. Flatter l’œil pour plaire aux Réunionnais comme aux visiteurs et témoigner à la fois d’une nature et d’un génie humain. Un inventaire des matières naturelles et façonnées à l’île de La Réunion.
Le livre fait la part belle à l’image, sans négliger le texte qui vient cadrer et souligner l’intention. Tous les textes seront traduits en anglais et en allemand pour diffuser largement cette connaissance amoureuse de La Réunion.

Formes architecturales et urbaines durables en milieu tropical humide

Patrice RIVIÈRE. Azalées Éditions. Documentaire. 2009. 9782915923834

En savoir plus
Patrice RIVIÈRE

Acheter
Librairie Gerard

4ème de couverture
Un changement d’air, d’ère et d’aire.
Aller en changement d’air, tel était l’expression des Réunionnais qui pouvaient fuir la côte pendant les trois ou quatre mois les plus chauds et humides, pour respirer le bon air des Hauts de l’île.
Telle est aussi la proposition : encourager l’habitat (et ses équipements de proximité) à mi-pentes chaque fois que cela est possible.
Mais aussi, tenter de changer la qualité même de l’air intérieur, en lui retirant cet excès d’humidité, à cause de tous les méfaits : inconfort, maladies, dégradation des matériaux et matériels…
La seconde proposition, c’est de véritablement changer d’ère : on en est plus à la conquête des vastes espaces sauvages, des « terra incognita » au temps de la cueillette, mais bien dans celui de la gestion raisonnée et responsable des ressources, y compris celle de la terre et de l’espace.
Densifier les établissements humains, où qu’ils soient, là où ils sont, et donc rendre les déplacements « intelligents », réhabiliter / restructurer / en y intégrant les améliorations liées au changement d’air.
C’est sans doute aussi choisir de virer ou de continuer sur son erre, moteur arrêté et voiles amenées.
Enfin, changer d’aire, et retrouver une équité dans la distribution de l’espace.
À la fois redonner à l’habitat vertical des espaces de vie extérieure protégés, et compenser par des espaces utilitaires l’absence – forcée ou volontaire – d’équipements dispendieux et polluants.
L’image est aussi celle de l’aire (le nid) de l’aigle : quel habitat en hauteur ?
Et l’idée géographique d’une maîtrise de l’aire (d’influence) de l’espèce humaine.

Présentation de l’ouvrage
Premier ouvrage de sa catégorie dans le monde, Formes architecturales et urbaines en milieu tropical humide est bien plus qu’un essai. C’est tout simplement le recensement de l’ensemble des techniques existant sur la planète pouvant s’appliquer à notre région océan Indien ainsi qu’aux autres régions tropicales humides et permettant d’entrer de plein pied dans le développement durable. Vous trouverez les techniques, illustrations, schémas, photographies, matériaux et tout ce qu’il vous faut pour réaliser des habitats plus frais, plus secs, faisant naturellement et sans efforts réaliser des économies d’énergie, d’eau, dans lesquels il fait bon vivre en se souciant moins des éternelles factures et du gaspillage… Pour professionnels et particuliers.