Jean-Claude LEGROS

© Sébastien Marchal

Auteur
 legros.jean-claude@orange.fr
 Consultez les dédicaces

Jean-Claude Legros passe son enfance rue Malartic à Saint-Denis de La Réunion, à l’ombre du Jardin de l’État. Etudes secondaires au lycée Leconte de Lisle, puis études de lettres à la Sorbonne et de langue et civilisation de Madagascar aux langues orientales à Paris. Co-fondateur à Paris en 1960 de l’Union générale des étudiants créoles de La Réunion (UGECR) et de la revue Le rideau de cannes, il participe également à La Réunion aux travaux de la revue Réalités et perspectives réunionnaises.

Familier d’Henri Madoré, qui habitait également rue Malartic, il s’attache à sauvegarder la mémoire vivante du dernier chanteur des rues de La Réunion, réalisant à titre personnel en 1972 l’enregistrement live qui constitue l’essentiel du CD édité en 1997 par le Pôle régional des musiques actuelles (PRMA).

Animateur à l’ORTF à Paris de 1963 à 1965, puis sur Radio Saint-Denis de 1965 à 1968, Jean-Claude Legros oriente par la suite son parcours professionnel vers une société d’assurances mutuelles qui l’amène à travailler à Paris et dans l’outre-mer français, pour terminer sa carrière à La Réunion.

À la retraite, Jean-Claude Legros retrouve le chemin de l’université pour y reprendre ses études sur la langue malgache et la langue créole réunionnaise. C’est ainsi qu’il est amené, avec l’aide de l’association réunionnaise Miaro, à effectuer des recherches sur l’histoire de Ranavalona III, dernière reine de Madagascar. Il suit ainsi les traces de la reine depuis la résidence dionysienne où elle a passé les deux premières années de son exil, puis à Antananarivo, à Paris, Fontainebleau, Bordeaux, Arcachon, jusqu’au Centre des archives nationales de l’Outre-Mer (ANOM) à Aix-en-Provence.

Jean-Claude Legros participe aujourd’hui à différents travaux sur la langue créole réunionnaise et anime sur une radio privée une émission de jazz et de poésie Un témoin dans la ville, ainsi qu’une émission d’histoires, de contes et de légendes en créole réunionnais Navé inn fois.

Parole pays, parole dehors (4ème de couverture du dernier ouvrage)
Les textes qui composent ce recueil ont été écrits sur une période de plus d’un demi-siècle, de 1960 à 2018.
Certains d’entre eux avaient déjà fait l’objet de publications dans Le rideau de Cannes et dans Réalités et perspectives réunionnaises.
Coup d’congne
Coup d’congne
Coup d’soleil
Coup de vent
Toute sa-là moin la gaingné
Inn ti coup d’sec mi veut
(Paris, 1960)

Autres publications
Divers poèmes in :
Vers d’autres îles, UDIR, 2003
Rimeurs, slameurs et autres rencontres, UDIR, 2008
Les mots d’une île à l’autre, UDIR, 2018

Manifestations
2019 Salon du livre réyoné (Saint-Leu – La Réunion)
2019 Salon du livre de Paris
2018 Salon du livre réyoné (Saint-Leu – La Réunion)

Consultez les dédicaces

02/03/2019

Parole pays, parole dehors

Jean-Claude LEGROS. Union pour la défense de l’identité réunionnaise (UDIR). Poésie. 2022. 9782878630961

En savoir plus
Union de défense de l’identité réunionnaise (Udir)
Jean-Claude LEGROS

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Les textes qui composent ce recueil ont été écrits sur une période de plus d’un demi siècle, de 1960 à 2018. Certains d’entre eux avaient déjà fait l’objet de publications dans Le rideau de cannes et dans Réalités et perspectives réunionnaises.
Le rideau de cannes, organe de l’Union générale des étudiants créoles de La Réunion (UGECR),autour de la fut publié à Paris de 1960 à 1963. Ceux qui participèrent au mouvement qui se créa autour de la revue furent par la suite reconnus comme des « novateurs qui ont tracé la voie de la promotion de la langue créole et de la littérature réunionnaise. »
La revue Réalités et perspectives réunionnaises fut éditée à La Réunion par un groupe de progressistes vers la fin des années soixante. Un recueil intitulé Poèmes, rassemblant les textes de divers auteurs, a fait l’objet d’un supplément au numéro de septembre 1969.
D’autres textes furent par la suite publiés dans trois recueils collectifs édités par l’UDIR (Union pour la défense de l’identité réunionnaise) préparés et présentés par Annie Darrencourt : Vers d’autres îles (2003), Rimeurs et slameurs (2008) et Les mots d’une île à l’autre (2018).
Le premier recueil de l’auteur a été publié en 2005 sous le titre de Ou sa ou sava mon fra – parles pays.
Les quinze textes qui le composaient ont été repris dans la présente édition.
Certains de ces textes ont été mis en musique par jean-Max Labonté du groupeCompères Grat’fils : Malaya blues et Thank you Gainsbourg (CD Pays piment) et par Fred Jeanne du groupe Sakona : Mon fra, Malaya blues, Tan Salé, Coup dcongne et Chemin lé long (CD Blues Malaya).

Sommaire
Parole pays
Ou sa ou cava mon fra
Bois pays
Dans toute pays
Blues Ti-Quatorze
Saint-Denis
Manhattan maloya
Thank you bonna
Coup d’congne
Ma Possession
Maloya blues
Oté Gainsbourg
Ti cousin Vincent
Zenfant Bourbon
Salut Boris
Tan-Salé
Toi mon frère le jouar
Rue Malartic
Dans la boutique
Je suis de la race des marrons
Alanoula
Blues pour Klouk
Mon vieux ceinture
Pour toute la mort
Je ne suis pas une île
Je parle pour ceux qui percent le linge
Derrière la case Boris
Manambaro
Papangue zoiseau marron
Flamboyant
Qui suis-je une légende
Tuit-tuit
Moi fonnkézèr
Ti lette c
Il n’est de reine que de larmes

Parole dehors
On the road again dalons
Prière pou allé dans Paradis sanm mon camarade bourrique
Mon dernier bouteille
Ti Prince l’arni reoir anous
Mon fra
Désespoir lé assise su in banc
Vavangage
Zindien
Zalbatros
In fruit étrange

Présentation de l’éditeur
Les textes qui composent ce recueil ont été écrits sur une période de plus d’un demi-siècle, de 1960 à 2018.
Certains d’entre eux avaient déjà fait l’objet de publications dans Le rideau de Cannes et dans Réalités et perspectives réunionnaises.
Coup d’congne
Coup d’congne
Coup d’soleil
Coup de vent
Toute sa-là moin la gaingné
Inn ti coup d’sec mi veut
(Paris, 1960)

Ranavalona III – Dernière reine de Madagascar

Jean-Claude LEGROS. Éditions Poisson Rouge.oi. Biographie. 2020 (2018). 9791090588226 (version standard) – 9791090588233 (version de luxe)

En savoir plus
Éditions Poisson Rouge.oi (version standard)
Éditions Poisson Rouge.oi (version de luxe)
Jean-Claude LEGROS

Acheter
Éditions Poisson Rouge.oi – Vente en ligne (version standard)
Éditions Poisson Rouge.oi – Vente en ligne (version de luxe)
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Choisie pour régner au gré des intrigues du Palais Royal d’Antananarivo, la princesse Razafindrahety épousa le Premier ministre Rainilaiarivony et fut proclamée reine sous le nom de Ranavalona III. C’était le 22 novembre 1883, jour de son vingt-deuxième anniversaire.
Madagascar était déjà en lutte contre les forces françaises et dès 1885 la jeune reine fut contrainte d’accepter leur domination. Dix ans plus tard, la capitale est investie, le Premier ministre capitule et meurt en exil, Ranavalona est quasiment prisonnière dans son propre palais.
En 1896, Madagascar est déclarée colonie française et le général Gallieni obtient les pleins pouvoirs. Il abolit la royauté malgache et oblige la reine à démissionner. Commence alors un exil de vingt ans, d’abord à La Réunion, puis à Alger où elle meurt en 1917.
La biographie de cette reine malmenée par l’histoire s’appuie sur une riche iconographie. Dès le début de son règne des photographes ont fait son portrait et saisi quelques événements, d’autres l’ont suivie dans la vie mondaine des colonies et de la France de la « Belle Époque ».
Cet ouvrage a bénéficié d’une aide à la publication du dispositif d’aides aux entreprises culturelles de la Région Réunion.

1ère édition
Ranavalona III – Dernière reine de Madagascar. Jean-Claude LEGROS. Éditions Poisson Rouge.oi. Biographie. 2018. 9791090588134

Ranavalona III – Dernière reine de Madagascar Jean-Claude LEGROS. Poisson Rouge.oi. Biographie. 2018. 9791090588134

Les mots d’une île à l’autre

Collectif. Union pour la défense de l’identité réunionnaise (Udir). 2018. 9782878630817

En savoir plus
Union pour la défense de l’identité réunionnaise (Udir)
Patrick CAZANOVE
France-Line FONTAINE
Peggy-Loup GARBAL
Isabelle HOARAU
Céline HUET
Teddy IAFARE-GANGAMA
Jean-Claude LEGROS
Nathalie Valentine LEGROS
MAB ELHAD
Monique MERABET
Danièle MOUSSA
Rosemay NIVARD
Huguette PAYET
Monique SÉVERIN

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Quarante ans. Quarante textes, d’une île à l’autre. Des îles avec lesquelles nous avons de nombreux points communs : Comores, Madagascar, Maurice, Mayotte, Rodrigues, Seychelles. Nous sommes heureux d’accueillir leurs mots, leurs rêves, leurs visions, de l’avenir dans cette oeuvre collective. Et puis la préoccupation première de l’Udir a toujours été de donner la parole aux jeunes auteurs, avec Eric Naminzo, Mo Absoir, Socko Lokaf, Kélia Cazal âgée de 11 ans. Ils s’inscrivent dans cette génération de jeunes écrivains, tandis qu’Arnaud Robert s’oriente vers l’écriture de contes. Par ailleurs, Madagascar doit désormais compter avec la slameuse Na Hassi. A Mayotte, Abi Saïd Adinani met ses talents de journaliste au service de l’écriture de nouvelles. Et Skizofan ne s’est pas limité à marteler de ses slams les seules scènes de Rodrigues. Ils sont tous aux côtés de talents reconnus, et c’est notre fierté. Que le feu-volcan proposé en couverture par Danny Dandin illumine leur avenir poétique.
Annie Darencourt

Les auteurs
Patrick CAZANOVE avec la nouvelle Vini
Céline HUET avec Lamouréz lo mo
France-Line FONTAINE avec Eclair de femme
Peggy-Loup GARBAL avec Crise de la quarantaine
Isabelle HOARAU avec Tapis mendiant et compagnie
Teddy IAFARE-GANGAMA avec Et demain viendra bien et Ièrosoir dann Fénoir
Jean-Claude LEGROS avec Pechblende
Nathalie Valentine LEGROS avec Le troisième œil
MAB ELHAD avec
Monique MERABET avec Rozman néna la mér
Danièle MOUSSA avec Mon laksan
Rosemay NIVARD avec Est-ce toi ? et Le livre à venir
Huguette PAYET avec Sonate à l’ange de Noêl
Monique SÉVERIN avec Huiler les mots