Sébastien SAILLY

© S. Turpin

Dessinateur, illustrateur et carnettiste

 www.sebastiensailly.com
 sailly.bastien@hotmail.com
 Consultez les dédicaces

Sébastien Sailly est né à Dunkerque et s’est installé à La Réunion en 2005. C’est un artiste autodidacte passionné, dessinateur, illustrateur et carnettiste. Il expose régulièrement ses œuvres sur toute l’île et privilégie la technique du lavis d’encre avec des touches de couleurs à l’aquarelle. Ses sujets sont variés allant des portraits du monde à l’architecture ou aux scènes de vie avec un intérêt majeur pour les cultures du monde et leur diversité… Il publie Voyage à quai avec Yannick Riet chez Des Bulles dans l’océan

Activités
Stage et ateliers Carnet de voyage à Mascarin – Jardin botanique de La Réunion et au Musée Stella Matutina.
Illustrateur pour le Musée historique de Villèle sur le procès Furcy
Résidence d’artistes à Madagascar avec un projet de BD collective intitulée Avy An Tsary
Participation à 2 livrets pour l’association La Cimade qui vient en aide aux étrangers arrivant sur notre île
Formateur pour les étudiants à l’Institut national supérieur du professorat et de l’éducation (INSPE) – Académie de la Réunion sur le thème du carnet de voyage
Interventions en milieu scolaire

Voyage à quai (4ème de couverture du dernier album)
Les quais de n’importe quel port du Monde sont le début du voyage. Cet univers d’eau, de métal, de béton et de machines infernales est peuplé d’hommes et de femmes qui au quotidien voyagent par procuration. C’est cet univers à la fois inquiétant et fascinant que nous dépeignent de manière délicate et réaliste Sébastien, aquarelliste et Yannick, photographe. Quatre ans de travail ont été nécessaires pour réaliser un album exceptionnel dans un univers inconnu. Un voyage à travers les femmes et les hommes qui le peuplent.

Prix et distinctions
2020 Finaliste du Prix Vanille  – Dessin pour Voyage à quai

Manifestations
2021 Cyclone BD – Festival international du livre et de la bande dessinée (Saint-Denis de La Réunion)
2020 Mois du livre réyoné (Saint-Leu – La Réunion)
2019 Cyclone BD – Festival international de la BD de l’océan Indien (Saint-Denis)
2019 Salon du livre Athéna de Saint-Pierre
2018 Festival Embarquement Immédiat Carnets de voyage (Saint-Leu)
2017 Cyclone BD – Festival international de la BD de l’océan Indien (Saint-Denis)
2017 Salon du livre Athéna de Saint-Pierre
2017 Festival Embarquement Immédiat Carnets de voyage (Saint-Leu)
2016 Festival Embarquement Immédiat Carnets de voyage (Saint-Leu)
2015 Festival Embarquement Immédiat Carnets de voyage (Saint-Leu)

Consultez les dédicaces

09/09/2018

Matthieu SALIMAN-HITILLAMBEAU

Auteur

 Facebook de Matthieu Saliman-Hitillambeau
 matthieu.saliman@gmail.com
 Consultez les dédicaces

Matthieu Saliman-Hitillambeau est français et mauricien. Il est ingénieur agronome, spécialiste des écosystèmes insulaires, et travaille à La Réunion, au sein des services du ministère français de l’écologie.
Convaincu que les îles contiennent une part importante de la biodiversité mondiale et que ceux qui y vivent doivent en être les premiers conscients, il s’efforce avec pédagogie et sur la base de nombreuses photos, dessins, et citations historiques de présenter la richesse des Mascareignes en terme d’espèces et de milieux naturels.

Le grand livre de la flore et la faune originelles des Mascareignes (4ème de couverture du dernier ouvrage)
Lorsque l’on observe les paysages de l’île Maurice, de La Réunion et de Rodrigues, on s’interroge : qu’y avait-il auparavant, avant ces champs de cannes, ces villes et ces villages ? A quoi ressemblaient les îles à l’origine quand les premiers navigateurs les ont accostées ? Qu’en reste t-il aujourd’hui, en terme de flore et de faune ? En quoi la Nature dans cet archipel est-elle unique ? Si vous vous êtes déjà posé ces questions, cet ouvrage est fait pour vous.
Il présente de nombreuses espèces de plantes indigènes et endémiques, leur histoire et le patrimoine culturel qui leur est associé. Ce livre décrit les différents milieux naturels des Mascareignes, depuis le littoral jusqu’au sommet des montagnes.
Pour chaque milieu, il présente plusieurs espèces animales qui y vivent ou y ont vécu. Afin de découvrir et d’observer les espèces dans leur habitat, il propose enfin des itinéraires de randonnée. Cet ouvrage s’adresse aux amateurs de flore et de faune, débutants ou confirmés, aux curieux, aux voyageurs de passage. Il est possible de le lire du début à la fin, de rechercher une espèce en particulier, ou tout simplement de le feuilleter au hasard.

Conférences
Mascareignes : Que reste-t-il de la Nature des origines ? au Centre culturel de Saint Pierre le mardi 24 mai 2022 à 18h15

Manifestations

Consultez les dédicaces

30/08/2021

SAMIEL

Scénariste et dessinateur

 Facebook de Samuel Fabien
 samielgribouille@gmail.com
 Consultez les dédicaces

Samuel Fabien alias Samiel est né au pays de l’andouille (Vire) en 1972, le jour d’Halloween.
Il grandit dans une famille d’éleveurs laitiers ce qui lui permet d’être touché par le crayon de la fée du dessin.
En effet, très jeune, par l’odeur du fromage alléché, il reçoit sa première consécration (un disque de Goldorak) grâce à un dessin réalisé pour la fromagerie Belle des Champs. Marqué par la réussite de ce premier concours, il part étudier le graphisme dans des villes exotiques comme Mayenne, Grenoble ou Rennes. Là, il apprend à dessiner autre chose que des vaches…
Il s’égare un temps en agence de communication puis chez Ouest-France (ruralité oblige).
Afin de parfaire son éducation d’honnête homme, il s’envole vers La Réunion en 1999.
C’est là bas qu’il découvre la beauté du monde. Beauté qu’il veut transmettre aux jeunes générations en devenant éleveur de champions dans la glorieuse Éducation nationale.
La Réunion – Tu connais ? publié aux éditions Des Bulles dans l’Océan en 2021 est son premier album
Ce livre est comme un rhum arrangé.
Si l’on mélange le goût du partage et l’humour des Réunionnais avec la pédagogie du prof, il est logique de faire ce guide sur le plus bel endroit du monde.
Un guide plein d’humour et de clins d’œil à tous ceux qui y ont séjourné.

La Réunion – Tu connais ?  (4ème de couverture du dernier ouvrage)
Samiel s’envole vers la Réunion en 1999. C’est là qu’il découvre la beauté du monde. Beauté qu’il veut transmettre aux jeunes générations en devenant éleveur de champions dans la glorieuse Education Nationale. Ce livre est comme un rhum arrangé. Si l’on mélange le goût du partage et l’humour des Réunionnais avec la pédagogie du prof, il était logique de faire ce guide sur le plus bel endroit du monde.
Un guide plein d’humour et de clins d’oeil à tous ceux qui y ont séjourné.

Manifestations
2021 Salon des auteurs et éditeurs péi (Saint-Paul)

Consultez les dédicaces

08/04/2021

Jean-François SAMLONG

© Catherine Hélie
Romancier

 Site de Jean-François Samlong
 Facebook de Jean-François Samlong
 jf.samlong@wanadoo.fr
 Consultez les dédicaces

Jean-François Samlong, chevalier de l’Ordre national du mérite, est né en 1949 à Sainte-Marie (La Réunion). Il est professeur certifié de lettres, chargé de mission à la culture au Conseil général, chargé de mission Langue et culture régionales (LCR) au rectorat de La Réunion pour le second degré. Il est président-fondateur de l’Union pour la défense de l’identité réunionnaise (Udir) qui, depuis 1978, œuvre dans le domaine de l’édition, de la diffusion, de l’animation littéraire ; l’association met également en place la formation de « rakontèr zistoir », le concours Lankréol, des ateliers d’écriture de perfectionnement en partenariat avec les ateliers d’écriture Gallimard.
Depuis une trentaine d’années, il participe au renouveau de la culture et de la littérature réunionnaise. Poète, romancier, essayiste, sa première période est intimiste, marquée par une poésie introspective (Valval, 1980 ; Le Cri du lagon, 1981 ; Solèy do fé, 1990). La deuxième est une orientation vers le roman historique afin de se ré-approprier certaines pages d’histoire et de légende de La Réunion, notamment avec Terre arrachée (1982, Prix de Madagascar décerné par l’Association des écrivains de langue française), Madame Desbassayns (1985, Prix des Mascareignes décerné par l’ADELF), Pour les bravos de l’Empire (1987), Zoura, femme Bon Dieu (1988). La troisième inaugure un cycle plus littéraire avec un regard sans complaisances porté sur la société réunionnaise contemporaine. Il publie La Nuit cyclone (Grasset, 1992, Prix Charles Brisset), L’Arbre de violence (Grasset, 1994, Prix de la Société des Gens de Lettres, Le Livre de Poche, 1996), Danse sur un volcan (Ibis Rouge Éditions, 2001), Le Nègre blanc de Bel Air (Éd. Le Serpent à Plumes, 2002), L’Empreinte française (Éd. Le Serpent à Plumes, 2005). La quatrième l’amène à faire un va-et-vient entre le passé et la période contemporaine avec Une guillotine dans un train de nuit (Gallimard, 2012, Sélection Prix du Roman Métis des Lycéens 2013), En eaux troubles (Gallimard, 2014), Hallali pour un chasseur (Gallimard, 2015), Un soleil en exil (Gallimard, 2019, Sélection Prix Médicis 2019).
Il publie deux romans jeunesse : Kafdor (version créole, éd. Udir, 2003 ; version française, Ibis Rouge Éditions, 2004) et Une île où séduire Virginie (L’Harmattan, 2007).
Ayant analysé le discours poétique et romanesque, il publie De L’élégie à la créolie (1989), Le roman du marronnage (1990), puis des anthologies, des guides bibliographiques, la première Anthologie du roman réunionnais (Seghers, 1991). Et il consacre sa thèse de doctorat à La mort dans le roman réunionnais contemporain (Université de La Réunion, 1994).
Ses essais, Le défi d’un volcan (Stock, 1993) et La crise de l’outre-mer français (en collaboration avec Suzanne Dracius et Gérard Théobald, L’Harmattan, 2009) sont une réflexion sur l’évolution de la société réunionnaise qui veut réussir son intégration à la région indocéanique, à la France, à l’Europe, car si les racines d’un peuple ne se nourrissent pas aux grandes civilisations, elles meurent. Dans le même temps, il estime qu’il est important de promouvoir la langue créole, aussi traduit-il du créole en français plusieurs ouvrages : Légendes créoles (Daniel Honoré, 1997), Le Chemin des frères Ramondé (Daniel Honoré, 1999), Légendes chinoises (Daniel Honoré, 2000), Contes créoles (Daniel Honoré, 2003), Barnar (Jean-Bernard Ifanohiza, 2012), Béképabéké (Sully Andoche, 2014). En tant que chargé de mission LCR, il participe à l’élaboration de deux ouvrages pédagogiques sous la direction d’Evelyne Pouzalgues : Littérature réunionnaise au collège (rédigé en créole, 2003) et Anthologie de la littérature réunionnaise (Nathan, 2014).
Enfin, il renoue avec l’une de ses passions d’autrefois, la photographie, et il publie deux albums : L’île insolite d’un jardin créole (2011) et Le volcan ou la fusion des images (2014). Les mots et les images font entrer l’île dans l’espace de la francophonie où l’on fête le droit à la différence, le dialogue des langues et des cultures, les sociétés qui défendent une identité plurielle, la tolérance, les Droits de l’Homme. Les mots et les images disent cette acuité de l’esprit qui imagine et cette obstination de l’œil qui scrute le réel en quête du sens de l’ailleurs, car ce qui est écrit ou inclus dans le monde invisible ne vient jamais d’emblée à la représentation, comme si l’art était de cacher l’art.

Jeunes en librairie – Portrait Métier – Jean-François Samlong – Écrivain

Magie des arbres de La Réunion (4ème de couverture)
Magie des arbres de La Réunion se lit comme un livre vivant, un Arbre de vie qui permet de mieux comprendre la place que l’homme occupe dans l’univers depuis des millénaires. Il est avant tout l’arbre de Dieu et, malgré la vanité de la science moderne qui a tenté de pratiquer dans sa mémoire des amputations néfastes, il n’a rien oublié de tout ce qui a été, qui est, qui sera.
L’arbre de la Tradition résiste au temps.

Prix et distinctions
2021 Prix littéraire Athéna pour Un soleil en exil
2020 Finaliste du Grand Prix du Roman Métis pour Un soleil en exil
2019 Sélection Prix Médicis pour Un soleil en exil
2013 Sélection Prix du Roman Métis des Lycéens pour Une guillotine dans un train de nuit
1994 Prix de la Société des gens de lettres pour L’Arbre de violence
1992 Prix Charles Brisset pour La Nuit cyclone
1985 Prix des Mascareignes pour Madame Desbassayns
1982 Prix de Madagascar pour Terre arrachée

Manifestations
2019 Salon du livre de Mayotte (Mamoudzou)
2019 Salon du livre Athéna de Saint-Pierre (La Réunion)
2019 L’Est lire, Festival livre et nature (La Plaine-des-Palmistes – La Réunion)
2018 Salon du livre de jeunesse de l’océan Indien (saint-Leu – La Réunion)
2017 Salon du livre de Paris
2016 Salon du livre de Paris
2015 Salon du livre de Paris
2013 Confluences (Port-Louis – Maurice)
2010 Salon du livre de Paris

Consultez les dédicaces

13/09/2019

SANDJIV SANDJIV

Auteur

 Facebook Pondichéry-Saïgon-Île de La Réunio
 sandjivsandjiv@gmail.com
 Consultez les dédicaces

Né à Pondichéry, Sandjiv Sandjiv arrive à La Réunion en 1972, à l’âge de sept ans. Ses parents pondichériens avaient été chassés du Vietnam où ils avaient toujours vécu, par la grande offensive du Têt en 1968. Ils ont trouvé une terre d’asile à l’île de La Réunion et ne l’ont jamais quittée. L’auteur y prend racines et choisit d’y faire sa vie avec sa femme et ses trois enfants. Agrégé de mathématiques, il a toujours eu une prédilection pour les lettres mais il ne concrétise ses rêves d’écriture que maintenant avec cette histoire qui mûrit en lui depuis des décennies et doit être écrite. Elle contient les germes de futurs romans autour des multiples sujets d’exploration abordés dans sa première œuvre, Pondichéry-Saïgon-Île de La Réunion publié en 2021.

Pondichéry-Saïgon-Île de La Réunion  (4ème de couverture du dernier ouvrage)
Un aperçu de la diaspora franco-indienne issue des comptoirs de 1850 à nos jours, à travers la vie du père du narrateur, de Pondichéry, en passant par le Vietnam, le Cambodge, la Métropole et enfin la Réunion. Il jouera un rôle trouble durant la guerre d’Indochine dont il gardera un traumatisme profond, traumatisme qui rejaillira en écho quarante ans plus tard chez le narrateur. Ils trouveront malgré tout chacun une forme de résilience dans l’environnement de La Réunion.

Manifestations
2021 Salon de la culture et de l’identité réunionnaise (Saint-Denis de La Réunion)

Consultez les dédicaces

15/11/2021

Ophélie SAUTRON

Poétesse et auteure

 Facebook d'Ophélie Sautron
 Instagram d'Ophélie Sautron
 ophelie.sautron@gmail.com
 Consultez les dédicaces

Née à Sainte-Clotilde (La Réunion) en 1998, Ophélie Sautron est une poétesse et auteure française originaire de Sainte-Suzanne. En mars 2020, elle publie son premier recueil de poèmes intitulé Voyage d’un funambule, suivi d’un deuxième, Jardin d’étoiles, l’année suivante aux éditions Union de défense de l’identité réunionnaise (Udir) . En 2021, elle obtient son master de lettres modernes à l’Université de La Réunion et cette même année elle publie sa première nouvelle, Cinq minutes avant son réveil, dans la revue Kanyar, tout en publiant des poèmes et d’autres nouvelles en ligne (notamment sur Short Edition et sur Wattpad).
Actuellement, la poétesse termine son premier roman et travaille sur d’autres projets littéraires, soutenue par son ami et éditeur Jean-François Samlong.

Jardin d’étoiles (4ème de couverture du dernier ouvrage)
Après Voyage d’un funambule (Udir, 2020), Ophélie Sautron nous offre Jardin d’étoiles, une célébration de l’Amour, du bourgeon d’étoiles à la naissance d’un monde des possibles. Ce sont-là les poèmes d’une jeune femme ancrée dans son temps, avec ses questionnements sur le sens de la vie, la force de ses sentiments, sa place dans la société. La lumière irradie de chaque vers, et chaque poème nous entraîne vers un univers où les mots nous éblouissent de leurs scintillements.
Laëtitia Ah-Kiem

Autres publications
Poèmes et nouvelles sur Short Edition
Poèmes et nouvelles sur Wattpad

Manifestations
2021 Salon du livre réyoné (Saint-Leu – La Réunion)
2021 Salon des auteurs et éditeurs péi (Saint-Paul – La Réunion)

Consultez les dédicaces

17/10/2020