Zarboutan magazine – # numéro 2

Léspri nous péi pou fé viv kiltir réyoné-la. Collectif. Zarboutan magazine. Revue culturelle. 2021. 9782379800023

En savoir plus
Zarboutan magazine
Arnold JACCOUD
Zakaria MALL
Monique MERABET
Monique MERABET
Luçay Soubaya PERMALNAÏCK
Monique SÉVERIN

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

Karofarfar – Mai 2021 – Sommaire
– Éditorial par Patrice SINGAINY – p. 3
Les enfants de la Creuse – L’immigration subie de mineurs de La réunion en France par Wilfrid BERTILE – p. 6-13
Hommage à Sudel Fuma – Joindre l’utile à l’agréable par Prosper EVE (Illustration de Jean-Philippe ADAM) – p. 14-16
Sudel Fuma – Notre héros créole par Paul CANAGUY – p. 17-18
Jimmy Cambona – Une peinture enracinée par Bernadette PLUIES – p. 19-21
Langpozé langue parlée langpozé langue écrite par LAO VANGLAO – p. 22-25
La langue maternelle – Un véhicule émancipateur par Jacques DUMORA – p. 26-27
Mon lang-kozé, mon lang-ékri – In linj po mon lâm par Dominique Joséphine – p. 28-29
Du créole opprimé au créole libéré, défense de la langue réunionnaise par Jean-Loup GAILLARD – p. 30-31
Pou tout marmay larényon – Pour une école réunionnaise par Giovanni PRIANON – p. 32-33
Le créole à l’école – Le point sur les représentations sociolinguistiques des enseignants par Longambal SOUPRAYEN-CAVERY – p. 34-36
Kan la sans ti pour – La pa la sans ti kanar par Vanessa HERVÉ – p. 37-38
Le mouroum – Une plante aux multiples vertus par Karol SIDIEN – p. 40-41
La fontaine aromatique par Carole LACAILLE (Photos de Carole LACAILLE) – p. 42-47
Les histoires de Manapany-Les-Bains par Véronique PRÉCOURT (Photographies d’Ysabel GOMEZ) – p. 48-51
Mon vi bisik par Valérie PAYET et Julien BONNIER – p. 52-54
Les anciens de Takamaka – Ces héros du quotidien par Éric JEAN-PIERRE (Photographies de Patrice ATCHICANON) – p. 56-60
La calligraphie latine, pour expression personnelle par Nadia AKHOUN – p. 62-65
Kafmaron « Lankraz » par Carole LACAILLE – p. 66-69
Huguette Payet, une douceur de vivre par Georges AH-TIANE (Photographie de J-F EVE) – p. 70-73
– Réunionnisation & réunionnité – Qu’est-ce que la réunionnité ? Qu’est-ce que la réunionnisation ? par Patrick SINGAÏNY, écrivain et essayiste – p. 74-76
Pour décoloniser par (re)construction identitaire de La Réunion par Arnold JACCOUD – p. 77-79)
Le mouvement queer décolonisé par Karol SIDIEN (Illustrations d’Emma DI ORIO) – p. 80-81
Ne vous en faites pas, rien n’est sous contrôle par David LAO – p. 82
Le dernier sultan des Comores Saïd Ali par Fatima MZÉ SAID SAID – p. 84-85
Komansman listwar larkéologi La Rényon par Éric KICHENAPANAIDOU (Photographies de Zakaria MALL) – p. 86-87
In Karé misouké dann simétièr sin-lé par Luçay Soubaya PERMALNAÎCK (Photographies de J-F EVE) – p. 88-90
Nasyon nwarkansyèl par Kristof LANGROMME (Illustrations de Jimmy CAMBONA) – p. 91
Kank Malaya i koz, fonner i may ansan fonnlam – Le Malaya, de l’expression chantée à la chanson poétique par Sandrine DIJOUX (Photographies d’Hugo VALERA) – p. 92-93
Tiloun – Dé modékri si mon lémé par Michoue ITARRE (Illustrations de Jean-Philippe ADAM et Jonathan SÉROC) – p. 94-99
Dann gafourn Firmin Lacpatia par Monique SÉVERIN (Illustrations de Jean-Philippe ADAM) – p. 100-103
Les chemins de la liberté par Jean-Loup GAILLARD – p. 104-105
L’exotisme des coquelicots par Monique MERABET – p. 106-107
La marche sur le feu – Une tradition qui doit se perpétuer par Frédéric MOUNIAMA (Photographies de Patrice ATCHICANON) – p. 108-111
– Labib. Promyé téstaman liv légliz. Karo 3 – La Bible. Ancien Testament. Livre de l’Exode. Troisième chapitre (Tableau de Jimmy CAMBONA) – p. 112-113
– Danièle Moussa – Un zarboutan au regard aiguisé et aimant par Stéphanie VOLSAN (illustrations de Jean-Philippe ADAM) – p. 114-116
L’art de faire la cuisine par Jean-Louis ROBERT – p. 117-118

Lettres de Lémurie # 4

Collectif. Dodo vole. Revue littéraire francophone. 2021. 9791090103672

En savoir plus
Dodo vole
Nicolas GÉRODOU
Jean-Louis ROBERT

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Selon Jules Hermann, un continent aurait émergé autrefois, « en forme de croissant, qui s’étendait de l’océan Indien à la Patagonie, partant du sud de Ceylan, englobant les Mascareignes et Madagascar[…] » Ce continent mythique dépositaire d’un rêve d’une humanité lémurifique, à notre propre (dé)mesure et selon nos préjugés, est la Lémurie. Un continent littéraire qui se révèle dans une revue. Ils écrivent depuis La Réunion, depuis Maurice, depuis Madagascar ou Les Comores, ou d’ailleurs, et se sont reconnus dans cet appel à la fraternité littéraire lémurifique. 24 textes inédits (nouvelles, extraits de roman, poésie) de 24 auteurs reconnus ou émergents : Estelle Coppolani, Irchad Ramiandrasoa R., Ronnie Antoine, Raozy Pellerin, Rija Al-Jonah, Frédérique Trigodet, Amal Sewtohul, Laurence Gauvin, Hary Rabary, Shamima Dindar, Elvire Ybos, Monique Séverin, Soamiely Andriamananjara, Bertrand Runtz, Céline Huet, Mampianina Randria, Monique Merabet, Saindoune Ben Ali, Nassuf Djailani, Jean-Jacques Sauzier, Hobiana, Mathieu Jung, Hajaina, Nicolas Gérodou.

Les auteurs :
Nassuf DJAINALI avec
Nicolas GÉRODOU avec
Céline HUET avec
Monique SÉVERIN avec

Némésis et autres humeurs noires

Monique SÉVERIN. L’Harmattan – Lettres de l’océan Indien. Nouvelles. 2020 (1989 – 2004). 9782343207728

En savoir plus
L’Harmattan

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Elle avait franchi la porte interdite ! Elle était de l’autre côté ! Elle reconnut une jeune femme, une magnifique Cafrine à la crinière de […] c’était lissant Bioliss, celle dont le sourire l’accompagnait chaque fois qu’elle déboulonnait ses cheveux !… Un peu plus loin, Rose Drula ! […] Sa peau était d’une blancheur ! Elle se rappelait le slogan qu’elle avait lu sur le présentoir publicitaire, à la pharmacie : « Avec elle, vous aurez une peau blanche, si blanche ! » Mais là-bas, qui était-ce ? Le coeur de Reine-Claude se mit à battre un peu plus vite : c’était elle ! Oui, c’était Arlette Perséphone, son idole ! Qu’elle était belle ! […] Exactement comme sur la photo de « Réunion Télé » !
Némésis et autres humeurs noires, colère et dérision pour une tentative de décryptage. Celui de la réalité réunionnaise, à appréhender sur fond de tourmentes identitaires, mais aussi d’espoir. Être Réunionnais, c’est être, non pas comme l’impose le modèle extraverti du magazine et de la télévision, mais comme le veut une réalité historique et socio-culturelle.

2ème édition
Némésis et autres humeurs noires. Monique SÉVERIN. L’Harmattan. Nouvelles. 2004. 9782858020423

Acheter
Librairie Gerard

1ère édition
Némésis et autres humeurs noires. Monique SÉVERIN. Éditions caribéennes – Mascareignes. Nouvelles. 1989. 9782876790421

Lettres de Lémurie # 3

Collectif. Dodo vole. Revue littéraire francophone. 2020. 9791090103580

En savoir plus
Dodo vole
Nicolas GÉRODOU
Jean-Louis ROBERT

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Selon Jules Hermann, un continent aurait émergé autrefois, « en forme de croissant, qui s’étendait de l’océan Indien à la Patagonie, partant du sud de Ceylan, englobant les Mascareignes et Madagascar[…] ». Ce continent mythique dépositaire d’un rêve d’une humanité lémurifique, à notre propre (dé)mesure et selon nos préjugés, est la Lémurie. Un continent littéraire qui se révèle dans une revue. Les auteurs écrivent depuis La Réunion, depuis l’Île Maurice, depuis Madagascar ou Les Comores, ou d’ailleurs, et se sont reconnus dans cet appel à la fraternité littéraire lémurifique. 25 textes inédits (nouvelles, extraits de roman, poésie) de 25 auteurs reconnus ou émergents. Monique Merabet, Irchad Ramiandrasoa R., Frédérique Trigodet, Nadjim Mchangama, Catherine Pinaly, Johary Ravaloson, Amal Sewtohul, Jean-François Samlong, Ben Arès, Marie-Claude Barbin, Nassuf Djailani, Railovy, Alexandra Bisson, Bertrand Runtz, Mahamoud M’Saidie, Ananda Devi, Hamintsoa Rabemandimby, Jean-Louis Robert, Benoit Rakotovao, Saindoune Ben Ali, Monique Séverin, Christian Estèbe, Nicolas Gérodou, Aina Randrianatoandro, Mathieu Jung.

Les auteurs :
Marie Claude BARBIN avec N’a point person…? / Y a quelqu’un… ?
Nassuf DJAINALI avec
Nicolas GÉRODOU avec
Emmanuel GENVRIN avec Mahajanga 76
Monique MERABET avec Le trousseau d’Anita
Shenaz PATEL avec La femme de la Lune (Conte)
Johary RAVALOSON avec Îles-de-mer 
Jean-Louis ROBERT avec Olèrk prendre corps la langue an kor kréol
Monique SÉVERIN avec De l’eau ou la Sisyphe africaine

Monique SÉVERIN

Auteure

 moniqueseverin.run@gmail.com
 Consultez les dédicaces

Née à La Réunion, co-rédactrice de la première édition du Dictionnaire Kréol-Français (Océan Editions, 1987) d’Alain Armand, Monique Séverin milite en faveur de la reconnaissance de l’identité réunionnaise. Elle suit un fil rouge, celui de la difficulté à se penser dans des univers « bâtards », incertains, hantés par l’esclavage, mais susceptibles d’enfanter le meilleur. Représentation littéraire des tensions qui habitent une société plurielle peinant à se définir, mais aussi volonté de marquer, dans l’écriture, lesdites tensions, par l’usage du français, du créole, et d’une langue tierce.
Némésis et autres humeurs noires (Editions Caribéennes, 1989), un recueil de nouvelles, met en mots les séquelles de l’esclavage. Dans les poèmes en créole parus dans un collectif, Zétoil katrèr, (UDIR, 1990) c’est de transmission et d’amour qu’il s’agit : être réunionnais(e), sereinement, dans l’acceptation de ce dont nous sommes pétris, tel est le message. Ce positionnement réapparaît dans Femme Sept peaux (L’Harmattan, 2003), un conte philosophique. Madame Sans Langue, paru en 2013 dans Nouvelles de La Réunion (Magellan, Miniatures), histoire d’une spoliation douloureuse, interroge les silences, refuge ou résistance, comme dans Parle pas, nouvelle parue en 2018 dans Lettres de Lémurie #1, chez Dodo vole. Aliénation et difficulté de se dire apparaissent aussi dans Huiler les mots, in Les mots d’une île à l’autre, UDIR.
Opus incertum est un texte poétique « expérimental » paru en 2014 chez Surya Editions : écrit dans une langue usant des étymologies permettant de transcrire un réel complexe, l’ouvrage pointe les contradictions qui hantent l’univers réunionnais dans ce qu’elles ont de néfaste mais aussi de prometteur. Avec Bad nénène et Elle, la mère, in Nénènes, porteuses d’enfance, collectif paru chez Petra en 2017, Monique Séverin s’intéresse à la nénène, une figure féminine particulière.
De l’eau ou la Sisyphe africaine, paru in Lettres de Lémurie #2, chez Dodo vole est un extrait de roman en cours.
Dans le droit fil de la réflexion de l’auteure, La Bâtarde du Rhin, roman paru chez Vents d’ailleurs en 2016, évoque la « honte noire » et les métis nés d’Allemandes et de soldats des forces coloniales françaises envoyés en Rhénanie en 1918.
Kozima est une « bâtarde du Rhin », terme méprisant utilisé après la Première Guerre mondiale pour désigner les enfants nés d’Allemandes et de soldats noirs. Persécutée par le régime nazi, menacée de stérilisation, elle survit à la guerre et entreprend de remonter à la source du mal, à son origine réunionnaise.
Comprendre comment un régime, eugéniste ou esclavagiste, peut disqualifier un être humain, telle sera la quête de l’héroïne.

Prix et distinctions
2017 Sélection Prix du Roman Métis des Lycéens

Manifestations
2019 Salon du livre Athéna des Saint-Pierre (La Réunion)
2019 Étonnants voyageurs – Festival international du livre et du film de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine)
2018 Étonnants voyageurs – Festival international du livre et du film de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine)
2017 Salon du livre Athéna de Saint-Pierre (La Réunion)
2017 Salon du livre de Paris
1990 Salon du livre de Paris

Lettres de Lémurie # 2

Collectif. Dodo vole. Revue littéraire francophone. 2019. 9791090103498

En savoir plus
Dodo vole

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Selon Jules Hermann, un continent aurait émergé autrefois, « en forme de croissant, qui s’étendait de l’océan Indien à la Patagonie, partant du sud de Ceylan, englobant les Mascareignes et Madagascar[…] » Ce continent mythique dépositaire d’un rêve d’une humanité lémurifique, à notre propre (dé)mesure et selon nos préjugés, est la Lémurie. Un continent littéraire qui se révèle dans une revue.

Les auteurs :
Emmanuel GENVRIN avec Mahajanga 76
Céline HUET avec Derrière la guerre, l’espoir
Monique MERABET avec Le trousseau d’Anita
Shenaz PATEL avec La femme de la Lune (Conte)
Johary RAVALOSON avec Caen-Antananarivo et plus loin encore, un jour férié
Monique SÉVERIN avec De l’eau ou la Sisyphe africaine