Archives de catégorie : France

Lancement du Prix Boccace 2021

Lancement du Prix Boccace 2021


France
31 janvier 2021

L’association littéraire ” Tu Connais la Nouvelle ? “, avec le soutien du Conseil départemental du Loiret, organise le Prix Boccace 2021

L’association littéraire ” Tu Connais la Nouvelle ? “, en partenariat avec le Conseil départemental du Loiret, organise depuis 2011 le Prix Boccace pour récompenser un recueil de nouvelles destiné aux adultes publié en français paru entre janvier 2020 et janvier 2021 inclus.
Les ouvrages proposés à la sélection seront examinés en 2 étapes successives : par le comité de lecture qui sera chargé d’établir une présélection d’une part, par le jury final du prix d’autre part.
Le comité de lecture sera chargé de retenir au plus 6 recueils de nouvelles parmi les ouvrages concourant.
Le comité de lecture de présélection se compose de personnes passionnées de littérature contemporaine – choisies parmi des lettres de motivation envoyées à l’association – et de membres de ” Tu Connais la Nouvelle ? “.
Le jury final est composé d’auteurs de nouvelles et d’acteurs du monde littéraire.
Chaque éditeur pourra proposer, dans un premier temps, jusqu’à 2 recueils de nouvelles à la sélection.
Ne seront retenus que les auteurs s’engageant à être présents lors de la remise du prix le 14 juin 2020 ou exceptionnellement représentés par leur maison d’édition.
Pour participer, il suffit d’adresser le ou chacun des 2 titres concourant accompagné(s) du bulletin de participation à l’attention de : Tu Connais la Nouvelle ? – Prix Boccace – 12 rue de la République – 45800 Saint Jean de Braye en 8 exemplaires, destinés à l’examen du comité de lecture, avant le 31 janvier 2021, puis en 8 exemplaires supplémentaires pour les ouvrages qui auront été présélectionnés et qui seront transmis aux membres du jury.
Ce prix, doté d’une bourse d’une valeur de 2.500 euros, sera décerné le 23 mai 2021 par le jury à l’occasion d’une fête littéraire au Château de Chamerolles (45) consacrée à la nouvelle, fête à laquelle chaque membre du jury s’engage à être présent.

# télécharger le règlement du Prix Boccace 2021
# consulter le site ” Tu connais la Nouvelle ? “

La langue ankor, encore la lang

Jean-Louis ROBERT. K’A – Astèr . Poésie. 2020. 9782491160050

En savoir plus
K’A

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Jean-Louis Robert ne se présente pas en français, mais dann krwazé la lang. D’ailleurs, ce n’est pas par son œuvre qu’il faut commencer, puisque, avant toute chose, il n’est ni écrivain, ni poète, ni même fonnkézèr. Li tonm papa in famy : son mariage et ses deux fils passent avant. Faut-il voir là un signe particulier ? Wi, parce que la famille est le cœur dans lequel prend corps le langage : intime, à partager entre proches… La langue de Robert est la langue de l’intimité, cette intimité créole voilée par les « talibanaz » du français. Il ne s’agit donc pas de détourner le créole du fransé, mais de retourner le kréol dans le français. C’est un « mélangue » qui travaille le langage au corps, c’est un tramayaz, encore.

L’île de La Réunion, la grande invitée du Salon du livre et de la presse jeunesse

L’île de La Réunion, la grande invitée
du Salon du livre et de la presse jeunesse


Montreuil – Seine-Saint-Denis – Stand G 25
27 novembre >2 décembre 2019

La Réunion, présente à Montreuil depuis 2007, est la grande invitée du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil sur le stand G 25 de La Réunion des Livres du 27 novembre au 2 décembre 2019


La littérature jeunesse de l’île de La Réunion est au coeur de la programmation du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil pour sa particularité insulaire, son multiculturalisme. et l’appel du large qu’elle propose. Le thème du salon est l’éloge de la lenteur.

La Réunion des Livres regroupe 8 maisons d’édition représentées par Bruno Gaba et Marie Danielle Merca  : Austral Éditions, Coccinelle édition, Comics Trip Éditions, Des Bulles dans l’Océan, Epsilon Éditions, La Plume et le Parchemin, Océan Éditions et Zébulo Éditions.

L’association invite pour des rendez-vous, rencontres et dédicaces Julie Bernard, Solen Coeffic, David d’Eurveilher, Jace,  Fabienne Jonca, Lalou, Modeste Madoré et Marie Danielle Merca.

Le programme met en avant 4 ouvrages :
Z’oiseaux rares. Fabienne Jonca – Julie Bernard. Zébulo Éditions ;
Pieds de bois. Lalou. Zébulo Éditions ;
L’Autre côté la mer. Gilles Gauvin – Jean-Marc Pécontal – David D’Eurveilher. Epsilon Éditions ;
Carter Brims – Tome 3 – La bataille des dragons. Marie Danielle Merca. La Plume et le Parchemin.

Le Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil recueille le témoignage de 3 acteurs engagés :
Marie-Christine D’Abbadie, responsable des Schémas régionaux culturels (Région Réunion) ;
Marie-Jo Lo Thong, conseillère livre et lecture (DAC Réunion) ;
Philippe Vallée, président de l’association La Réunion des Livres.

# consulter le site du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil
# télécharger le programme du salon

Ali ZAMIR

Romancier
 Facebook d'Ali Zamir/a>
 @
 Consultez les dédicaces

Ali Zamir est né en 1987 aux Comores. Il vit actuellement à Montpellier. Il est l’auteur au Tripode de Anguille sous roche (2016 ; récompensé notamment de la mention spéciale du prix Wepler et du prix Senghor) et de Mon Étincelle (2017). Dérangé que je suis est son troisième roman (prix Roman France Télévisions).
Il est aussi l’auteur de contes et de nouvelles depuis son enfance, de plusieurs articles sur la violence et la délinquance juvénile et sur l’évolution de la littérature face au monde numérique. Grâce à l’obtention d’une bourse, il part étudier les lettres modernes à l’Université du Caire, où il obtient un master en 2010. Diplômé de l’Université du Caire (Égypte) avec mention en Lettres modernes. Mangeuse de rat est un nouvelle qui reçoit le Grand Prix du département de langue et littérature française de la Faculté de lettres de l’Université du Caire en 2008.

Prix et distinctions
2019 Prix Roman France Télévisions pour Dérangé que je suis
2018 Prix ACP Femmes et Jeunes pour Mon étincelle
2017 Prix des Rencontres à Lire de Dax pour Anguille sous roche
2016 Mention spéciale Prix Wepler pour Anguille sous roche
2016 Prix Mandela de littérature pour Anguille sous roche
2016 Prix Senghor pour Anguille sous roche

Manifestations
2019 Salon du livre Athéna des Saint-Pierre (La Réunion)

Gabrielle WIEHE

© Umar Timol
Graphiste, illustratrice et auteure

 Site de Gabrielle Wiehe
 tamilgab@yahoo.fr
 Consultez les dédicaces

Née à Moka en 1980, Gabrielle Wiehe grandit à l’île Maurice, puis fait des études d’arts appliqués à Paris, à l’Creative schools & community
(ECV), puis l’école Intuit-lab.
Graphiste et illustratrice, elle est également auteure d’albums pour enfants et son premier roman, Vent d’Est, reçoit le prix Jean Fanchette 2019.
Son projet de fin d’études, Bestioles, publié en 2005 par l’Atelier du Poisson Soluble, est sélectionné par le Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil et le prix de la ville d’Issoudun, puis l’école de musique d’Ennezat qui en fait un album musical.
Son carnet de voyage illustrant son séjour de deux ans en Inde est publié par les éditions Mango et sélectionné par la Biennale du Carnet de voyage de Clermont-Ferrand en 2006.
Ses projets suivants, Qui et Quoi et Sirandann, obtiennent le prix d’illustration de La Réunion des Livres en 2009.
Gabrielle Wiehe réalise ensuite pour l’association le visuel du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil 2010.
Après des années à Paris où elle mène en parallèle ses activités de graphiste et d’illustratrice tout en élevant ses 3 enfants, elle vit aujourd’hui dans le sud de la France où elle expose depuis peu ses oeuvres sur toile. La ville de Fréjus la sélectionne en 2019 pour faire partie du Circuit des métiers d’Art, et elle obtient un atelier d’artiste dans le coeur historique.
Elle revient régulièrement dans l’océan Indien qui restera toujours son port d’attache.

Vent d’Est (4ème de couverture)
Fine et élégante sous sa varangue en bois, Aby incarne le doux parfum du passé. Rose, sa petite fille est envahie par les histoires de famille qui se construisent et se délitent autour de sa grand-mère. Inondée par les pensées et les mots, elle s’épanche dans un journal. Elle raconte l’exaltation, les amours, les folies, les infortunes et les secrets de sa famille, les Lesteval. Entre le bruit des brisants et les plumeaux roses des champs de cannes, elle restitue son enfance à jamais perdue.
Le temps s’étire et s’étiole mais la mémoire traverse les siècles.

Visuel du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil

Prix et distinctions
2019 Prix Jean Fanchette du roman pour Vent d’Est
2009 Prix de l’illustration de La Réunion des livres pour Qui & quoi
2005 Sélection Baobab du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil pour Bestioles
???? Prix du public du Salon du livre d’Issoudun pour ???
???? Prix de la municipalité Ladon pour ???

Expositions 
????  ???? Salon du Livre Jeunesse / Bron avec L’Imagier Vagabond
????  ???? Salon Lire en fête / Villeurbanne avec L’Imagier Vagabond
????  ???? Salon Lire en fête / Figeac avec L’Imagier Vagabond
????  ???? Animaux Mythiques / Saint-Claude avec L’Imagier Vagabond
2009 Qui & quoi au Festival international du livre et de la bande dessinée de Saint-Denis (La Réunion)
2006 Le Voyage de Paul Balmer en Inde à la Biennale du carnet de voyage de Clermont-Ferrand
????  ????  Librairie Les Minots / Paris
????  ????  Festival d’art sacré / Cathédrale de Toulon

Manifestations
2009 Festival international du livre et de la bande dessinée de Saint-Denis (La Réunion)

Monique SÉVERIN

Auteure

 moniqueseverin.run@gmail.com
 Consultez les dédicaces

Née à La Réunion, co-rédactrice de la première édition du Dictionnaire Kréol-Français (Océan Editions, 1987) d’Alain Armand, Monique Séverin milite en faveur de la reconnaissance de l’identité réunionnaise. Elle suit un fil rouge, celui de la difficulté à se penser dans des univers « bâtards », incertains, hantés par l’esclavage, mais susceptibles d’enfanter le meilleur. Représentation littéraire des tensions qui habitent une société plurielle peinant à se définir, mais aussi volonté de marquer, dans l’écriture, lesdites tensions, par l’usage du français, du créole, et d’une langue tierce.
Némésis et autres humeurs noires (Editions Caribéennes, 1989), un recueil de nouvelles, met en mots les séquelles de l’esclavage. Dans les poèmes en créole parus dans un collectif, Zétoil katrèr, (UDIR, 1990) c’est de transmission et d’amour qu’il s’agit : être réunionnais(e), sereinement, dans l’acceptation de ce dont nous sommes pétris, tel est le message. Ce positionnement réapparaît dans Femme Sept peaux (L’Harmattan, 2003), un conte philosophique. Madame Sans Langue, paru en 2013 dans Nouvelles de La Réunion (Magellan, Miniatures), histoire d’une spoliation douloureuse, interroge les silences, refuge ou résistance, comme dans Parle pas, nouvelle parue en 2018 dans Lettres de Lémurie #1, chez Dodo vole. Aliénation et difficulté de se dire apparaissent aussi dans Huiler les mots, in Les mots d’une île à l’autre, UDIR.
Opus incertum est un texte poétique « expérimental » paru en 2014 chez Surya Editions : écrit dans une langue usant des étymologies permettant de transcrire un réel complexe, l’ouvrage pointe les contradictions qui hantent l’univers réunionnais dans ce qu’elles ont de néfaste mais aussi de prometteur. Avec Bad nénène et Elle, la mère, in Nénènes, porteuses d’enfance, collectif paru chez Petra en 2017, Monique Séverin s’intéresse à la nénène, une figure féminine particulière.
De l’eau ou la Sisyphe africaine, paru in Lettres de Lémurie #2, chez Dodo vole est un extrait de roman en cours.
Dans le droit fil de la réflexion de l’auteure, La Bâtarde du Rhin, roman paru chez Vents d’ailleurs en 2016, évoque la « honte noire » et les métis nés d’Allemandes et de soldats des forces coloniales françaises envoyés en Rhénanie en 1918.
Kozima est une « bâtarde du Rhin », terme méprisant utilisé après la Première Guerre mondiale pour désigner les enfants nés d’Allemandes et de soldats noirs. Persécutée par le régime nazi, menacée de stérilisation, elle survit à la guerre et entreprend de remonter à la source du mal, à son origine réunionnaise.
Comprendre comment un régime, eugéniste ou esclavagiste, peut disqualifier un être humain, telle sera la quête de l’héroïne.

Prix et distinctions
2017 Sélection Prix du Roman Métis des Lycéens

Manifestations
2019 Salon du livre Athéna des Saint-Pierre (La Réunion)
2019 Étonnants voyageurs – Festival international du livre et du film de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine)
2018 Étonnants voyageurs – Festival international du livre et du film de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine)
2017 Salon du livre Athéna de Saint-Pierre (La Réunion)
2017 Salon du livre de Paris
1990 Salon du livre de Paris