Archives de catégorie : Maurice

ILOË

Illustratrice

 Facebook d'Iloë
 Facebook de La carte magique
 design.by.iloe@gmail.com
 Consultez les dédicaces

Iloë, aka Christine Gufflet, est mauricienne. Elle dessine depuis son plus jeune âge, créant à l’école des bandes dessinées autour de personnages de son île natale : Freddo le dodo, Paul et Virginie… Également attirée par les métiers de la mode, elle fait ses études à l’École supérieure des arts appliqués (ESAA) Duperré (Paris) où elle découvre les arts appliqués. Son diplôme de styliste-modéliste en poche, elle rentre à Maurice et devient responsable de collection pour une entreprise spécialisée dans la mode enfantine.
Touche-à-tout, Iloë continue de dessiner en parallèle et s’essaye à divers supports : illustrations de blog, de cartes de visite, d’articles de magazine. Dans ses dessins, elle mélange des mediums traditionnels (aquarelle, crayon, pastel) au dessin numérique. Passionnée de théâtre, elle aime donner vie et expressions à ses personnages, créant ainsi un univers drôle et coloré dans lequel elle fait souvent référence à ses racines mauriciennes.
En 2014, elle décide de travailler en free-lance et collabore avec Corinne Fleury de l’Atelier des nomades qui souhaite lancer un petit livre d’expressions illustrées en créole mauricien. En 2018, elle illustre une série de romans 1ère lecture, écrits par Yianna Amodine et publiés par l’Atelier des nomades : La carte magique.

La carte magique – Tome 3 – Le labyrinthe de Villebague (4ème de couverture du dernier ouvrage)
En excursion à Villebague, toute la classe de Miss Mala est ravie de découvrir les vestiges de la première usine sucrière de l’île. Munis de leur carte magique, Ashvin, Zara, Émilie et Jérémy s’éloignent de leurs camarades et s’aventurent dans les champs de canne. Comment s’en sortiront-ils alors que le labyrinthe se referme sur eux et que la carte semble ne plus fonctionner ?

Manifestations
2019 Fête du livre jeunesse (Institut Français de Maurice)
2018 Festival du livre jeunesse (Rose-Hill – Maurice)
2017 Festival Kaz’Out (Pamplemousses – Maurice)

 Consultez les dédicaces

Carl DE SOUZA

Romancier

 carlodes94@gmail.com
 Consultez les dédicaces

Carl de Souza est né à Rose-Hill (île Maurice). Après une jeunesse marquée par le déchirement entre les sciences et les lettres (en raison du système éducatif), entre le français et l’anglais (l’anglais étant la langue officielle du pays et de l’éducation), ses études universitaires le mènent à un diplôme en biologie de l’université de Londres. Il enseigne au collège du Saint-Esprit jusqu’en 1995, devient ensuite chef d’établissement du St. Mary’s College, avant de prendre la responsabilité du département arts et culture d’une entreprise.
Parallèlement à ses nombreux engagements et activités, il construit une œuvre romanesque, qui compte parmi les meilleures de la littérature francophone de l’océan Indien, initiée (entre autres) par Le sang de l’Anglais (Hatier, 1993) et La maison qui marchait vers le large (Le Serpent à Plumes, 1996).
Il vit depuis quelques années au mont Piton, au nord de l’île Maurice, la terre de ses ancêtres et le cadre de son dernier roman, L’Année des cyclones.

Autres publications
Tamarin, prends la vague – Maurice – Le tour de l’île en quatre-vingts lieux. Carl DE SOUZA. Immedia. 1994.
La Comète de Halley. Carl DE SOUZA. 1980. Prix Renaud 1986 (Maurice)

Théâtre
La maison qui marchait vers le large mis en scène par Vincent Colin d’après le roman de Carl DE SOUZA au Théâtre de la Tempête (Paris) en mars-avril 2001

Prix et distinctions
2019 Prix littéraire Athena de la ville de Saint-Pierre (La Réunion)
2018 Sélection Grand Prix du Roman Métis (Saint-Denis de La Réunion)
2018 Sélection Prix du Roman Métis des Lecteurs (Saint-Denis de La Réunion)
2018 Sélection du Prix du Roman Métis (Saint-Denis de La Réunion)
2012 Prix du livre insulaire – Catégorie fiction (Ouessant – Finistère) pour En chute libre
1999 Chevalier de l’ordre des palmes académiques (France)
1997 Chevalier de l’ordre des arts et des lettres (France)
1996 Prix des Mascareignes pour La maison qui marchait vers le large
1993 Prix de l’Agence de Coopération Culturelle et Technique (ACCT) pour Le sang de l’Anglais
1986 Prix Pierre Renaud (Maurice) pour La Comète de Halley

Manifestations
2019 Salon du livre Athéna de Saint-Pierre (La Réunion)

Shenaz PATEL

Écrivaine et journaliste

 Facebook de Shenaz Patel
 shenazpatel@yahoo.com
 Consultez les dédicaces

Shenaz Patel est une écrivaine et journaliste originaire de l’île Maurice.
En tant que journaliste, elle est une fellow du Reuter Institute à Oxford, exerce comme rédactrice-en-chef d’un journal politique, avant de mettre en place la section Arts, culture et société de Week End, un des principaux hebdomadaires mauriciens. Elle tient toujours une rubrique éditoriale régulière pour ce journal.
En sa qualité d’écrivaine, elle affiche une production éclectique avec quatre romans, des nouvelles en français, en anglais et en créole, quatre ouvrages jeunesse, trois pièces de théâtre, trois bandes dessinées (dont une en cours sur l’histoire de Maurice).
Elle reçoit, en 2007, le Grand Prix Littéraire de l’océan Indien et Pacifique (Paris) pour son roman,Le silence des Chagos, publié par Les Editions de L’Olivier – Le Seuil, qui raconte l’histoire des Chagossiens, expulsés de leur archipel dans le cadre du processus de décolonisation pour faire place à une base militaire américaine.
Sa pièce La phobie du caméléon obtient le Prix Beaumarchais des écritures dramatiques en 2005. En 2019 elle écrit et met en scène à La Réunion Niama – Princesse, Esclavée, Libre, dans le cadre d’une résidence aux Archives départementales de La Réunion Sudel Fuma.
En 2013, elle est faite chevalier des arts et des lettres par le gouvernement français.
En 2016, elle est honorary fellow de l’International Writers Program aux États-Unis, fellow  à The City of Asylum de Pittsburgh. Elle est en résidence de recherche et d’écriture à l’université de Harvard en 2018. Elle agit comme mentor pour de jeunes écrivaines en 2019 dans le cadre du Women’s Creative Mentorship Programme de l’International Writers Programme.
« Tenter d’approcher ce que cèle l’humain, creuser au fond des êtres et des choses, avec les ongles cassés mais têtus des mots » : c’est en effet ce qu’elle poursuit à travers l’écriture, en s’attachant autant à l’intériorité des individus qu’à leurs rapports face à une certaine organisation sociale et politique. L’insularité, le féminin, les tensions, les espoirs et les révoltes de l’intime à l’épreuve du monde, parcourent son écriture. Dans l’utopie, volontaire, que l’écriture pourrait changer le monde…

Prix et distinctions
2013 Chevalier des arts et lettres
2007 Grand Prix Littéraire des océans Indien et Pacifique (Paris) pour Le silence des Chagos
2006 Prix Soroptimist de la romancière francophone (Grenoble – Isère) pour Le silence des Chagos
2005 Prix Beaumarchais des écritures dramatiques de l’océan Indien pour La phobie du caméléon
2004 Prix du meilleur livre francophone au Festival du livre d’Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) pour Sensitive
2002 Prix Radio France du livre de l’océan Indien pour Le Portrait Chamarel (Jury présidé par le Prix Nobel J.M.G. Le Clézio)

Autres publications
Sous la mitraille. Revue Tracésmars 2000
Nouvelles publiées dans la collection Maurice dirigée par Rama Poonoosamy et Barlen Pyamootoo (Port-Louis – Publication Immedia) :
– En français
À l’encre d’un nom. Au tour des femmes. 1995. p. 57-61
Ille était une fois. Maurice, demain et après. 1996. p. 101-108
Solitaire compagnie. Kaléidoscope. 1998. p. 9-15
Do-do, l’enfant. Histoires d’enfants. 1999. p. 9-16
Marée noire. Nocturnes. 2000. p. 95-102
Une affaire de goût. Nouvelles de l’étrange. 2001
Nous avons pris des bateaux. Voyages. 2002. p. 27-35
Dégaine !. Investigation. 2003. p. 115-122
Désir de mer. En mer. 2004. p. 113-123
Sens interdits. Nouvelles sensuelles. 2006. p. 27-39
Incroyable, dites-vous ». Histoires incroyables. 2007. p. 143-151
Mauvais poil. Rire sous le soleil. 2008
Dernier virage. Arbre de nouvelles. 2009
L’envers du ciel. De l’autre côté du ciel. 2011. p. 137-141
Croix rouge. Combats. 2012
Petite musique de pluie. Que la musique soit. 2013
Des olives et du pain. Bouquet de saveurs. 2014
La corde au cou. Jouissances et réjouissances. 2017
– En créole mauricien
Zistwar mistran. Nouvelles de l’étrange. 2001. p. 207-211.
Anvolé. Voyages. 2002. p. 193-198
Lanket ABCD. Investigations. 2003. p. 197-202
Lamer inn fermé. En mer. 2004. p. 251-257
Soley dan lalinn. Nouvelles sensuelles. 2006). p. 213-217.
Si ziraf pa kapav anvalé. Histoires incroyables. 2007. p. 259-261
Manz banann dan dé bout. Rire sous le soleil. 2008
Enn trezor. Arbre de nouvelles. 2009
Zistwar sosouri. Zistwar zanimo. 2010. p. 203-207
Li anvolé. Zistwar mizikal. 2013
Kari masala. Palé Oulé. 2014
En anglais
Celebrate good times, come on!. Jouissances et réjouissances. 2017

Théâtre
La phobie du caméléon. Prix Beaumarchais des Écritures Théâtrales de l’océan Indien 2005
Paradis blues. Pièce mise en scène par Ahmed Madani, jouée par Miselaine Duval et accompagnée par le bluesman Eric Triton. 2009. Extraits publiés dans Riveneuve Continents 10 (automne 2009-2010). p 55-66. Vents d’Ailleurs. 2014.
Esper Godo. Traduction en créole mauricien du En attendant Godot de Samuel Beckett. Pièce mise en scène de Jean-Pierre Soussigne avec des comédiens de l’île Rodrigues.
Niama – Princesse-Esclavée-Libre. Résidence Patrimoine et création aux Archives départementales de La Réunion Sudel Fuma. 2019. La Réunion

Film documentaire
Diego, l’interdite de David Constantin. Enquête et interviews de Shenaz Patel. Belle-Étoile (Maurice). Cameleon Production. 2002. 52 minutes

Manifestations
2019 Salon du livre Athéna de Saint-Pierre (La Réunion)
2019 Salon du livre de Jakarta (Indonésie)
2018 Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil (Seine-Saint-Denis)
2017 Salon du livre Athéna de Saint-Pierre (La Réunion)
2017 Salon du livre des Comores
2015 Salon du livre Athéna de Saint-Pierre (La Réunion)
2012 Salon du livre de jeunesse de l’océan Indien (Le Port – La Réunion)
2010 Salon du livre de jeunesse de l’océan Indien (Le Port – La Réunion)
2009 Les Francophonies de l’écriture à la scène (Limoges – Haute-Vienne)
2008 Salon du livre de Paris

Rencontres, conférences et lectures
2019 Rencontre à l’Université de Harvard (États-Unis)
2019 Association of Writers and Writing Programmes (AWP) (Portland – États-Unis)
2018 Rencontre à la City University of New York (États-Unis)
2018 Conférence à l’Université de Harvard (États-Unis)
2018 Rencontre à la Boston University (États-Unis)
2018 Lecture et rencontre au Colloque Ecotones (Université de La Réunion)
2017 Lire et écrire pour réparer le silence (Université Toulouse Jean Jaurès – Haute-Garonne)
2016 Lecture et rencontre à City of Asylum (Pittsburgh – États-Unis)
2016 Lecture et conversation à la Library of Congress des États-Unis (Washington – États-Unis)
2016 Rencontres dans les universités d’Iowa, de Willial and Mary, de Penn State (États-Unis)

Consultez les dédicaces

POV

Auteur de bande dessinée et dessinateur de presse

 Blog de Pov
 Facebook de Pov
 rsnv.william@gmail.com
 Consultez les dédicaces

Pov, de son vrai nom William Rasoanaivo, est né à Antananarivo (Madagascar) en 1975. Il s’intéresse au dessin depuis le préscolaire jusque sur les bancs de l’université d’Antananarivo où il fait des études de sciences naturelles.
Dessinateur autodidacte, il affûte ses armes en dévorant bandes dessinées et dessins satiriques. C’est en 1997 que sa carrière professionnelle débute quand il dessine pour le quotidien Midi Madagasikara. Une formation en journalisme dans des instituts à Berlin et à Cardiff façonne sa manière de dessiner dans la presse, conjuguant rigueur journalistique et exagération caractéristique aux caricatures. Le tout sur un ton à la fois corrosif et humoristique.
En 2006, Pov s’établit à Maurice où ses dessins sont publiés dans les magazines et les journaux locaux, notamment dans le quotidien L’Express de Maurice. L’appel de la bande dessinée est alors aussi naturel que pressant et en 2009 il sort un premier album L’île Maurice racontée à mes petits-enfants adapté des textes de Jean Claude de l’Estrac. D’autres s’ensuivront. Sa collaboration avec son ami dessinateur Dwa installé à Madagascar conduit à la sortie de plusieurs albums édités chez Des Bulles dans l’Océan (La Réunion).
Elargissant son univers et ses activités graphiques, Pov se met à dessiner pour des manuels scolaires, illustre ponctuellement des livres jeunesse, contribue régulièrement à un journal pour enfants et se lance dans la T-shirterie avec la collection Pov by Soherina fabriquée à Madagascar. Sans reléguer le dessin de presse, qui lui a valu des reconnaissances internationales dont le Prix RFI/ RSF (2003 et 2010), une 3ème place au World Press Cartoon (2010) ou encore des mentions du jury aux Nations Unies (2005, 2013).
Jonglant projets, dessins dont les deadlines approchent et une vie familiale foisonnante (marié, trois garçons de jeune âge), il se ressource en pratiquant la natation ou la musique quand il ne médite pas sur ce qui a trait à la spiritualité.

Prix et distinctions
– Dessin de presse
2015 Mention honorable au World Press Cartoon (Portugal)
2014 Prix d’excellence au 14ème World Press Freedom International Editorial Cartoon Competition (Canada)
2013 Success Award à l’Aidyn Dogan international cartoon competition (Turquie)
2013 Mentions honorables – Ranan Lurie / United Nations Cartoon Award
2010 Lauréat du dessin de presse – Radio France Internationale / Reporter sans frontières
2010 3ème Prix du dessin humoristique du World Press Cartoon (Portugal)
2005 Mentions honorables – Ranan Lurie / United Nations Cartoon Award
2003 Lauréat du dessin de presse – Radio France Internationale / Reporter sans frontières
– Bandes dessinées
2008 Mention du Jury – Concours Africa e mediterraneo
2006 Mention du Jury – Concours Africa e mediterraneo

Manifestations
2019 Salon du livre Athéna de Saint-Pierre (La Réunion)
Cyclone BD (Saint-Denis de La Réunion)
Festival Il’en bulles – Maurice
Festival international de la BD d’Alger (Fibda – Algérie)
Festival international de la bande dessinée d’Angoulême (Charente)
Gasy Bulles (Antananarivo – Madagascar)
Salon du livre de jeunesse de l’océan Indien (La Réunion)
2018 Festival du livre jeunesse de Maurice (Rose-Hill – Maurice)

Gabrielle WIEHE

© Umar Timol
Graphiste, illustratrice et auteure

 Site de Gabrielle Wiehe
 tamilgab@yahoo.fr
 Consultez les dédicaces

Née à Moka en 1980, Gabrielle Wiehe grandit à l’île Maurice, puis fait des études d’arts appliqués à Paris, à l’Creative schools & community
(ECV), puis l’école Intuit-lab.
Graphiste et illustratrice, elle est également auteure d’albums pour enfants et son premier roman, Vent d’Est, reçoit le prix Jean Fanchette 2019.
Son projet de fin d’études, Bestioles, publié en 2005 par l’Atelier du Poisson Soluble, est sélectionné par le Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil et le prix de la ville d’Issoudun, puis l’école de musique d’Ennezat qui en fait un album musical.
Son carnet de voyage illustrant son séjour de deux ans en Inde est publié par les éditions Mango et sélectionné par la Biennale du Carnet de voyage de Clermont-Ferrand en 2006.
Ses projets suivants, Qui et Quoi et Sirandann, obtiennent le prix d’illustration de La Réunion des Livres en 2009.
Gabrielle Wiehe réalise ensuite pour l’association le visuel du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil 2010.
Après des années à Paris où elle mène en parallèle ses activités de graphiste et d’illustratrice tout en élevant ses 3 enfants, elle vit aujourd’hui dans le sud de la France où elle expose depuis peu ses oeuvres sur toile. La ville de Fréjus la sélectionne en 2019 pour faire partie du Circuit des métiers d’Art, et elle obtient un atelier d’artiste dans le coeur historique.
Elle revient régulièrement dans l’océan Indien qui restera toujours son port d’attache.

Vent d’Est (4ème de couverture)
Fine et élégante sous sa varangue en bois, Aby incarne le doux parfum du passé. Rose, sa petite fille est envahie par les histoires de famille qui se construisent et se délitent autour de sa grand-mère. Inondée par les pensées et les mots, elle s’épanche dans un journal. Elle raconte l’exaltation, les amours, les folies, les infortunes et les secrets de sa famille, les Lesteval. Entre le bruit des brisants et les plumeaux roses des champs de cannes, elle restitue son enfance à jamais perdue.
Le temps s’étire et s’étiole mais la mémoire traverse les siècles.

Visuel du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil

Prix et distinctions
2019 Prix Jean Fanchette du roman pour Vent d’Est
2009 Prix de l’illustration de La Réunion des livres pour Qui & quoi
2005 Sélection Baobab du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil pour Bestioles
???? Prix du public du Salon du livre d’Issoudun pour ???
???? Prix de la municipalité Ladon pour ???

Expositions 
????  ???? Salon du Livre Jeunesse / Bron avec L’Imagier Vagabond
????  ???? Salon Lire en fête / Villeurbanne avec L’Imagier Vagabond
????  ???? Salon Lire en fête / Figeac avec L’Imagier Vagabond
????  ???? Animaux Mythiques / Saint-Claude avec L’Imagier Vagabond
2009 Qui & quoi au Festival international du livre et de la bande dessinée de Saint-Denis (La Réunion)
2006 Le Voyage de Paul Balmer en Inde à la Biennale du carnet de voyage de Clermont-Ferrand
????  ????  Librairie Les Minots / Paris
????  ????  Festival d’art sacré / Cathédrale de Toulon

Manifestations
2009 Festival international du livre et de la bande dessinée de Saint-Denis (La Réunion)

Henry KOOMBES

Artiste plasticien et illustrateur

 hr.coombes@gmail.com Consultez les dédicaces

Né en 1948 à l’Île Maurice, l’artiste peintre Henry Koombes est autodidacte. Après avoir passé plusieurs années en Afrique du Sud, il retourne à Maurice en 1983, puis ouvre une galerie d’art contemporain en 1990 à Grand Baie où il expose des artistes mauriciens. Plusieurs expositions lui sont consacrées à Maurice, à La Réunion, en Afrique du Sud, à Londres et à Tokyo. Depuis 1998, il illustre la série d’albums pour enfants Les Aventures de Tikoulou à laquelle il donne une identité visuelle forte par ses couleurs franches et lumineuses, ses dessins bien charpentés, frais et joyeux aux contours nettement délimitées qui rappellent la technique de « la ligne claire » mise en avant par Hergé.

The painter Henry Koombes, born in Mauritius in 1948, is a self-taught artist. After spending several years in South Africa, he returns to Mauritius in 1983, and in 1990 he opens a contemporary art gallery in Grand Baie, where he features many Mauritian artists. Several exhibitions have been devoted to Mauritius, La Réunion, South Africa, London and Tokyo. Since 1998, he illustrates the children’s book series entitled The adventures of Tikulu, to which he gave a strong visual identity through vivid and bright colours, and well-structured, fresh and joyful designs with clearly defined contours reminiscent of the «ligne claire» technique invented by Hergé.

Les aventures de Tikoulou – Tome 17 – Le casse-tête chinois (4ème de couverture du dernier album)
Lorsque Tikoulou, Kasskott et Gromarto rendent visite à la grand-mère de Kasskott dans le quartier de Chinatown à Port-Louis, celle-ci est bouleversée : elle a retrouvé une mystérieuse note écrite par le grand-père de Kasskott. Les trois enfants se lancent alors dans un véritable jeu de piste à travers le quartier chinois pour découvrir le sens du message.
Disponible en versions française et anglaise.

Jeux de cartes
Les 7 familles. Henry KOOMBES (Illustration). Vizavi – Jeux de cartes – Card game. Jeu. 2006. 6091300921021
Ki si sa sa. Henry KOOMBES (Illustration). Vizavi – Jeux de cartes – Card game. Jeu. 2006. 6091300921052
Tutti frutti. Henry KOOMBES (Illustration). Vizavi – Jeux de cartes – Card game. Jeu. 2008. 6091300921069
Ebony – 7 familles. Henry KOOMBES (Illustration). Vizavi – Jeux de cartes. Jeu. 2019. 6091300921182
Ebony – Happy family. Henry KOOMBES (Illustration). Vizavi – Card game. Jeu. 2019. 6091300921175
Ebony – Memory. Henry KOOMBES (Illustration). Vizavi – Card game. 2019. 6091300921199

 Consultez les dédicaces