Féminitude

Daniel LAURET. Éditions Orphie – Différences. 2020. Roman et conte. 9791029803697

Éditions Orphie

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Par analogie avec la notion de « négritude », Simone de Beauvoir pose celle de « féminitude » : elle veut désigner par là un ensemble de qualités acquises dans l’oppression (Encyclopaedia Universalis). Daniel LAURET nous livre ici un conte : Notre drame des laves et un roman, L’épreuve de l’amour, des textes qui racontent l’histoire de quatre femmes, de quatre grossesses indésirées. Angèle, Man Toinette, Charlotte, peuvent-elles faire autrement que de les subir ? Sylviane fera, pour sa part, le choix d’une IVG.

Extrait : Il m’est doux de penser, aujourd’hui, que mon hôte en aura profité pour filer. Comme une étoile. Je ne lui en veux pas. Je ne pouvais pas prendre la responsabilité d’un Petit Prince. L’avion était en panne et le pilote n’était pas là pour lui dessiner un mouton. Il valait mieux, pour nous deux, qu’il retrouve sa planète, son baobab, sa fleur.

Daniel LAURET

Auteur

 lauret.daniel@gmail.com
 Consultez les dédicaces

Daniel Lauret naît en 1949 à Pîton Saint-Leu (La Réunion). Il grandit à la Chaloupe Saint-Leu. Après des études secondaires au Lycée Leconte de Lisle (dans les locaux de l’ancien lycée colonial), il est reçu au concours d’entrée à l’École normale d’instituteurs de Saint-Denis. Il fait partie de la première promotion d’étudiants à s’inscrire en lettres à La Réunion, au Centre universitaire nouvellement créé rue de la Victoire, en face de la cathédrale (1968).
Après une formation de professeur de collège en lettres-anglais, c’est à l’Université des lettres et sciences humaines d’Aix-en-Provence qu’il poursuit son cursus : licence, maîtrise, CAPES de lettres modernes et doctorat en études créoles.
Daniel Lauret enseigne quatre années au collège (à Saint-Benoit et à Sainte-Clotilde). Après une année de formation à Paris (Auteuil), il est nommé à l’École normale de Saint-Denis – bientôt transformée en IUFM (Institut universitaire de formation des maîtres) – pour y enseigner, jusqu’en 2004, la didactique du français et du créole.
L’auteur consacre désormais la majeure partie de son temps à son travail de conteur (Association Kozé Conté) et d’écriture.

Féminitude (4ème de couverture du dernier ouvrage)
Par analogie avec la notion de « négritude », Simone de Beauvoir pose celle de « féminitude » : elle veut désigner par là un ensemble de qualités acquises dans l’oppression (Encyclopaedia Universalis). Daniel LAURET nous livre ici un conte : Notre drame des laves et un roman, L’épreuve de l’amour, des textes qui racontent l’histoire de quatre femmes, de quatre grossesses indésirées. Angèle, Man Toinette, Charlotte, peuvent-elles faire autrement que de les subir ? Sylviane fera, pour sa part, le choix d’une IVG. Extrait : Il m’est doux de penser, aujourd’hui, que mon hôte en aura profité pour filer. Comme une étoile. Je ne lui en veux pas. Je ne pouvais pas prendre la responsabilité d’un Petit Prince. L’avion était en panne et le pilote n’était pas là pour lui dessiner un mouton. Il valait mieux, pour nous deux, qu’il retrouve sa planète, son baobab, sa fleur.

Autres publications
Articles (créole, langue et éducation):
Créole: l’officiel et la pratique », Sobatkoz – Revue du GREC : Groupe de recherche en études créoles, n° spécial, 1984, dessins de François Orre, 114 pages.
Former des maîtres pour La Réunion », Travaux de l’Institut de linguistique et d’anthropologie, Université de La Réunion 4, avril-mai 1984, p. 1-20.
Particularités lexicales du français réunionnais, sous la direction de M. Carayol. Propositions pédagogiques, Nathan, 1985, 389 pages.
L’élève créolophone : images et représentations, Sobatkoz 4 – Revue du GREC : Groupe de recherche en études créoles, 1986, p. 51-55.
Créole et école : réalités et perspectives. Île et fables : Paroles de l’autre, Paroles du Même : linguistique, littérature, psychanalyse- Tome 2, L’Harmattan, 1990, p. 111-123.
Le français tel qu’on l’enseigne, Expressions 1 – Revue de l’IUFM de La Réunion, 1992, p. 153-160.
Quelle France enseigner à l’école ? Étude des représentations et images de la France véhiculées à travers les manuels scolaires, Actes du colloque « Identité, culture et développement », Comité de la culture, de l’éducation et de l’environnement de la Guadeloupe, Éditions Caribéennes, 1992, p. 285-295.
Apprentissage du français à La Réunion : Les interférences phonologiques créole / français : Quelle remédiation ?, Expressions 3 – Revue de l’IUFM de La Réunion, novembre 1993, p. 95-119.
Langue(s) de la famille, langue(s) de l’école : passage ou rupture ?, en collaboration avec Ginette Ramassamy et Rose-Marie Degearier, Compte-rendu d’une enquête sociolinguistique et épilinguistique dans le quartier de la Rivière des Galets, Les Cahiers de cliniques psychologiques 18 (Exil et modernité), Université de Haute Bretagne, 1993, p. 49-57.
Le créole à l’école : pourquoi ?, Cahiers pédagogiques 355 : L’école dans les DOM-TOM, juin 1997, p. 38-40.
Traduire une langue régionale : enjeux théoriques et symboliques, Expressions 12 – Revue de l’IUFM de la Réunion, novembre 1998, p. 173-179.
I fé pa lo pon avan la rivièr, Akoz – Les cahiers du développement 9, octobre 2000, p. 8-10.
L’épreuve de créole réunionnais au concours de recrutement des professeurs d’école, 1982-2001, avec Monique Payet, Sujets et corrigés, CRDP, Académie de La Réunion, 2002, 71 pages.

Manifestations

Couillonnades

Daniel LAURET. Éditions Orphie – Autour du monde. 2015. Roman. 9791029800313

En savoir plus
Éditions Orphie

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Le texte parle de quoi ? Chut ! D’un secret de famille, à une époque où la charité chrétienne engageait les femmes à taire les couillonnades de leurs époux. En avance sur son temps, Madame Gino invente la Gestation Pour Autrui. Deux mamans pour un seul garçon : Maxime, le narrateur, ne sait plus à quel sein se vouer.

Extrait : Madame Gino levait toujours les yeux au ciel quand elle appelait mon père à la rescousse. Il n’était plus là, mais il continuait à être présent, à épauler son ex pour notre éducation, à assurer de façon posthume sa fonction paternelle. Les yeux d’un père sans visage qui voit tout et partout, les oreilles d’un père sans visage qui entend tout, ça fiche un peu la trouille. J’avais du mal à croire à ces choses-là, mais je devais m’y résoudre : mon père était un invisible. Ce qui explique peut-être que certaines « choses » aient pu passer inaperçues.

Des nouvelles de La Chaloupe

Daniel LAURET. Éditions Orphie. 2014. Nouvelles. 9782877639057

Éditions Orphie

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Le narrateur devenu grand a choisi La Chaloupe pour une traversée qui ne manque pas d’air. Le survol des paysages lui déroule des pages d’enfance. Le père manquant reste la pièce centrale de ce recueil où « les nouvelles » se font écho pour reconstituer une tranche de vie, celle des années 1960, avec l’humour tendre d’une écriture malicieuse et la complicité d’une tribu de parapentistes.

Raideur

Daniel LAURET. Éditions Orphie – Autour du monde. 2012. Roman. 9782877637428

Éditions Orphie

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Extrait : Je collectionne les journaux, Kristof. Je les ai tous. Depuis la grande première de 93. J’ai dévisagé les photos qui font, chaque mois d’octobre, la Une des quotidiens locaux. J’ai disséqué les sourires qui illuminent le visage des demi-dieux d’une joie de ressuscités, au sommet de la douleur, au pinacle du plaisir. Des sourires qui reviennent de loin. De l’autre côté de la conscience, d’un Au-delà peut-être, d’un long tunnel assurément. Pour témoigner de visions d’amour et de partage, d’éblouissements aux couleurs boréales et raconter des rencontres intenses avec des êtres de lumière. Kristof, pourquoi ne serais-tu pas de ceux qui s’en reviennent ainsi, tout retournés, d’une si belle aventure ?

Bob

Daniel LAURET. Azalées éditions. 2006. Roman. 9782915923339

Acheter
Librairie Gerard

4ème de couverture
Bob est un roman qui utilise la structure narrative de radio Freedom. Il met en scène une radio-réalité où la réalité dépasse la radio, puisque les personnages finissent par « entrer dans le poste ». Au delà du roman, c’est une fenêtre ouverte sur La Réunion. Celle qui pousse son « coup de gueule », celle qui raconte des faits… divers, celle qui s’écoute parler et celle qu’on fait causer dans une langue qui peut parfois surprendre. A travers le direct des appels va s’écrire l’histoire de Marie, une fille perdue à la recherche d’un père. Avec un animateur dans le rôle d’accoucheur de récit.
Postface de Christian Vittori.