Alain GORDON-GENTIL

Écrivain, journaliste et réalisateur

 Site Pamplemousses Éditions
  Facebook d'Alain Gordon-Gentil
  Facebook Pamplemousses Éditions
 alaingg@intnet.mu
 pamplemousseseditions@gmail.com
 Consultez les dédicaces

Alain Gordon-Gentil est écrivain, journaliste et réalisateur de documentaires pour la télévision. Il a exercé comme journaliste et rédacteur en chef d’un magazine d’investigation avant de consacrer son temps à l’écriture et à l’audiovisuel.
Il obtient le Prix Nicolas Lambert récompensant un journaliste mauricien pour l’ensemble de son oeuvre. Il a publié des essais politiques, des biographies et quatre romans en France, publiés aux Editions Julliard.
Son roman Devina obtient le prix Revélations 2009 de la Fôret des livres, remis par Simone Veil.
En 2005, il réalise un documentaire de télévision sur la marche du sel du Mahatma Gandhi en Inde, diffusé sur des chaines internationales japonaises, sud africaines, françaises et australiennes.
Il réalise 4 documentaires de télévision qui racontent l’histoire de l’immigration africaine, française, indienne et chinoise à Maurice. Avec son équipe, il sillonne tous les pays de peuplement de Maurice pour réaliser ces documentaires intitulés Venus d’ailleurs, présentés en Australie en France et à Maurice.
En 2013, il réalise pour des chaines de télévisions européennes (France 5, la RTBF (Radio Télévision Belge Francophone), la RTS (Radio Television Suisse et la TNTV (Television du Pacifique) un documentaire de 52 minutes intitulé : Jacques Brel : Dernière Ligne droite aux Marquises, diffusé sur toutes ces chaines à l’occasion des 35 ans de la mort de Jacques Brel.
En 2014 il écrit et met en scène une pièce de théâtre, Marika est partie qui raconte une histoire d’amour entre une jeune juive, réfugiée à Maurice pendant la guerre 39-45, et un Mauricien. La pièce après des representations à Maurice, est jouée en grande première au Théatre des Nouveautés à Paris ainsi qu’à Metz. Elle est reprise en 2022 à Paris.
Il est directeur d’une maison de production et d’édition qui s’occupe principalement d’auteurs francophones et créolophones.
Alain Gordon-Gentil est Commandeur de l’Etoile et de la Clef, haute distinction accordée par l’État mauricien.
Il est citoyen d’honneur et médaillé de la Ville de Marseille pour les échanges culturels qu’il établit entre cette ville et l’île Maurice.
En 2014, il est élevé au grade de Chevalier des arts et des lettres par le ministère français de la culture.
En 2016, il publie son dernier roman J’attendrai la fin du monde aux Éditions Julliard.
En 2017, il écrit et réalise son documentaire Les enfants de l’exil racontant l’histoire de la diaspora mauricienne à travers le monde.

J’attendrai la fin du monde (4ème de couverture du dernier ouvrage)
En 1967, les Mauriciens sont partagés entre indépendantistes et partisans de la domination britannique. Au cœur de ce conflit, Horace Baudelaire, journaliste de son état, a bien du mal à trouver sa place. Descendant d’un des plus grands poètes français, ce gentil garçon souffre d’un mal étrange : il ne peut s’empêcher d’agir (et d’écrire) à rebours de ses convictions profondes.
Avec un mélange d’humour toujours un peu cruel et de tendresse lucide, Alain Gordon-Gentil dépeint la société mauricienne qu’il connaît si bien. Retraçant un demi-siècle d’histoire, il nous livre ici une réflexion originale sur la question très actuelle de l’identité et des origines.

Pièces de théâtre
– Marika est partie. 2014

Documentaires
– Les enfants de l’exil. 2017
– Jacques Brel : Dernière Ligne droite aux Marquises. 2013
– Venus d’ailleurs

Prix est distinctions
2014 Chevalier des arts et des lettres
2009 Prix Revélations de La Fôret des livres pour Devina
Citoyen d’honneur et médaillé de la Ville de Marseille
Commandeur de l’Etoile et de la Clef (Maurice)
Prix Nicolas Lambert (Maurice)

Manifestations
2022 Festival du livre de Trou d’Eau Douce (Maurice)

Consultez les dédicaces

08/10/2022

Quartiers de Pamplemousses Exemplaire

Alain GORDON-GENTIL. Julliard. Roman. 1999 – 2018. 9782260015147 – 9782260021025 (Édition numérique)

En savoir plus

Pamplemousses Éditions
Alain GORDON-GENTIL

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard
Librairie Gerard

4ème de couverture
À l’île Maurice, terre du métissage et de la coexistence pacifique, un meurtre mystérieux réveille d’anciens conflits intercommunautaires.
Riche héritière d’une famille de sucriers, la belle Rébecca Martin-Régnaud est retrouvée morte dans sa baignoire. Un jeune Indien avoue être l’auteur du crime. Devina, la servante hindoue de Rébecca, n’est pas convaincue par la version officielle du drame. Nul ne connaissait Rébecca aussi bien qu’elle. Modeste, opiniâtre, Devina relève une à une les zones d’ombre de l’enquête et reconstitue peu à peu les faits réels. Des tentatives maladroites pour étouffer l’affaire alertent l’opinion publique. Tout le pays se met en ébullition. Les milieux politiques, le monde des affaires, la presse, les chefs religieux, ne peuvent rien pour endiguer les houles qui se lèvent. Rébecca devient le cri symbolique de toutes les douleurs, de toutes les couleurs. À travers cette intrigue policière et amoureuse, Alain Gordon-Gentil dresse le portrait émouvant de deux femmes que leurs conditions, pourtant opposées, vont réduire au silence.

J’attendrai la fin du monde

Alain GORDON-GENTIL. Julliard. Roman. 2016. 9782260024262 – 9782260024491 (Édition numérique)

En savoir plus

Pamplemousses Éditions
Alain GORDON-GENTIL

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Autrement
Librairie Gerard
Librairie Gerard

4ème de couverture
En 1967, les Mauriciens sont partagés entre ceux qui combattent pour l’indépendance de l’île et ceux qui, par crainte d’un effondrement économique, préfèrent rester sous domination britannique. Au coeur de ce conflit, Horace Baudelaire, journaliste de son état, a bien du mal à trouver sa place. Déjà qu’il n’est pas banal pour un Mauricien de descendre d’un des plus grands poètes français, ce si gentil garçon souffre d’un mal étrange : il trouve toujours de bonnes raisons pour agir à rebours de ses convictions les plus profondes. C’est ainsi que ce partisan sincère de l’indépendance défend la présence des Britanniques dans des articles brillants et enflammés qui lui valent le respect des communautés dominantes. Il va ainsi traverser toute la fin du XXe siècle, admiré et encensé pour des textes et des prises de position qui, à titre personnel, le désolent. Ce destin cruel, qui n’épargne pas sa vie amoureuse, le conduira au bord du suicide tout en le hissant jusqu’aux plus hautes positions sociales.