Julie LEGRAND

Auteure et éditrice

 aliceaupaysdesvirgules.com
 jul6legrand@hotmail.com

Originaire de Paris, Julie Legrand vit sur l’île de La Réunion depuis 2008.
Son écriture explore différents territoires littéraires : de la nouvelle au récit poétique, en passant par le théâtre et l’album jeunesse.
En 2014, Tangor amer, recueil de nouvelles autour de La Réunion, parait aux éditions Orphie.
Ses textes ont paru dans une quinzaine de revues littéraires, recueils collectifs d’éditeurs et de libraires, publications papier ou dématérialisées.
En 2017, le recueil Les ravissants parait chez Zonaires éditions.
La même année, elle crée la maison d’édition jeunesse Alice au Pays des Virgules :
www.aliceaupaysdesvirgules.com

La fleur que tu m’avais jetée (4ème de couverture)
« Je le vis, la première fois, lors d’une sortie de scène, encore scintillante de mon succès, accordant peu d’attention à l’homme qui se tenait devant moi : raide dans son costume anthracite, quinquagénaire bafouillant ses compliments en me tendant de sa main tremblante une fleur qui, maladroitement, était tombée à mes pieds comme s’il avait l’intention de me la jeter, comme on adresse à la volée des « hourras » aux divas à la fin du récital. Fugitivement, j’avais pensé au torero dans l’arène, à la poussière et au sang. L’instant où tout, entre nous, avait basculé. »
Dans une ville étrangère, entre chien et loup, Alma laisse affluer ses souvenirs, s’interroge sur les circonstances qui ont entraîné sa chute. Elle, à qui les oracles promettaient une consécration, l’accomplissement de son désir le plus cher : chanter…
Ses mots se font blues, negro spiritual, scat entraînant, lied dont les harmonies et les dissonances nous mènent, de l’Afrique séculaire à l’Italie des palais, à la rencontre d’une artiste consumée par la passion, tour à tour mélomane au cœur brisé, incontrôlable diva, orpheline en quête du « bleu céruléen » symbole de sa renaissance…
À mi-chemin entre le fantastique et la nouvelle surréaliste, ce court récit « musical », librement inspiré du parcours de la chanteuse de jazz Mina Agossi, a la saveur des amours trahis, des renoncements et des échecs qui paradoxalement sont l’apanage
des brillantes destinées. Un redoutable antidote à la banalité.

Publications
85ème étage, Revue N°17 du Festival Permanent des Mots, éditions Tarmac, janvier 2018
4 textes sans titre, Recueils collectifs L’instant Fugace 1 & 2, Jacques Flament éditions, septembre 2017, janvier 2018
Tôt ou tard, Salade Publication N°1, 2017
Rien, Jacques Flament Editions, recueil Résonances, 2017
Sugar Baby, Jacques Flament Editions, recueil La Folie, 2016
La petite communion, Revue Kanyar N°4, 2015
Un jour, ligne Paradis, Éditions Oléronaises, recueil collectif, 2014
La case de Marylise Payet, Éditions Chèvre-Feuille étoilée, 2013 (Revue éclats d’encre N°53-54, Nos maisons)
Alice Déraisonne Sans lapin, Marie France / Site du Livre de Poche, 2012
Á la prisonnière / Sur la photo / Un marché de saison / Chant des hommes intègres, 2010-2011, Gazette de la lucarne N°31, 33, 37 (La lucarne de l’écrivain)

Théâtre
L’Opéra de quat’poules, cabaret musical, 2014
Étalon.com, comédie, 2013
Le petit chaperon groove, jeunesse, 2013
La fée aux gros yeux, jeunesse, adaptation de George Sand, 2013
La pirène et le sirate, jeunesse, 2011
J’me promène toute nue !, one-woman show, 2009

Manifestations
2014 Salon Athéna de Saint-Pierre
2015 Kabar liv la kréolité
2016 Les 30 ans du Cri du Margouillat
2017 Salon Athéna de Saint-Pierre