Roger LAVERGNE

Auteur et botaniste

 regor.engreval@orange.fr
 Consultez les dédicaces

Roger Lavergne est né en 1945 à La Mure (Isère) sur la Route Napoléon.
Il est docteur ès sciences en botanique tropicale appliquée, doctorat soutenu à Monptellier sous le titre Tisaneurs et plantes médicinales indigènes de l’île de La Réunion.
En 2016, il est promu chevalier de l’ordre national du mérite.
Depuis 1978, il est l’auteur de nombreux ouvrages sur les plantes de La Réunion.

Plantes & religions passions à l’île de La Réunion. (4ème de couverture du dernier ouvrage)
Saviez-vous que le lotus blanc ou rose (Nelumbo nucifera), plante issue du ventre des eaux douces, était la fleur nationale du continent indien ? Habillée de rouge, avec un nombre variable de pétales, c’est une des fleurs sacrées de l’hindouisme où l’on reconnait une des principales divinités : Brahma, Shiva et son fils Ganesh, Vishnou. Quelques herbes font partie du panthéon hindou. Outre le lotus, c’est probablement le toulasi ou basilic sacré qui est le plus souvent concerné. Mais l’âme des arbres est largement sollicitée ! Saviez-vous que Bouddha était un avatar, une incarnation de Vishnou ? L’éclosion du bouddhisme se situe bien avant la ‘’christianité’’.

Publications électroniques
Épices, aromates, condiments & assaisonnements de la cuisine réunionnaise, Roger LAVERGNE, 2004
Plantes médicinales réunionnaises. Plantes médicinales de la pharmacopée réunionnaise à rencontrer le 02.11.2004 dans les secteurs du Maïdo et de la Réserve Biologique de Bois-de-Nèfles-Saint-Paul, Roger LAVERGNE, 2004
Visite du Jardin du Roy. Visite du Jardin de l’Etat le vendredi 29 octobre 2004 pour la Société Botanique de France avec le Dr Roger Lavergne, Roger LAVERGNE, 2004
Liste des principales espèces végétales rencontrées sur l’étang de Bois Rouge. Lycée du Verger (Académie de La Réunion), E. FARITIET , Roger LAVERGNE et R. MOÏOLI, 2004

Manifestations

Consultez les dédicaces

Plantes & religions passions à l’île de La Réunion

Roger LAVERGNE. Orphie. Documentaire. 2021. 9791029804267

En savoir plus
Orphie
Roger LAVERGNE

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Saviez-vous que le lotus blanc ou rose ( Nelumbo nucifera ), plante issue du ventre des eaux douces, était la fleur nationale du continent indien ? Habillée de rouge, avec un nombre variable de pétales, c’est une des fleurs sacrées de l’hindouisme où l’on reconnait une des principales divinités : Brahma, Shiva et son fils Ganesh, Vishnou. Quelques herbes font partie du panthéon hindou. Outre le lotus, c’est probablement le toulasi ou basilic sacré qui est le plus souvent concerné. Mais l’âme des arbres est largement sollicitée ! Saviez-vous que Bouddha était un avatar, une incarnation de Vishnou ? L’éclosion du bouddhisme se situe bien avant la ”christianité”. On peut faire un parallèle entre la Trinité chrétienne (le Père, le Fils et le Saint-Esprit) avec la Trimurti hindoue où l’on rencontre trois déités (Brahma, Shiva, Vishnou) qui ne forment en fait qu’un seul Dieu ! La Vierge Marie est indissociable de son fils Jésus. Ce dernier, fils de Dieu devient Jésus-Christ à l’heure de la crucifi xion, pour racheter les péchés de l’humanité. En cherchant bien, j’ai trouvé des plantes bibliques d’ici, associées à notre liturgie. Le catholicisme fait grand cas de la flore unie à Marie, au Christ et aux saints. Il se trouve que le protestantisme n’accorde un crédit qu’à Jésus-Christ. Pour ne prendre qu’un exemple, le docteur Albert Schweitzer, né à Kaysersberg en Alsace, n’aurait-il pas mérité l’auréole de la sainteté ? Et Albert Einstein d’écrire : « Le hasard, c’est Dieu qui se promène incognito ». D’après l’Internet Google, 21 plantes seraient présentes dans le Coran. Plusieurs n’existent pas à l’île de La Réunion. Certaines ont déjà pris un ”visage” dans l’hindouisme : frangipanier, henné, jasmin, rose de Damas… que les Indo-Musulmans ne doivent pas renier.

Saviez-vous que le lotus blanc ou rose (Nelumbo nucifera), plante issue du ventre des eaux douces, était la fleur nationale du continent indien ? Habillée de rouge, avec un nombre variable de pétales, c’est une des fleurs sacrées de l’hindouisme où l’on reconnait une des principales divinités : Brahma, Shiva et son fils Ganesh, Vishnou. Quelques herbes font partie du panthéon hindou. Outre le lotus, c’est probablement le toulasi ou basilic sacré qui est le plus souvent concerné. Mais l’âme des arbres est largement sollicitée ! Saviez-vous que Bouddha était un avatar, une incarnation de Vishnou ? L’éclosion du bouddhisme se situe bien avant la « christianité ».
En consultant la liste de mes publications, vous vous rendrez compte que ce nouveau livre est mon 37e ouvrage. Fils de « gueule noire » (mineur de fond), n’aurai-je pas dû rester dans le charbon en poussière de l’anonymat ? Il se trouve que bien que fils d’ouvrier, la grâce divine ne m’a pas privée de sensibilité. Ayant conscience d’être un avatar du monde végétal, l’animal humain que je suis baigne dans le bonheur des fleurs ; sans elles, mon âme serait en manque de félicité. La soif d’écrire continuera-t-elle à me titiller ? À vous lectrice ou lecteur de me dire ce que vous pensez de notre aventure livresque. Dois-je poursuivre ma verte écriture, emprunter les sentiers de nouvelles aventures ? Vous pouvez vous exprimer en rédigeant un courriel à : Regor.engreval@orange.fr

Fleurs à boire et à manger

Roger LAVERGNE. Éditions Orphie. Documentaire. 2019. 9791029803284

En savoir plus
Éditions Orphie
Roger LAVERGNE

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Un livret comme il en n’existe pas encore sur des fleurs à boire et à manger. La séduction des corolles vivement colorées est évidente : elles impressionnent aussi bien nos cerveaux visuels que ceux de la faune phytophage, pourquoi ne participent-elles pas à notre régal végétal ?
Cette oeuvre modeste a surtout été possible grâce au concours d’une ethnobotaniste (Isabelle Joly), d’un horticulteur (Denis Richoux) avec l’inspiration culinaire de son fils Julien Richoux, et de mon fils Christophe Lavergne botaniste. Qu’ils soient ici vivement remerciés pour le vif intérêt qu’ils portent au monde des fleurs présentes pour le bonheur de notre humanité.

Belles vénéneuses sous un ciel mascarin

Roger LAVERGNE. Éditions Orphie. Documentaire. 2018. 9791029802515

En savoir plus
Éditions Orphie
Roger LAVERGNE

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Même si on prévoit une mort prochaine de l’écriture, il faut rebondir, ne pas se laisser aller, aller retrouver des ailes de plus belle !
J’ai désormais en chantier plusieurs livres qui pourraient tremper dans l’huile d’olive, être marqués du saint crème pour un dernier carème.
Je ne suis plus éteint comme un volcan souterrain puisque ma lave bave comme un brave !
Écrire sur les plantes vénéneuses, capricieuses, n’est pas un délire mais une sombre réalité. La méconnaissance est outrance de l’adversité.
Une île aussi féérique soit-elle peut accueillir des poisons végétaux qui n’ont rien d’un étau !
La peur du rouge n’est pas toujours justifiée : vous aimez sans doute les fraises, les goyaviers, les cerises, les framboises, les létchis de notre île paradis. À un feu rouge, rien ne bouge. À une lumière écarlate, votre coeur
se dilate !
Il m’est arrivé de prendre une poignée de baies rouges de bois de Noël (Ardisia crenata) et d’en extraire avec ma bouche la maigre pulpe sans effet farouche ! [1].
Que ces belles vénéneuses deviennent, d’un simple regard, joyeuses.
Dr Roger Lavergne,
Cilaos le 25 avril 2015, jour de la Saint-Marc

Tisaneurs et plantes médicinales indigènes à La Réunion

Roger LAVERGNE. Éditions Orphie. Documentaire. 2016. 9791029800733

En savoir plus
Éditions Orphie
Roger LAVERGNE

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Données géologiques, géographiques, climatologiques, pédologiques sur l’île de La Réunion. Histoire de son peuplement végétal et de son peuplement humain. Origine et avenir de sa tisanerie. Biographie d’une trentaine de tisaneurs (les recettes de tisanes sont donc personnalisées). Aux 96 plantes médicinales, étudiées, sont ajoutées 122 espèces indigènes dites « potentiellement médicinales ». Les analyses chimiques préliminaires de 128 espèces permettent de se faire une première idée sur leur valuer curative. Les 96 espèces utilisées jadis ou actuellement comme « plantes-médicaments » sont décrites, illustrées, situées (répartition, écologie). Des solutions sont envisagées pour éviter la disparition des plus menacées.

Créativité de la langue créole en ses végétales paroles

Roger LAVERGNE – Daniel HONORÉ. Éditions Orphie. Documentaire. 2015. 9791029800030

En savoir plus
Éditions Orphie
Roger LAVERGNE

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Une féérie Créolie ne saurait se concevoir sans des écrits à graphie réunionnaise : c’est là que Daniel Honoré ouvre le bal de source amicale.
Le préambule de Jean-François Samlong est bulle passion, jeu de l’écriture, peinture, révélation !
Mine de rien, ce livre sera ma 31e publication. Il se pourrait que ce soit la dernière, comme une ravine fatiguée de couler !
Là, des textes tels que vous les aimez-: sclarés de spiritualité, épicés de sensualité, datés au fi l des années, imaginatifs comme un if ! Ils rendent hommage à tous ceux que j’ai côtoyés et m’ont donné des expressions nouées d’imagination.
Le verbe végétal coïncide avec mon humeur animale.
Je suis fi er d’être le fer trempé dans le lait de la Créolie !
Je ne voulais pas faire cavalier seul, aussi ai-je entouré mon linceul de poésie du souffl e tilleul de vrais amis !