Catherine BRAI

Auteure

 brai.catherine@orange.fr
 Consultez les dédicaces

Catherine Brai, née d’un père eurasien et d’une mère vietnamienne, passe les 17 premières années de sa vie à Saigon (Vietnam).
Philosophe de formation, elle enseigne dans de nombreux pays dont le Japon, la Turquie, le Mexique. Actuellement elle vit sur l’île de La Réunion.
Elle est l’auteure de 4 romans.

Le rendez-vous de Tokyo (4ème de couverture du dernier ouvrage)
Agnès, jeune professeur tout juste diplômée de philosophie et mariée depuis peu rejoint son mari Max au Japon après deux mois d’absence. Elle donne six heures de cours à l’Institut français de Tokyo et découvre, ébahie, une ville, un pays et des habitants dont la vie est à l’opposé de celle de la France. Nous sommes au début des années 70. Tout à Tokyo apparaît à Agnès mystérieux et longtemps incompréhensible sauf la véritable vénération que les Japonais portent à la France et aux Français. Nous avons la réputation d’être tous beaux, élégants et romantiques. Les mâles de l’Hexagone, installés au Japon en profitent. Agnès elle-même suscite beaucoup d’émois, néanmoins difficiles pour elle à deviner derrière les paupières et les têtes baissées. Max, surchargé de travail selon ses dires, la pousse à fréquenter ses collègues masculins. Ensemble, ils forment un groupe sympathique et ils aiment échanger leurs connaissances sur le Japon. Par la différence de culture, ils sont souvent plongés dans des situations cocasses où tout est prétexte à des fous rires qui peuvent gêner les Japonais, habitués à plus de réserve. Mais au bout de quelques mois, le groupe se délite, les jeunes gens ayant pu réaliser leur rêve : trouver une compagne japonaise. À la fin de l’année scolaire, Agnès reprend seule l’avion pour la France. Quarante-cinq ans plus tard, elle revient sur les lieux où dans le tumulte des préjugés, elle a perdu son jeune mari. Quelles surprises attendent notre voyageuse au terme de ce pèlerinage ?

Manifestations
2022 Salon du livre Athéna de Saint-Pierre (La Réunion)
2021 Salon des auteurs et éditeurs péi (Saint-Paul – La Réunion)
2019 Cyclone BD – Festival international de la BD de l’océan Indien (Saint-Denis de La Réunion)
2018 Salon du livre de Paris

Consultez les dédicaces

03/07/2020

Dans un palais d’aventurine

Catherine BRAI. 5 sens éditions. Roman. 2022. 9782889493746 – 9782889493753 (Version numérique)

En savoir plus
5 sens éditions
Catherine BRAI

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Autrement
Librairie Gerard
Librairie Gerard

4ème de couverture
Éprise de culture française, Wei Wei, une jeune Chinoise se rend à Paris pour épouser Adrien qu’elle a rencontré sur le Web. Mais sur place le prince charmant se transforme en un mari jaloux et aux comportements si incongrus que cela en devient comique. Il lui trouve vite un travail dans un établissement scolaire réputé difficile de la banlieue Nord où elle se débat dans des situations les plus cocasses. Pour ne pas renoncer à son rêve, elle supporte les reproches quotidiens d’Adrien jusqu’au jour où sans raison, il lui annonce qu’il veut bien continuer à vivre avec elle mais il exige le divorce pour ne plus être tourmenté : « il accepterait mieux d’être trompé par une maîtresse que par une épouse ». Quelques mois plus tard, Wei Wei est abordée par un homme qui lui annonce que par un concours de circonstances il sait que son mari ne l’aime pas et se débarrassera d’elle le moment venu. Qui est-il et pourquoi la contacte-t-il ? Ce texte aux multiples rebondissements écorche bon nombre de clichés sur les Asiatiques et les Occidentaux. Il traite avec humour des malentendus naissant de la différence des cultures et rappelle que l’amour et le bonheur qui en découlent, sont rares et difficiles.

Le rendez-vous de Tokyo

Catherine BRAI. 5 sens éditions. Roman. 2019. 9782889491100

En savoir plus
5 sens éditions
Catherine BRAI

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Agnès, jeune professeur tout juste diplômée de philosophie et mariée depuis peu rejoint son mari Max au Japon après deux mois d’absence. Elle donne six heures de cours à l’Institut français de Tokyo et découvre, ébahie, une ville, un pays et des habitants dont la vie est à l’opposé de celle de la France. Nous sommes au début des années 70. Tout à Tokyo apparaît à Agnès mystérieux et longtemps incompréhensible sauf la véritable vénération que les Japonais portent à la France et aux Français. Nous avons la réputation d’être tous beaux, élégants et romantiques. Les mâles de l’Hexagone, installés au Japon en profitent. Agnès elle-même suscite beaucoup d’émois, néanmoins difficiles pour elle à deviner derrière les paupières et les têtes baissées. Max, surchargé de travail selon ses dires, la pousse à fréquenter ses collègues masculins. Ensemble, ils forment un groupe sympathique et ils aiment échanger leurs connaissances sur le Japon. Par la différence de culture, ils sont souvent plongés dans des situations cocasses où tout est prétexte à des fous rires qui peuvent gêner les Japonais, habitués à plus de réserve. Mais au bout de quelques mois, le groupe se délite, les jeunes gens ayant pu réaliser leur rêve : trouver une compagne japonaise. À la fin de l’année scolaire, Agnès reprend seule l’avion pour la France. Quarante-cinq ans plus tard, elle revient sur les lieux où dans le tumulte des préjugés, elle a perdu son jeune mari. Quelles surprises attendent notre voyageuse au terme de ce pèlerinage ?