Abbass MULLA

Écrivain, conteur, bibliothécaire et formateur

 Site de Kozé Conté
 Facebook d'Abbas Mulla
 abbass.mulla@gmail.com
 Consultez les dédicaces

Abbass Mulla est bibliothécaire, conteur, écrivain et également formateur. Il grandit dans une famille où les contes et légendes sont transmis comme le précieux héritage de ses ancêtres : contes créoles mais aussi indiens et arabes. Ces histoires sont narrées en créole réunionnais, panachés de mots mauriciens, arabes, ourdous et gujaratis. Quant aux contes français, il les découve lors de ses lectures à la bibliothèque du centre-ville de Saint-Denis.
Avec sa grand-mère maternelle Adiman, conteuse exceptionnelle, femme lettrée, amateure de poésie, il voyage dans le temps et dans l’espace. Pour « le changement d’air », donc pendant les grandes vacances de janvier-février, après le diner, Adiman réunit ses enfants et petits-enfants dans le salon de Villa La Frida, leur maison de vacances à Cilaos. Elle les fait remonter aux origines du monde pour comprendre les causes de nos heurs et malheurs en ce bas monde. Avec le talent inné des conteuses-nées, les légendes de Adiman les font s’évader de la « kaz » créole, au parquet en bois ciré à l’encaustique rouge, pour voyager dans les temps immémoriaux, à la quête de la source de « abé-hayaat », ce breuvage plus blanc que le lait, plus sucré que le miel, et plus froid que la glace. Oui, oui ! C’est cette boisson miraculeuse qui donne le don de l’immortalité à Khizr, le sage qui règne désormais sur les mers. Ils découvrent aussi le merveilleux monde sous-marin du roi des « Dev », qui par jalousie, avait enlevé la belle « Pari » le jour de son mariage avec un prince indien. Et que dire de sa description fascinante de la Genèse, lorsque Dieu crée Adam et demande aux anges de se prosterner devant cette poupée de terre encore inanimée ?
De son père, il retient les terrifiantes histoires de Djinns qui se métamorphosent pour agresser les humains « naapaks » (impurs, malpropres), les « diné kamzool » (ceux qui ont une foi faible) ou encore ces Djinns qui possèdent les hommes et femmes qui les séduisent bien malgré eux.
De ses tantes, il garde des bribes de contes créoles apprises avec leur « nénène » : les histoires de « grand-mère Kal » bien sûr, mais aussi les inepties de Zokriss l’imbécile, l’histoire de « tifi noir et tifi blan » ou encore la cruauté sans limite de Mme Desbassyns avec ses esclaves.
Pour calmer le petit garçon turbulant qu’il est, ses grandes sœurs l’emmenent à la bibliothèque départementale. Il y découvre notamment les contes français de la collection « Contes et légendes » de chez Fernand Nathan, puis se passionne pour les romans de science-fiction et fantastiques jusqu’à l’âge adulte.
Désireux de partager son émerveillement pour ses lectures, devenu jeune homme, il prépare son diplôme de bibliothécaire à Grenoble et est embauché aussitôt son retour dans sa ville natale, pour créer la section jeunesse de la future médiathèque François Mitterrand.
Au fil de son parcours professionnel, il participe à plusieurs formations pour maitriser l’art de conter et adhéré aux deux principales associations de conteurs de l’île, Union pour la défense de l’identité réunionnaise (Udir) et Kozé-Conté. Son large répertoire de contes, en français et en créole, va du très jeune public aux adultes, en passant par l’auditoire adolescent, réputé difficile.
Abbass Mulla publie deux contes : Margoze et Cardinal aux Éditions Orphie et Le rêve de Babujee aux Éditions Surya.
Le rêve de Babujee, hommage à ses ancêtres indiens et à la fraternité réunionnaise, donne lieu à deux spectacles de fin d’année scolaire à l’école de Champ-Fleuri et à la Medersa de Saint-Denis.
Il intervient régulièrement en tant que conteur dans les écoles et collèges. Il participe aux événements littéraires pour la jeunesse : organisation du concours de lecture Livres à la loupe en 2003, 2004 et 2005, membre du jury du Prix Vanille 2012.

Le rêve de Babujee (4ème de couverture du dernier ouvrage)
Il était une fois Babujee, un jeune homme très malade qui habitait aux Indes. Il vivait seul car sa famille avait été décimée par la maladie. De surcroît, la région où il vivait, le Gujerat subissait une sécheresse sévère cette année là : le fleuve tapi était presque asséché, la famine menaçait.

Autres publications
Un cœur d’étoile publié sur le site Clicanoo, 2011
Pastille contée, courte vidéo de conte offerte par la ville de Saint-Denis

Manifestations
2020 Zistoir Souk et Misouk (Saint-André – La Réunion)
2018 Paroles du Sud (Saint-Joseph – La Réunion)
2018 Marmit Zistoir (Saint-Denis de La Réunion)
2017 Marmit Zistoir (Saint-Denis de La Réunion)
2016 Marmit Zistoir (Saint-Denis de La Réunion)
2015 Salon du livre Athéna de Saint-Pierre (La Réunion)
2015 Marmit Zistoir (Saint-Denis de La Réunion)
2014 Marmit Zistoir (Saint-Denis de La Réunion)
2013 Marmit Zistoir (Saint-Denis de La Réunion)
2012 Salon du livre de jeunesse de l’océan Indien (Le Port – La Réunion)
2012 Marmit Zistoir (Saint-Denis de La Réunion)
2011 Marmit Zistoir (Saint-Denis de La Réunion)
2010 Marmit Zistoir (Saint-Denis de La Réunion)
2010 Paroles urbaines (Colombes – Hauts-de-Seine)
2010 Salon du livre de jeunesse de l’océan Indien (Le Port – La Réunion)
2009 Festival du conte et de la parole (Saint-Denis de La Réunion)

Consultez les dédicaces

02/09/2021

Le rêve de Babujee

Abbass MULLA (Texte) – STUDIO SCARLET (Illustrations). Surya éditions. Album jeunesse. 2011. 9782918525516

En savoir plus
Surya

Acheter
Librairie Gerard

4ème de couverture
Il était une fois Babujee, un jeune homme très malade qui habitait aux Indes. Il vivait seul car sa famille avait été décimée par la maladie. De surcroît, la région où il vivait, le Gujerat subissait une sécheresse sévère cette année là : le fleuve tapi était presque asséché, la famine menaçait.

Margoze et Cardinal

Abbass MULLA (Texte) – Monique DELLA-NEGRA (Illustrations). Éditions Orphie – Kanèl. Album jeunesse. 2010. 9782877635455

En savoir plus
Orphie

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Le beau Cardinal est amoureux de la délicieuse Margoze, leur union semble éternelle. Mais un jour, une intruse s’immisce entre eux… Comment retrouver bonheur et insouciance ? Une histoire douce amère sur la fidélité.