Davina ITTOO

Auteure

  davinaittoo@open.ac.mu
 Consultez les dédicaces

Née à l’île Maurice, Davina Ittoo est maître de conférences. Son premier texte, La Proscrite et autres nouvelles remporte en 2015, le prix Jean Fanchette présidé par J.M.G Le Clézio. Son roman Misère obtient le Prix Indianocéanie en 2019 et il est finaliste du Prix Orange du livre Afrique 2021, du Grand Prix du Roman Métis 2020, du Prix Athéna 2021 et du Prix Vanille 2020. Davina Itoo est également l’auteure en 2015 d’une thèse de doctorat soutenue à l’Université de la Sorbonne à Paris : Les mythes bibliques dans l’œuvre d’Albert Cohen.

Misère (4ème de couverture du dernier ouvrage)
Sarita, la mère d’Arjun, pressent le malheur lorsque surgit dans le village de Rivière des Anguilles à l’île Maurice un enfant à six doigts. Un seul mot traverse encore les lèvres de cet enfant esseulé, frêle et muet : « misère ». Arjun, le prodige joueur du vînâ le recueille. Tandis que la musique tisse d’étranges liens entre eux, les femmes du village dansent au rythme des convictions ancestrales et des désirs inavouables. Sur une île hantée par les spectres de la colonisation et de l’indépendance, le destin des habitants aux coeurs affamés de liberté se noue autour de cet être mystérieux…

Prix et distinctions
2021 Finaliste du Prix Athéna pour Misère
2021 Finaliste du Prix Orange du livre Afrique pour Misère
2020 Finaliste du Grand Prix du Roman Métis pour Misère
2020 Finaliste du Prix Vanille – Oeuvre de fiction pour Misère
2019 Prix Indianocéanie pour Misère
2015 Prix Jean Fanchette pour La proscrite et autres nouvelles
Manifestations

Consultez les dédicaces

16/06/2021

Misère

Davina ITTOO. Atelier des nomades. 2019. Roman. 9782919300327. Finaliste du Prix Athéna de la ville de Saint-Pierre 2021 – Finaliste du Prix Vanille 2020 – Oeuvre de fiction – Prix Indianocéanie 2019

En savoir plus
Atelier des nomades
Davina ITTOO

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Sarita, la mère d’Arjun, pressent le malheur lorsque surgit dans le village de Rivière des Anguilles à l’île Maurice un enfant à six doigts. Un seul mot traverse encore les lèvres de cet enfant esseulé, frêle et muet : « misère ». Arjun, le prodige joueur du vînâ le recueille. Tandis que la musique tisse d’étranges liens entre eux, les femmes du village dansent au rythme des convictions ancestrales et des désirs inavouables. Sur une île hantée par les spectres de la colonisation et de l’indépendance, le destin des habitants aux coeurs affamés de liberté se noue autour de cet être mystérieux…

La Proscrite et autres nouvelles

Davina ITTOO. Précigraph. 2016. Nouvelles. 9789990382255. Prix Jean Franchette 2015

En savoir plus
Davina ITTOO

4ème de couverture
« Et là, devant cette marée humaine, je n’arrive pas à te faire taire. Tu n’es plus qu’un être de sable, mon amour. De mes mains qui ont tant erré dans tes boucles noires, il ne reste plus que la poussière d’un sentier perdu en pleine montagne. Les insomnies de minuit étendent leurs royaumes sur mes paupières. Donne-moi ton visage afin que j’aille au bout de cette nuit. Les clous se distendent dans mon ventre dans des cris de lumière. Ils regagnent les sables noirs d’où ils ont surgi, ils voguent vers ces plaines desséchées où jadis les promesses des dieux s’écrivaient sur des pierres pleureuses. »
La Proscrite et autres nouvelles nous raconte la traversée de ces personnages qui tantôt se livrent à des actes de révolte inouïs et tantôt se heurtent au silence implacable du destin. Surya, Sheela, Thérèse : autant de noms qui s’écrivent sur les rives de la mer du sud, sur les plateaux désertiques des Salines, sur les rues poussiéreuses de Port-Louis, dans les danses lascives des vents tropicaux. Une traversée parmi les tabous d’une île rêveuse et sombre, une plongée au sein de passions interdites, une immersion dans les sables brûlants d’un pays chancelant au bord des cieux et de l’abîme.
« La Proscrite », une novella de Davina Ittoo, un texte d’une grande beauté littéraire qui nous fait partager le voyage extrême d’une jeune femme violentée et battue par son mari, condamnée à la honte et
à la disparition…
J.M.G. Le Clézio