Voulvoul - Fleurs de coton

Voulvoul – Fleurs de coton

Voulvoul - Fleurs de coton

Mari SIZAY. Autoédition. Poésie. 2019. 2000188666058 – 2000505100401

En savoir plus
Mari SIZAY

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

Présentation de l’auteure
Fonnkér en créole réunionnais avec une version française.
C’est un partage de savoir-faire avec des personnes de cœur.
En allant régulièrement à Kazkabar pour écouter le magnifique maloya de Danyèl Waro,
j’ai découvert un entourage précieux dont sa femme et plusieurs amis.
En voyant Florans Féliks Waro réaliser des œuvres d’art, j’ai ressenti le besoin de tisser mon livre à la main.
J’avais aussi envie d’exprimer que l’art réunionnais mérite d’être valorisé.
Les chapeaux et les tentes que ma mère et mes tantes tissaient sont aussi le résultat de ce livre mandaré.
J’ai commencé à déclamer mes « fonnkér » à Kazkabar puis petit à petit sur la scène, dans les librairies ou médiathèques de l’île.
Souvent les gens me demandaient si j’avais un livre car ils voulaient revoir les mots.
C’est là que tout à commencé…
J’avais envie d’écrire mais aussi de réaliser une belle œuvre.
Florans Féliks Waro m’a accordé de son temps avec beaucoup de soin pour la réalisation de cet ouvrage, pour la mise en forme, la relecture et la magnifique gravure de la couverture :
Un saclon pour protéger les maisons en Inde, son Bondyèz.
Nadia Akhoun m’a accompagnée de ses doigts de fée pour apprendre le tissage que je souhaitais.
Elle a surtout peint de sublimes calligraphies à l’intérieur de Voulvoul.
J’ai complété par du joli papier du monde pour marquer la mixité de la Réunion.
J’ai eu la chance et la grâce de me faire aider par Céline Huet, Zanmari Baré et Julien Courtois pour la relecture.
J’ai fait le choix d’écrire ce livre en créole réunionnais par amour pour ma langue, avec un livret : version en français Fleurs de coton.
Voulvoul depuis a fait son chemin, il est dans certaines librairies et médiathèques de l’île et il est toujours disponible puisque je le fais entièrement à la main.
Il est auto-édité, c’est aussi un choix pour exprimer la force de faire par soi même comme nos anciens le faisaient.