Riana – Roman d’une enfance exilée à Sainte-Marie de La Réunion

Pascale MOIGNOUX. Azalées Éditions. Roman. 2009. 9782915923551

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Lorsqu’il quitte en 1857 son île natale de Sainte-Marie sur la côte est de Madagascar, le jeune Onesime a onze ans. Bien qu’inquiet à la perspective de vivre loin de sa famille, il envisage avec enthousiasme et curiosité sa vie future dans l’établissement réunionnais pour jeunes malgaches dirigé par les Jésuites à la Ressource. Dès qu’elle entre à Nazareth – institution pour jeunes filles malgaches tenue par les Soeurs de Saint-Joseph de Cluny située sur ce même domaine de la Ressource – la petite Riana, neuf ans, vit avec douleur son départ forcé de Nosy Bé et avec révolte son exil en terre de Bourbon.
Qu’ils soient consentant comme le premier ou rebelle comme la seconde, ces enfants expatriés réaliseront au fil des années qu’ils ne sont que des pions dans le grand jeu qui, tout au long du 19ème siècle, opposera missionnaires catholiques français et missionnaires protestants britanniques, à savoir l’emprise politique et religieuse de leurs empires respectifs sur la Grande-Île de Madagascar. Aussi jeunes soient-ils, leurs destins s’avèreront intimement liés aux folies meurtrières de la reine Ranavalona la sanglante, aux manigances politiques de l’aventurière autrichienne Ida Pfeiffer, à l’effroyable assassinat du nouveau roi Radama II , et surtout aux stratégies politiques complexes mises en place par la compagnie de Jésus. Pris dans cette tourmente, Onesime et Riana verront pourtant naître entre eux une étonnante passion qui trouvera son apogée outre-tombe.
Mêlant comme à son habitude personnages de fiction et personnalités historiques, Pascale Moignoux nous relate, sous la forme d’une narration romanesque à deux voix (“Elle” et “Il”), l’histoire étonnante et méconnue de l’établissement réunionnais de la Ressource près du village de Sainte-Marie où, de 1847 à 1972, les Jésuites tentèrent d’éduquer et de former une élite malgache susceptible de les soutenir dans la conquête politique et religieuse de l’Île Rouge.