Opus incertum

Monique SÉVERIN. Surta – Poésie. Poésie. 2014. 9782918525950
En savoir plus
Surya

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Tout territoire, aimé, reconnu, respecté, donne le meilleur de lui-même…
Refuge éphémère, lieu d’exils forcés, fruits de désirs impérialistes, espace nostalgique de la vraie Patrie, ou avatar contrefait, monstrueux de celle-ci. La Réunion peut-elle prétendre à un statut autre que celui d’opus incertum ?
Ce terme, « ouvrage irrégulier » emprunté au domaine de l’architecture, évoque les difficultés de construction de ces terres non aimées, non reconnues, de ces terres bâtardes. Gouni vid i tyin pa dobout (un sac vide ne saurait tenir debout !) !
Faire corps avec une culture, une terre, réelle ou conceptuelle, aimée, respectée dans ce qu’elle a de complexe et de prometteur, tel est l’enjeu formidable de l’opus incertum réunionnais.