Léa dit qu’elle va bien

Marie Claude BARBIN. Z4 Éditions. Récit. 2019. 9782490595525

En savoir plus
Z4 Éditions

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture :
À travers le récit de Léa, l’auteure dénonce le fait qu’au pays des droits de l’homme et du citoyen, les droits des enfants sont bafoués, tandis que les pédocriminels bénéficient trop souvent d’une forte impunité.
Quand l’enfant ose dénoncer, on ne le croit pas, ou refuse de l’entendre. Si la présomption d’innocence prime pour l’agresseur, la victime est présumée coupable. Et le délai de prescription vient sceller ce qui, au 21è siècle, demeure un inadmissible déni de justice.

Télécharger la vidéo

1ère édition


L’enfant et le prédateur. Marie Claude BARBIN – Elen Brig KORIDWEN. Electre – AFNIL. Récit. 2018. 9782955908426

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture :
L’agression sexuelle constitue un crime sans mort. Mais dans quel état survit la victime ! Pour un enfant, commence alors une longue descente aux enfers. Le temps de se reconstruire assez pour oser parler, il est souvent trop tard pour dénoncer le violeur… Entre récit bouleversant et étude psychologique – côté victimes, mais aussi côté bourreaux –, L’enfant et le prédateur se veut, au-delà de l’émotion, un plaidoyer sans tabous pour l’imprescriptibilité des crimes sexuels.

Lien vers Huffpost