La bâtarde du Rhin

Monique SÉVERIN. Vents d’ailleurs – Fragments. Roman. 2016. 9782364131743. Sélection Prix du Roman Métis des Lycéens 2017

En savoir plus
Vents d’ailleurs

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
La « honte noire » ou les métis nés d’Allemandes et de soldats des forces coloniales françaises.
Roman d’une traversée, La Bâtarde du Rhin retrace l’histoire d’une jeune fille, Kozima, née d’un amour interdit. Son père est un soldat stationné en Rhénanie et originaire d’une colonie française, La Réunion. Sa mère est une jeune pianiste allemande amoureuse. Le soldat quitte ­l’Allemagne et malgré le mariage de sa mère et l’adoption par son beau-père, Kozima sera qualifiée de « bâtarde » sous le nazisme. Menacée de stérilisation par un médecin fou, elle s’enfuit, survit à la guerre et retrouvera son père adoptif.
Après la mort de celui-ci, la recherche de son vrai père devient une nécessité. Elle prend le bateau pour retrouver son autre famille, celle de La Réunion.
L’accueil de la grand-mère, Eugénie, est glacial, la jeune fille dérange. Son arrivée ouvre une blessure à peine cicatrisée, ravive la jalousie et remet en lumière une histoire familiale enfouie.
Ce roman de pure fiction est profondément ancré dans l’histoire, l’histoire des années 1930 et 1940 en Allemagne, abordant la honte noire et le Lebensborn (projet des nazis d’accélérer la reproduction de la race aryenne) puis à La Réunion, société de toutes les hiérarchies où se cristallisent les non-dits.