Jonathan THEROUDE

Auteur

 Facebook de Jonathan Theroude
 jotheroude@hotmail.fr
 Consultez les dédicaces

Jonathan Theroude est un auteur français né en 1981 à Vernon dans le département de l’Eure. Il grandit en Normandie, à Evreux, dans le quartier de La Madeleine où il fait ses premiers pas. Il vit aujourd’hui sur l’île de La Réunion.
Son parcours n’est pas académique. Autodidacte, il puise son inspiration dans la littérature contemporaine. Il découvre les joies de la lecture dans l’imaginaire de Jules Verne, puis dans les fantastiques peurs de Stephen King. Il bascule très vite dans le roman noir. Le thriller, tout particulièrement. John Grisham se rendant coupable de son addiction ! Très Américain dans ses premières lectures : Coben, Connelly, il s’est progressivement dirigé vers les auteurs français pour son plus grand plaisir ! Grangé, Thilliez, Norek, Scalese pour ne citer qu’eux. Aujourd’hui, il éprouve une attirance pour les thrillers ou polars scandinaves qu’il trouve délicieusement sombres, comme ceux de Jussi Adler Olsen.
Mais ses inspirations ne sont pas que littéraires ! Il adore le cinéma ! Scorsese et son impitoyable univers mafieux. Michael Mann et ses scénarii à couper le souffle ou encore la folie de David Fincher, l’implacable humour de Francis Veber ou le sombre univers d’Olivier Marchal.
Les livres et les films l’accompagnent tout au long de sa vie au gré de ses envies, ses déceptions, ses frustrations, ses peurs, ses joies et finissent par lui donner envie à son tour de coucher sur le papier ces mots qui l’habitent nuit et jour.
Lorsqu’il s’installe en Auvergne en 2013, encouragé par sa femme et sa fille, il se lance le défi d’écrire. Il ressort alors un vieux dossier dans lequel il avait griffonné quelques lignes. Initialement intitulé « Chroniques de la vie » l’auteur souhaite rédiger plusieurs textes, inspirés par la triste réalité des faits-divers, dépeignant la société et plus particulièrement la banalisation de la violence. Poussé par cette passion qu’est l’écriture, l’un de ces récits donne naissance à son premier roman Terminus qui est édité aux Éditions Nouvelle Bibliothèque en 2018. Entre temps, il publie également sur Short Edition des nouvelles dont Ouvre-moi ta porte, finaliste du Grand Prix du court été 2017, recommandée par leur comité de lecture, dont l’adaptation en court-métrage est en cours.

Terminus (4ème de couverture du dernier roman)
Vincent Kaplan avait tout pour être heureux. Une situation professionnelle, une vie de couple épanouie et une fille merveilleuse. Mais il a tout foiré. Par faiblesse. Ou par vanité. Ou par stupidité peut-être… Une lente descente aux enfers commence. Mais la vie est faite de rencontres. Parfois salvatrices. Une lente remontée vers la lumière s’opère alors. Non sans difficulté. Non sans doute. Non sans appréhension. Le prix du chemin de la rédemption. Peut-être… Il renoue, doucement, avec tout ce qu’il a perdu. Et des ténèbres surgit la lumière. D’abord une faible lueur d’espoir. Ensuite, une folle promesse de retrouvailles avec sa fille, Marie, perdue de vue depuis si longtemps. La vie est faite de rencontres. De bonnes et de mauvaises. Au bon moment ou au mauvais moment. Pour le meilleur et le pire. Pour le meilleur ou le pire. Un roman noir très bien écrit qui vous emmènera vers une fin saisissante.

Manifestations
2019 Mons’Livre (Mons – Belgique)

 Consultez les dédicaces