Stéphanie RIVIÈRE

Auteure

 stephanie.riv974@gmail.com
 Consultez les dédicaces

Stéphanie Rivière est native de Cilaos (La Réunion). Après avoir travaillé une quinzaine d’années en bibliothèque, elle abandonne le fonctionnariat et se tourne vers la vie associative.
Elle fonde Lire, écrire, agir – Réunion (LEAR), association qui œuvre en prévention de l’illettrisme, tout en sensibilisant aux grands enjeux de notre monde. Elle en est la présidente depuis 2019.
Elle écrit depuis son adolescence. D’abord des poèmes dans le secret de son journal intime, puis des nouvelles, son genre de prédilection.
Un premier recueil intitulé La peintre et autres nouvelles est publié aux éditions Atramenta. Elle collabore également à des recueils de nouvelles collectifs, ainsi qu’à la revue littéraire réunionnaise Kanyar.

Kanyar – Numéro 7 (4ème de couverture du dernier ouvrage)
Le numéro 7 de Kanyar, la revue de nouvelles, est sortie de l’imprimerie mais reste pour l’instant confinée.
En attendant, voici quelques informations.
Sous une couverture haute en couleurs signée Natacha Eloy, retrouvez ses fidèles auteurs : Emmanuel Gédouin, Emmanuel Genvrin, Julie Legrand, Nathalie Valentine Legros, Xavier Marotte, Edward Roux (et moi-même).
Découvrez aussi de toutes nouvelles autrices natives ou installées à La Réunion : Estelle Coppolani, Stéphanie Rivière, Nathalie Hermine, Jocelyne Le Bleis, Monique Mérabet…
Donc un numéro largement féminin.
Enfin, la belle surprise du numéro est une nouvelle russe de Sergeï Nossov, traduite par Polina Petrouchina, où l’on se rend compte que les écrivains russes ont droit aux mêmes questions improbables de journalistes et de lecteurs.
Dans Kanyar, on vous raconte des histoires, d’hier ou d’aujourd’hui, d’ici ou d’ailleurs, de La Réunion et du monde entier qui l’entoure, avec ce voyage en Russie mais aussi à Marseille, Lyon, sur le mont Ventoux, et dans des pays totalement imaginaires.
Marie Martinez.
Illustration de couverture : Natacha Eloy.
Destins croisés, nouvelle de Stéphanie Rivière

Manifestations

Consultez les dédicaces

21/01/2023

Émilie RABIER

Auteure

 Facebook d'Émilie Rabier
 Instagram d'Émilie Rabier
 Contacter Émilie Rabier
 Consultez les dédicaces

Émilie Rabier ne sait jamais trop quoi répondre quand on lui demande d’où elle vient. A part qu’elle est solaire. Doit-elle faire comme Oliver Twist et remonter au jour de sa naissance en 1980 à Antibes au bord de la Méditerranée ? Doit-elle parler de sa première vie dans la Franche-Comté maternelle où ses parents divorcent quand elle était enfant ? Doit-elle expliquer ses études studieuses, sa détermination à partir découvrir le monde BAC littéraire en poche ? Doit-elle planter le décor dans son épopée sourires sur la côte Est des Etats-Unis pendant 2 ans ? Ou bien saupoudrer sa liste des petits boulots comblant ses études à Aix-en-Provence où elle rencontre son futur conjoint pour les 14 prochaines années ?
A 22 ans, Émilie Rabier retrouve la famille de l’éducation nationale dans laquelle elle exerce toujours tout en se sentant apatride. À dos d’étoile… elle navigue toute jeune jusqu’à l’île de La Réunion, son dernier refuge, celui dans lequel sa fille vient au monde en 2011 après le parcours tumultueux de la procréation assistée. Mais forte d’un tempérament de feu et d’une énergie débordante et pétillante, elle ne perd jamais de vue que « Ce n’est pas ce qui arrive qui compte mais l’histoire qu’on se raconte ». Ce fil rouge au fil de l’eau la suit partout pour lui donner un sourire indélébile, malgré les aléas de la vie qu’elle regarde avec reconnaissance.
Émilie Rabier fait des listes à la Prévert, s’accroche à la musculation comme d’autres à des pizzas le samedi soir. Elle plie des origamis, écrit, joue du piano, enregistre des slams, aime. Un peu, beaucoup, passionnément. Elle s’applique surtout par sa bonne humeur et son énergie communicative à « recoudre l’âme des gens ». Si elle ne sait pas d’où elle vient, elle sait au moins qu’elle voit dans le monde toute la beauté d’une Alice, et qu’au bout du tunnel, il y a toujours des merveilles.

Tinder® World – Click and collect (4ème de couverture du dernier ouvrage)
Rencontrez le compagnon idéal ! Tout un programme, lisez plutôt…
Émilie a tout pour être heureuse : un compte en banque en bonne santé, un conjoint convoité, une jolie villa, une petite fille radieuse et le soleil d’une île tropicale.
Mais ça c’était avant.
Avant que le conjoint ne parte avec une jeunette de 15 ans de moins.
Avant que le compte en banque ne prenne l’eau.
Tapez 1 : vider l’armoire à pharmacie.
Tapez 2 : vider les pots d’Häagen Dazs® du congélateur.
Tapez 3 : vider le stock d’hommes Tinder® et vérifier la théorie de « l’appétit vient en mangeant. »
Confidences sucrées-salées sur les aventures aléatoires du célèbre site Tinder® … Entrez dans la tête d’une maman célibataire presque quadra, sexy, hyper active, sportive et totalement perdue, résolue à surmonter les obstacles et prête à toutes les rencontres !

Manifestations
2022 Salon du livre Athéna de Saint-Pierre (La Réunion)

Consultez les dédicaces

20/05/2022

Jean-Louis RABOU

Auteur et journaliste

 www.jean-louis-rabou.fr
 jeanlouisrabou@orange.fr
 Consultez les dédicaces

Né par hasard dans la Haute-Marne, Jean-Louis Rabou se revendique Languedocien ou Réunionnais selon le jour et l’interlocuteur.
Études à Béziers et Paris (licence de lettres modernes et philosophie).
Profession : journaliste. Le Point, Le Courrier Picard, Sud-Ouest, Le Quotidien de La Réunion (rédacteur en chef pendant vingt ans), Le Journal de l’Ile (directeur) avant de tirer sa révérence en 2009. Contribution à Journalismes dans l’océan Indien (L’Harmattan, 2008). Huit romans aux Éditions Orphie : L’herbe à bon Dieu, Tramboudzob, Le chat qui voulait divorcer, Emmène-moi sauter la mer, Ding Ding Dom et Les requins ne viennent pas en début d’après-midi, Itinéraires – Une géographie française et Au fait… on se casse.
Passions : l’écriture, la lecture, le rugby. Athée irréductible. Pratique quotidienne du métissage auprès d’Aïcha, Indienne et musulmane. Une fille, Malika, née de ce mariage des mondes.

Au fait… on se casse (4ème de couverture du dernier ouvrage)
Quand un fils claque la porte et choisit l’exil. Entraînant la petite mort d’un père.

Manifestations
2022 Salon du livre Athéna de Saint-Pierre (La Réunion)
2021 Salon de la culture et de l’identité réunionnaise (Saint-Denis de La Réunion)
2021 Salon du livre réyoné (Saint-Leu – La Réunion)
2021 Salon des auteurs et éditeurs péi (Saint-Paul – La Réunion)
2020 Mois du livre réyoné (Saint-Leu – La Réunion)
2019 Salon du livre Athéna de Saint-Pierre (La Réunion).
2017 Salon du livre Athéna de Saint-Pierre (La Réunion)
2015 Salon du livre Athéna de Saint-Pierre (La Réunion)
2013 Salon du livre Athéna de Saint-Pierre (La Réunion)
2009 Festival du livre et de la bande dessinée de Saint-Denis de La Réunion

Consultez les dédicaces

22/03/2018