Bernard LEVENEUR

Auteur
 bernard.leveneur@sfr.fr
 Consultez les dédicaces

Après une licence d’histoire et des études d’histoire de l’art à l’École du Louvre, Bernard Leveneur évolue depuis une trentaine d’années dans le milieu culturel à La Réunion.
Il se passionne pour l’histoire de son île et tout particulièrement pour celle de l’architecture créole. Commissaire d’expositions historiques sur le patrimoine réunionnais, Bernard Leveneur est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages historiques sur le patrimoine réunionnais principalement consacrés à l’architecture réunionnaise.
Après avoir collaboré à la conception et à la réalisation des salles historiques du Muséum Stella Matutina, il devient attaché de conservation du patrimoine (spécialité musées), chargé de gestion administrative de la cellule équipements culturels et patrimoine à la direction de la promotion culturelle et sportive du département de La Réunion. Puis, pendant deux ans, il est chargé de collections à la Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise (MCUR) de la région Réunion.
Depuis 2008, il est le conservateur et directeur du Musée Léon Dierx. Il y organise des expositions sur le patrimoine artistique de ce musée et y reçoit des artistes contemporains. Il poursuit ses recherches sur l’architecture religieuse, les arts décoratifs et le mobilier créole, l’histoire de la photographie, l’histoire de l’art et des artistes à La Réunion.

La rue de Paris – Saint-Denis de La Réunion (4ème de couverture du dernier ouvrage)
Crééé par la Compagnie des Indes vers 1720, baptisé rue de Paris en 1848, cet axe majeur de Saint-Denis connaît son âge d’or au XIXème siècle. De l’Hôtel de ville au Jardin de l’État, les « baros », les façades néoclassiques raffinées et les varangues de cette cinquantaine de maisons témoignent d’un art de vivre créole réservé à l’élite coloniale. Délaissé après la départementalisation de 1946, cet héritage unique est aujourd’hui en grande partie préservé au titre des monuments historiques. Le présent ouvrage vous raconte ce patrimoine à travers de nombreuses photographies inédites. De page en page, le lecteur remontera le temps et s’imprégnera de l’atmosphère si particulière qui se dégage de cet ensemble architectural unique à La Réunion.

Autres publications
Le fonds Maurice Menardeau, 1935-1936, Catalogue d’exposition, 2013
Une église, une paroisse, un quartier : La Délivrance, Livret d’exposition à l’occasion du 150e anniversaire de la paroisse de Notre-Dame de La Délivrance, 2008
Une liberté municipale, l’ancien Hôtel de Ville de Saint-Denis , Itinéraires du patrimoine n° 300, 2004
La chapelle Pointue : un exemple d’architecture religieuse néogothique du XIXe siècle à La Réunion, in D’une chapelle à l’autre, Musée historique de Villèle, 2003
L’architecture religieuse à La Réunion aux XVIIIe et XIXe siècles, in Revue historique des Mascareignes, bulletin n°3, 2001
Une architecture exemplaire à La Réunion, l’hôtel de la Préfecture (1727-1848), in Les Cahiers de la Compagnie des Indes, n° 4, mars 1999

Manifestations
2019 Salon du livre Athéna de Saint-Pierre (La Réunion)
2019 Salon du livre réyoné (Saint-Leu – La Réunion)
2017 Salon du livre de Paris

Consultez les dédicaces

99/02/2019

Le Barachois – Saint-Denis sur Mer, 1733-1963

Bernard LEVENEUR. Epsilon Éditions. Beau livre. 2020. 9782912949905

En savoir plus
Epsilon Éditions
Bernard LEVENEUR

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Le Barachois est un lieu emblématique de la ville de Saint-Denis. Jusqu’en 1904, l’histoire de « Saint-Denis sur mer » se confond avec la relation qu’elle entretient avec l’océan Indien. Avec l’abandon des échanges maritimes depuis le chef-lieu, c’est vers la terre ferme que la ville se tourne… pour entamer un autre récit, celui des déplacements entre le Nord et le’Ouest de l’île.
Du premier plan de la ville de 1733 à l’ouverture de la route du Littoral en 1963, ce livre offre un condensé de deux cent trente années d’histoire à travers plus de trois cents illustrations et photographies inédites.

La rue de Paris – Saint-Denis de La Réunion

Bernard LEVENEUR. Epsilon Éditions. Beau livre. 2018. 9782912949875

En savoir plus
Epsilon Éditions
Bernard LEVENEUR

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Crééé par la Compagnie des Indes vers 1720, baptisé rue de Paris en 1848, cet axe majeur de Saint-Denis connaît son âge d’or au XIXème siècle. De l’Hôtel de ville au Jardin de l’État, les « baros », les façades néoclassiques raffinées et les varangues de cette cinquantaine de maisons témoignent d’un art de vivre créole réservé à l’élite coloniale. Délaissé après la départementalisation de 1946, cet héritage unique est aujourd’hui en grande partie préservé au titre des monuments historiques. Le présent ouvrage vous raconte ce patrimoine à travers de nombreuses photographies inédites. De page en page, le lecteur remontera le temps et s’imprégnera de l’atmosphère si particulière qui se dégage de cet ensemble architectural unique à La Réunion.

Changer d’air !

Bernard LEVENEUR. Epsilon Éditions. Beau livre. 2017. 9782912949851

En savoir plus
Epsilon Éditions
Bernard LEVENEUR

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Des années 1870 aux années 1970, ce livre propose un parcours géographique et ethnographique inédit à travers un siècle de photographies prises dans le vaste territoire des Hauts de l’île de la Réunion, riche en histoire, désormais Parc national. Depuis le XVIIIe siècle, les hommes ayant colonisé ces espaces montagneux ont écrit un récit historique singulier, contribuant à la naissance d’une identité originale. En 2013, en prospectant les albums de famille de la seconde moitié du XIXe siècle et de la première moitié du XXe siècle, une mise en image de l’histoire de la région balnéaire autour de Saint-Gilles-les-Bains prenait la forme d’un ouvrage inédit : Les jours d’avant. Changer d’air ! est une suite, croisant à nouveau les richesses des fonds photographiques publics, mais aussi les trésors inédits de nombreux fonds privés. Nous abordons dans ce second volet une autre histoire, celle des Hauts de la Réunion. Les photographies de paysages sont nombreuses dans le corpus iconographique sur les Hauts au XIXe siècle : on photographie le sublime des montagnes, la majesté du piton de la Fournaise et son étrange plaine des Sables, les pitons, remparts et autres cirques qui la rendent si différente des autres îles de l’océan Indien. Ces clichés racontent aussi les histoires des hommes dans les Hauts. L’oeil du photographe est fragmentaire car montrant souvent la vie d’une frange aise´e de la population. Parfois l’objectif se tourne vers les gens des Hauts et les saisit, le temps d’une pause, devant leurs modestes maisons, aux champs, dans leurs activités quotidiennes.
Edité avec le soutien du Parc national de la Réunion.