La phytothérapie européenne, de la prescription à la dispensation - N° 75

La phytothérapie européenne, de la prescription à la dispensation – N° 75

La phytothérapie européenne, de la prescription à la dispensation - N° 75

Collectif – Roger LAVERGNE. La phytothérapie européenne. Revue scientifique. Juillet-août 2013

En savoir plus
La phytothérapie européenne
Roger LAVERGNE

Éditorial
Ce numéro d’été va peut-être vous accompagner sur votre lieu de vacances et va vous transporter sur l’île de La Réunion où le dernier CIPAM s’est tenu il y a quelques mois. Cette manifestation de quatre jours réunit de nombreux intervenants et participants venus de pays et régions différentes ce qui la rend particulièrement riche scientifiquement et affectivement. Quelques intervenants ont accepté de rédiger un article mettant en valeur la richesse végétale de cette île ou valorisant les savoirs traditionnels qui permettent de découvrir des plantes permettant des applications modernes. J’ai demandé à l’un des principaux organisateurs, le Pr Jean Claude Pierribattesti, de rédiger une introduction permettant de mieux comprendre le rôle des CIPAM dans les DOM-POM et d’annoncer le prochain à la Guadeloupe.
Des articles d’ethnobotanique et d’ethnopharmacologie vous permettent de découvrir les plantes de cette région mais aussi la richesse des tradipraticiens. Aujourd’hui une cinquantaine de plantes des DOMPOM sont enfin rentrées dans la pharmacopée française : un grand pas vers une reconnaissance bien méritée ; les pharmaciens pourront-ils délivrer les plantes de leur région ?
Tout près de La Réunion, l’association « Jardins du Monde » au nord de Madagascar contribue à améliorer la santé des populations locales n’ayant pas accès aux médicaments conventionnels. Elle améliore et valorise l’usage des plantes médicinales locales ; l’association se place à l’interface entre le système traditionnel et les thérapeutiques modernes avec deux critères : sécurité et disponibilité des médicaments.
Puis deux articles soulignent la variabilité des chimiotypes des huiles essentielles mais aussi des plantes alors que le produit doit être parfaitement défini et constant dans sa composition tant qualitative que quantitative ; cette reproductibilité permet aux praticiens d’obtenir des résultats reproductibles, fiables.
L’article de M. Betti confirme l’importance des chimiotypes, donc de la qualité des médicaments à base de plantes sans oublier les interactions possibles sachant que l’automédication ne va pas arranger les choses
Passons à l’actualité ! Vous avez certainement lu le numéro du Point sur les 55 plantes qui guérissent ainsi que l’article de la revue Prescrire qui dénonce injustement et sans arguments fondés les risques de saignements digestifs à la suite de prise d’harpagophytum conseillant plutôt de prendre des AINS et du paracétamol !
Vous lirez donc avec intérêt la réponse et les commentaires du Pr Pierre Champy adressés aux deux rédacteurs en chef prouvant que la critique est admise mais avec des connaissances et des argument fondés. Ne l’oublions pas ! notre discipline qui permet le plus souvent de prévenir ou soigner avec peu d’effets indésirables nécessite une formation de qualité que vous avez ! Très bonnes vacances à vous tous.
Danielle Roux, rédactrice en chef

Sommaire
– Éditorial, Danielle Roux p.4
7ème CIPAM, La Réunion, p. 5, Pr Jean-Claude Pieribattestit, coordinateur du 7ème CIPAM, La Réunion
Découverte
La Réunion, une Île médecine, p. 6, Dr Roger Lavergne, botaniste, La Réunion
Humanitaire
Des plantes et des peuples, 10 ans d’ethnobotanique au service des populations du Nord de Madagascar, p. 9, Sophie Groeber, coordinatrice de projet Jardins du Monde, Madagascar
Ethnobotanique
Les savoirs « traditionnels » associés aux plantes sont-ils toujours traditionnels ? p. 13, Laurence Pourchez, anthropologue, Université de La Réunion
Recherche
La baisse de qualité et d’efficacité en phytothérapie, p. 18, Georges Betti, ethnopharmacologiste, Sophia-Antipolis
Aromathérapie
Aromathérapie, un des moyens thérapeutiques du 21e siècle, p. 21, Philippe Mailhebiau, aromatologue, île Maurice
Actualités
– Le Pr Pierre Champy répond au Point et à Prescrire, p. 24