Colandie

Emmanuel GENVRIN. Théâtre Vollard. Théâtre. 1986

En savoir plus
Théâtre Vollard

Acheter
Théâtre Vollard

4ème de couverture
Dans les ruines d’une usine sucrière se réunit une troupe, les ” Compagnons du Devoir ” ou ” Jolis-Militaires ” parce qu’ils s’habillent de défroques de soldats et d’uniformes de fonctionnaires. L’une des leurs, Colandie, s’est enfuie d’un orphelinat et veut rejoindre le colonel Augustus, son amour par correspondance.
J’avais fait la connaissance d’une femme en métropole, ancienne pensionnaire de l’APECA, institution réunionnaise pour l’enfance “coupable et abandonnée”. On l’avait emmenée de force en métropole et attachée à un grabataire. Elle était devenue alcoolique et se rappelait qu’à La Réunion, un bourreau professionnel battait les enfants avec un chabouk (fouet), qu’il y avait deux cuisines, une pour les créoles, une pour les bonnes sœurs métropolitaines. L’établissement fonctionnait comme une colonie pénitentiaire, à 1 500 mètres d’altitude, à la Plaine des-Cafres. Plus tard, à La Réunion, j’ai travaillé à l’APECA. »
Emmanuel Genvrin