François BALANANT

Auteur, réalisateur et animateur 2D

 Site de François Balanant
 Instagram de François Balanant

  francois.balanantwork@gmail.com
 Consultez les dédicaces

Né en 2000 dans le Sud près de Toulon, François Balanant retourne très vite à ses origines bretonnes : Brest. Pluie et mauvais temps le convainquent en 2023 de quitter le beurre demi sel, les mouettes et les copains pour le sable chaud et les coraux.
Au départ réalisateur et animateur 2D de courts métrages, il se lance depuis peu dans l’illustration jeunesse après un joli parcours dans les festivals d’animation avec son dernier projet réalisé en 2021 : The Fisherman. En effet, ce court est récompensé par 4 Awards (Moscow Shorts en Russie, DBGYFF en Italie, FIFAM à Metz et Short to the point en Roumanie) ainsi qu’une vingtaine de sélection dans le monde, notamment enregistré au catalogue marché du Festival de Cannes.
C’est avec Dis maman, combien tu m’aimes ? qu’il fait son premier élan dans le monde du livre, c’est dans ce projet qu’il peut complètement lâcher son audace artistique et délivrer des illustrations qui invite à une rêverie innocente et sensible.

Dis maman, combien tu m’aimes ? (4e de couverture du dernier ouvrage)
Ce livre est doux comme une caresse, doux comme les mots sucrés d’un enfant, doux comme le poème d’une maman.
Quelques réponses à cette merveilleuse question : Dis maman, combien tu m’aimes ?

Manifestations
2024 Salon du livre péi (Saint-Paul – La Réunion)

Consultez les dédicaces

19/03/2024

Benoît BOURGET

Dessinateur et scénariste de bande dessinée

 Facebook de Benoît Bourget
 bstellarx@gmail.com
 Consultez les dédicaces

Très tôt sensibilisé à la bande dessinée par sa mère artiste peintre, Benoît Bourget développe un vif intérêt pour la bande dessinée et notamment pour le manga qu’il découvre à travers les albums de Yu-gi-oh, Dragon ball et Bleach, dont il recopie les dessins. Il poursuit son apprentissage à travers les comics et la BD franco-belge. Le choc visuel c’est à travers Domû de Katsuhiro Otomo qu’il le vit, marquant définitivement son orientation vers le manga.
Il quitte l’école après la troisième et passe plusieurs années à explorer différents styles graphiques.
Après un BAC S, l’envie et le projet de faire de la bande dessinée sont toujours aussi présentes mais lui semble difficile à réaliser. Il suit une année de philosophie à Paris 1 puis trouve du travail en milieu hospitalier, intègre une formation d’infirmier et l’interrompt avant de rentrer à La Réunion pour se consacrer à ses projets avec un emploi d’aide-soignant en parallèle. En 2017, il auto-édite sa première BD jeunesse. Il dessine avec Issa Boun au scénario Zaofan – Tome 1, paru chez Des Bulles dans l’Océan en 2023.

Zaofan – Tome 1 (4ème de couverture du dernier ouvrage)
À une époque où les étoiles ne sont plus observées pour leur beauté, mais pour leur potentiel de conquète. À une époque où sacrifier des générations entières pour le futur bonheur de riches clients ne pose pas de problème moral. C’est à ce moment que commence notre histoire. Ici sur luyten B., l’une des planètes du sytème de la naine rouge. Là où on transforme une planète désolée en futur centre balnéaire de luxe. Là où depuis quatre générations, des hommes et des femmes construisent leurs futures destinations de voyages, quand eux vivent l’enfer.

Autres publications
Iron Jack (Webtoon, version française)
Iron Jack (Webtoon, version anglaise)

Manifestations
2023 Cyclone BD – Festival intervention de la bande dessinée de l’océan Indien (Saint-Denis de La Réunion)
2023 Japan Expo (Paris)
2023 Japan Tours (Indre-et-Loire)
2023 Festival international de la bande dessinée d’Angoulême (Charente)
2019 Cyclone BD – Festival intervention de la bande dessinée de l’océan Indien (Saint-Denis de La Réunion)
2019 Salon du livre réyoné (Saint-Leu – La Réunion)
2017 Cyclone BD – Festival intervention de la bande dessinée de l’océan Indien (Saint-Denis de La Réunion)
2017 Salon du livre Athéna de Saint-Pierre (La Réunion)

Consultez les dédicaces

25/11/2019

Pierre BRIAL

Auteur

 Contactez La Réunion des Livres
 Consultez les dédicaces

Originaire du Roussillon, Pierre Brial développe très tôt un intérêt combiné pour les sciences, la nature et l’histoire. En 1993, il s’installe à l’Île de La Réunion, où il exerce depuis la profession de géomètre-expert.
À son arrivée sur l’île, il effectue des recherches sur l’histoire naturelle des Mascareignes. Elles conduisent à la rédaction d’un Atlas des Cavernes de l’Île Rodrigues puis, avec le naturaliste Jean-Michel Probst, à la publication des Récits anciens de naturalistes à l’île Bourbon, le premier guide des espèces disparues de La Réunion. Ces premières études l’amènent à s’intéresser à l’histoire particulière du solitaire de La Réunion, oiseau disparu souvent assimilé au Dodo. Il en publie une monographie en 2006 : Le solitaire de La Réunion.
À partir de 2003, son intérêt pour l’histoire le conduit à collaborer en qualité de topographe à des missions archéologiques. C’est ainsi qu’il intervient à plusieurs reprises en Égypte à Alexandrie pour le Centre d’études alexandrines et en Syrie, sur la ville romaine d’Apamée et le site de l’age du Bronze de Nasriyah.
En 2010, il accompagne à La Réunion la création du Service régional d’archéologie, dont il devint un collaborateur régulier, tant sur l’île que sur les autres territoires français de l’océan Indien : Mayotte, Juan de Nova et les îles Australes. Son étude de l’histoire de La Réunion et ses travaux avec les archéologues l’amènent à prendre conscience d’une problématique ancienne et persistante sur l’île, celle des trésors de pirates, qui seraient enfouis quelque part dans ses cavernes ou ses ravines.
Il aborde alors cette question avec un esprit ouvert, partant du principe que ces légendes tellement persistantes et ancrées dans l’imaginaire collectif devaient avoir un fond de vérité. Il fouille ainsi les archives historiques sur la piraterie, remonte aux sources des témoignages sur les testaments, cryptogrammes et autre lettres codées transmises par les chercheurs de trésors, et arpente l’île à la recherche des traces, marques et indices attribués aux forbans. Les découvertes issues de ces recherches sont publiées en 2024 dans Trésors pirates de l’Île Bourbon, aux éditions Feuille Songe.

Trésors pirates de l’île Bourbon – Entre mythes et réalités (4e de couverture du dernier ouvrage)
Des rumeurs concernant des trésors cachés par les pirates circulent depuis fort longtemps sur l’île de La Réunion. Considérées par beaucoup comme fondées, elles donnent régulièrement lieu à des fouilles clandestines.
Paradoxalement, aucune étude s’appuyant sur une véritable recherche historique n’avait été réalisée sur l’origine de cette tradition. Elle a certes fait l’objet de nombreux articles de presse et de quelques publications, ces dernières faites par les chercheurs de trésors eux-mêmes. Ces récits sont plaisants pour qui s’intéresse à l’histoire de l’île mais il est difficile d’y discerner la part de réalité de la part d’imaginaire. Bien que le sujet soit parfois évoqué dans des publications scientifiques, aucun historien ni archéologue n’a produit à ce jour une analyse détaillée de ces légendes pirates.
C’est pour combler cette lacune qu’est née l’idée du livre Trésors pirates de l’île Bourbon, dans lequel sont étudiées les revendications des chasseurs de trésors, en recherchant leur origine et les éléments de vérité historique qu’elles peuvent receler.

Autres publications
Le Cratère Commerson. Bulletin.SESCR n°1. 1996
Atlas des Cavernes de l’île Rodrigues. SESCR. 1996
La Caverne de la Tortue. Bulletin SREPEN n°24. 1998
Le Dodo Blanc, et autres faits inexpliqués concernant le Solitaire de la Réunion. Bulletin SEOR, n°4. 1998
La Relation d’Adriaen Martensz Block. Bulletin Soc.Géog.Réunion n°1. 2001
Observations de Bory de Saint-Vincent sur la faune de La Réunion – 1801-1802. Bulletin Soc.Géog.Réunion, n°1. 2001
L’expédition de Pierre Dominique Martin au Birket Qarun en janvier 1801. Revue de l’Institut Napoléon, n°193. 2006 – II
– Introduction à la géodésie et au géopositionnement par satellites. En collaboration avec C. Shaalan. 2007
– Plan d’Apamée. Syrie. 2011
Dembéni, Mayotte (976) – Archéologie swahilie dans un département français. En collaboration avec Stéphane Pradines. Institut français d’archéologie orientale, Nyame Akuma, n°77. 2012
Les expéditions de Bory de Saint-Vincent et la toponymie du Piton de la Fournaise. Bulletin de l’Académie de l’Île de La Réunion, vol.32, pp. 113-126. 2016
Saint-Paul Cap Champagne – Notice de prospection archéologique. Co-auteur Morgane Legros. DACOI, Service régional de l’archéologie, bilan scientifique 2011-2015, pp.178-181
Le Solitaire de La Réunion. Bulletin de l’Académie de l’Île de La Réunion, vol.34, pp. 47-57. 2018
Saint-Paul, chemin de Bernica – Notice de prospection archéologique. DAC La Réunion, Service de l’archéologie (2019), Bilan Scientifique 2016-2018, pp.68-71
Saint-Paul, colline de Saint-Gilles – Notice de prospection archéologique. DAC La Réunion, Service de l’archéologie (2019), Bilan Scientifique 2016-2018, pp.72-75
Juan de Nova. Co-auteurs Virginie Motte & Lucie Vidal. DAC La Réunion, Service de l’archéologie (2019), Bilan Scientifique 2016-2018, pp.108-115.
La Poudrière de Saint-Gilles. Bulletin de l’Académie de l’Île de La Réunion, vol.35, 2019, pp. 113-118.
Les systèmes géodésiques utilisés en Égypte. Co-auteurs N. Martin & C. Shaalan. M.-D. Nenna (éd.), Alexandrina 5, CEAlex, Alexandrie, 2020, p. 489-544.
Une lettre du pirate La Buse au gouverneur Antoine Desforges-Boucher, 25 mars 1724. Bulletin de l’Académie de l’Île de La Réunion, vol.38, pp. 131-135. 2022
Le naufrage de La Créole. Bulletin de l’Académie de l’Île de La Réunion, vol.39, pp. 146-150. 2023

Manifestations

Consultez les dédicaces

25/06/2024