Le paysage intérieur - Psaumes tamouls

Le paysage intérieur – Psaumes tamouls

Le paysage intérieur - Psaumes tamouls

Marek AHNEE – Kavinien KARUPUDAYYAN (Traduction). L’Atelier d’écriture. Poésie. 2015. 9789994939503

En savoir plus
Kavinien KARUPUDAYYAN

4ème de couverture
Comme terre rouge et pluie battante. Ainsi se termine le bref quarantième poème du Kurunthogai. Outre de constituer le titre d’un roman indien à succès des années 90, ce vers a également été affiché dans le métro londonien. De nombreux lecteurs ont sans doute eu l’occasion de le lire et de l’apprécier sur une page partagée de mur en mur sur Facebook, tracée sur fond de parc new-yorkais, très loin du sol argileux du Tamil Nādu et de ses trombes chaudes et drues. Au pays tamoul, les vers du Kurunthogai se faufilent partout : dans les chansons de films, les discours de politiciens, sur les ardoises des écoliers, les murs des gares et les carosseries d’autobus. Grâce au Kurunthogai, le paysage intérieur se révèle, l’amour est partout sous toutes ses formes. À l’exception des érudits, très peu de ceux qui le citent ont lu en continu les quatre cent une fleurs constituant ce recueil lyrique. Mais la connaissance de deux ou trois de ces odes est déjà suffisante pour se sentir pétri de romance.