Creuse, ta tombe

Jean-Louis ROBERT. Éditions K’A – Roman. Roman. 2006. 9782910791424

En savoir plus
K’A
Jean-Louis ROBERT

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
« Il » revient à La Réunion, son âme et son corps défaits. « Il » n’a plus d’identité. Ses souvenirs entremêlent le temps de l’esclavage non aboli pour lui, son enfance difficile, sa déportation en France. Sa vie n’a plus aucun sens.
Tout Réunionnais se reconnaît dans « Il » et le coeur de tout lecteur est bouleversé. Avec son « mélangue », Jean-Louis Robert pénètre dans les profondeurs de l’âme réunionnaise et Creuse, ta tombe, son deuxième roman, est un témoignage de la souffrance des enfants déportés dans la Creuse sous le gouvernement Debré… un ouvrage fabuleux dont on ne peut arrêter la lecture une fois commencée. Un joyau de la littérature réunionnaise contemporaine !

Le petit erre

Jean-Louis ROBERT. Éditions Orphie – Prix de l’océan Indien. Conte. 4ème trimestre 2005. 9782877632898. Prix de l’océan Indien 1999

En savoir plus
Jean-Louis ROBERT

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Ce conte bilingue français/créole réunionnais, se passe après l’abandon de l’île de La Réunion par la France. Les deux héros, Célimène et Cimendef, coulent des jours heureux dans les hauts. De retour d’une visite en ville Cimendef est atteint par le virus de l’image. Il devient alors obsédé par l’idée d’inventer une nouvelle musique pour être connu dans le monde entier et passer à la télé. Célimène, impuissante à l’aider, est malheureuse. Mais une nuit, survient un visiteur qui offre à Célimène un kayanmbobroulèr, un instrument capable de réaliser les désirs de Cimendef. Enfin, tiendra-t-il toutes ses promesses ?

Vers d’autres îles

Annie DARENCOURT – Collectif. Union de défense de l’identité réunionnaise (Udir). Poésie. 2003. 9782878630428

En savoir plus
Union de défense de l’identité réunionnaise (Udir)

Acheter
Librairie Gerard

4ème de couverture
Des chants dénués de leurs atours pour retrouver cette musicalité première issue même du mot. Des mots de poésie pour atténuer les bleus du cœur et élever l’âme à sa plus haute fréquence.
Fréquence d’amour dont j’habille les mots des hommes et des femmes de ce ” pays-mien”, et que je vous livre en prière lors des nuits de kabar.
Kabar où les doigts d’un musicien-funambule accrochent des notes de poésie sur les lignes d’une portée ; kabar où la musique perd sa puissance sonore pour redonner au mot la saveur du dire.
Dire et vivre la poésie comme une prière, et de prière en prière il en est une qui, au nom de l’amitié, des dalons m’ont permis de concrétiser celle de rassembler dans ce recueil des textes chantés et déclamés.
Annie Darencourt

Les auteurs
Jean-Louis ROBERT avec Dann ron diallèle

Dédalage

Jean-Louis ROBERT. Éditions Orphie – Prix de l’océan Indien – Département de La Réunion. Conte. 2003. 9782877631761

En savoir plus
Jean-Louis ROBERT

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Trois contes imaginaires qui entraînent le lecteur dans des aventures à couper le souffle. « Alors la femme aux cheveux verts se tourna vers Louisette. Une lueur étrange brillait au fond de ses yeux verts, comme si de bons sentiments y luttaient avec la colère. Ses paroles tombèrent comme la lame d un sabre de sacrifice sur le silence qui entourait le sommeil de Kafrika (…) Je sais ce qui t’es arrivé. C’est ton fils qui nous vengera un jour. J’ai vu dans des graines bourrique qu’il deviendra un homme puissant, dont le pouvoir s’étendra sur un grand territoire. Il y a cependant quelque chose, concernant tes rapports avec ton fils, que je n’ai pas réussi à lire ». « Alors lo fanm sové vèr la tourn son tèt dann dirèksyon Lwizèt. Dann fon son kanèt blé-vèr lavé in limyèr barok, konm si bon santiman té sobat ansanm la kolèr. Son kozman la tonm konm in lam soultaki si lo silans té antour dormaz Kafrika (…) Mi koné kosa la riv aou. Sé out zanfan va vanz anou in zour pars ma la vi dann grèn-bourik li va vnir in bèl mazonm é son pouvwar va tonm partou, mé solman na in nafèr i konsèrn aou ma la pa nyabou byin war ».