Le souffle des disparus

Bernadette THOMAS. Grand Océan – Livres sans frontières. Roman. 2003 – réédition 2011. 9782952545766 – 9782952545761. Mention spéciale du jury Grand Océan 2001

En savoir plus
Éditions Livres sans frontières
Bernadette THOMAS

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Jean, confronté à la sorcellerie, ne devra son salut qu’à l’intervention de Madame Pausé, médium guérisseur. Inspirée par ses ancêtres, elle lui fera découvrir le monde spirituel…
Ce roman, empreint de poésie et criant de vérité, est aussi un récit insolite et fascinant relatant un parcours initiatique. Il nous permet d’assister à de surprenantes méthodes de guérison et de découvrir un monde occulte, héritage de l’esclavage, de l’engagisme et de multiples brassages ethniques.
Novice ou averti, sceptique ou non, vous ne resterez pas indifférent à cette histoire captivante. Vous y découvrirez des pratiques issues d’un métissage culturel propre à La Réunion.
Premier roman sur le monde occulte réunionnais.
Un récit qui vient revisiter l’univers de la sorcellerie et des médiums guérisseurs.
Une transposition d’histoires vraies qui confirment que le monde réunionnais ne vit pas simplement à l’ère de la parabole télévisuelle mais aussi de la parabole magico-religieuse.

Les lianes

Suzel GRONDIN PILOU. Éditions Joëlle Losfeld / Grand Océan – Domaine français. Roman. 2002. 9782844121219

En savoir plus
Éditions Joëlle Losfeld
Suzel GRONDIN PILOU

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Après une longue absence loin des lieux de son enfance, la narratrice, une Réunionnaise surnommée Ti’boulon, revient sur l’île pour y retrouver ses traces et celles de sa famille, en particulier celles de deux personnages assez extraordinaires, sa grand-mère, Mimi, et Grand-Bègue, le conteur, celui qui, par la magie des mots, sait traduire l’âme de l’île et transporter ceux qui l’écoutent dans les régions les plus sauvages.
Roman de quête et d’enquête, roman de mémoire qui fonctionne à la façon d’un puzzle temporel où les moments du présent et les moments d’un passé qui n’avait jamais été dit s’articulent pour reconstituer l’image intérieure que Ti’boulon avait d’elle-même et de son histoire.
Mais c’est aussi un roman plein de chair, âpre et drôle, traversé de scènes cocasses comme celle où Ti’boulon apprend à nager à sa grand-mère ou d’épisodes bouleversants comme celui des étranges amours entre Poupète-la-chaux, la prostituée, et Ti’Pierre, le fils simple d’esprit de Mimi. Rempli d’ombres et de lumière, de violence et de désirs, ce livre est aussi dense que l’enchevêtrement des lianes de son titre dont l’interprétation sera révélée dans un ultime rebondissement.