Éditions Orphie


Éditrice : Hélène Doyen

Éditions Orphie

Facebook Éditions Orphie

Instagram Éditions Orphie

contact@editions-orphie.com

Maison d’édition créée en 1984 à La Réunion

Filiales en Guadeloupe, en Martinique, en Guyane française et à Mayotte

Distribué par Daudin Distribution

Diffusé par Diffusion CED – CEDIF

Siège social

5 impasse Girimbelles – Zone artisanale Montgaillard – 97400 Saint-Denis

+ 262 (0)262 30 61 62

SIRET – 332 629 708 00139 – APE – 5811Z

Présentation de la maison d’édition

Les Éditions Orphie sont un éditeur ultramarin né à La Réunion qui rayonne progressivement vers les Antilles (Guadeloupe et Martinique), la Guyane et les autres territoires francophones

Le Gecko marron
Zidor l’Endormi et le réveil du volcan
Rue des quarante euros
Plantes & religions passions à l’île de La Réunion
Léa en avant la musique
366 pensées – Anloule lo kèr
Origines
Savanna – Les aventures de Louis Payen

Navigations, navires, navigateurs à Bourbon 1612-1793 – Histoire d’une île qui ne tournait pas le dos à la mer

Olivier FONTAINE. Éditions Orphie. Documentaire. 2021. 9791029804489

En savoir plus
Éditions Orphie
Olivier FONTAINE

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Pourquoi prendre la peine d’écrire un livre traitant de l’activité maritime à l’île Bourbon aux XVIIe et XVIIIe siècles ? En effet, selon l’expression consacrée, La Réunion serait une île qui depuis toujours, en partie à cause de son relief, « tourne le dos à la mer », et sa population ne témoignerait que peu d’intérêt à l’océan dont elle est entourée. Pourtant, ne serait-ce que parce que c’était une île déserte à l’arrivée des premiers explorateurs européens, elle a bien eu depuis le XVIIe siècle une activité maritime, laquelle a permis non seulement de la peupler mais aussi d’exporter ses productions agricoles.
À travers cet ouvrage, l’auteur nous entraîne dans les péripéties des multiples navigations qui ont cours le long des côtes de Bourbon ainsi que dans ses rades, où l’on assiste, à bord de tous types d’embarcations, et au plus près du quotidien des équipages, à l’embarquement et au débarquement des cargaisons et des passagers.
Par ailleurs, il nous propose également de cheminer « le long du battant des lames », pour prendre la mesure de toutes les infrastructures mises en oeuvre sur le littoral de l’Île du fait de l’activité maritime, et découvrir tous ceux, employés de la Compagnie des Indes puis du roi, habitants, esclaves, qui depuis la terre contribuent à rendre cette activité possible. De nombreuses cartes, ainsi que plusieurs tableaux et graphiques viennent compléter et étayer un propos riche en détails et en précisions, montrant qu’à rebours des idées reçues La Réunion, loin de « tourner le dos à la mer », possède bien une histoire maritime qui se confond avec sa propre histoire.

Présentation de l’auteur
Olivier Fontaine est docteur en histoire. Ses travaux de recherche portent sur La Réunion et particulièrement sur son histoire militaire et maritime. Il est l’auteur de plusieurs publications sur ces thèmes :
Navigations, navires, navigateurs à Bourbon 1612-1793 – Histoire d’une île qui ne tournait pas le dos à la mer. Olivier FONTAINE. Éditions Orphie. Documentaire. 2021. 9791029804489
Histoire de La Réunion et des Réunionnais – Quelques mises au point. Olivier FONTAINE. Éditions Orphie. Documentaire. 2017. 9791029804489
Mémoires océanes – Patrimoines maritimes de l’île de La Réunion. Olivier FONTAINE – Service régional de l’inventaire – Confrérie des gens de la mer. L’inventaire – Images du patrimoine. Documentaire. 2005. 9782907064866

contact@editions-orphie.com

Le Gecko marron

Émilie RIVOLLET (Texte) – Sylvain BALME (Illustrations). Éditions Orphie. Album jeunesse. 2021. 9791029804403

En savoir plus
Éditions Orphie
Émilie RIVOLLET
Sylvain BALME

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Depuis que des geckos verts de Madagascar se sont installés sur son territoire, Beko, petit gecko vert de Manapany, est réduit en esclavage. Un jour, son ami l’endormi lui indique que, par-delà les montagnes, une autre vie est possible. Beko osera-t-il s’engager sur les sentiers de la liberté ?

Zidor l’Endormi et le réveil du volcan

Sabine THIREL (Texte) – Sébastien GANNAT (Illustrations). Orphie. Album jeunesse. 2021. 9791029804380

En savoir plus
Orphie
Sabine THIREL
Sébastien GANNAT

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Le Piton de la Fournaise est entré en éruption. La beauté du spectacle attise la curiosité de Zidor et ses amis. Mais attention, le danger n’est pas loin ! Une aventure périlleuse pour Zidor et son kayamb magique.

Rue des quarante euros

Alain BLED. Orphie – Différences. Roman. 2021. 9791029804465

En savoir plus
Orphie
Alain BLED

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Rue des quarante euros est un court roman social, en partie inspiré de personnages et de situations réels, une tragi-comédie dont les héroïnes sont deux prostituées, Isabelle et Valérie, louant leurs charmes dans un quartier de Saint-Pierre de La Réunion. L’intervention de la police, des journalistes, d’un prédicateur et d’une « femme honnête » permettent à l’auteur, à travers les dialogues, de critiquer l’hypocrisie de la société, les lois démagogiques sans effet des gouvernements successifs, les excès de certaines féministes… Et de montrer de la bienveillance pour ces filles bien plus humaines que beaucoup de leurs détracteurs et que certains de leurs clients, pour qui elles ne valent guère plus que le mouchoir en papier qu’ils jettent par la portière après l’acte. La plupart des livres finissent aussi comme des mouchoirs en papier. On ne les ouvre qu’une fois, un seul usage et on les jette. J’espère que celui-là demeurera imprimé longtemps dans le cerveau des lecteurs.

Télécharger de le dossier de presse

Plantes & religions passions à l’île de La Réunion

Roger LAVERGNE. Orphie. Documentaire. 2021. 9791029804267

En savoir plus
Orphie
Roger LAVERGNE

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Saviez-vous que le lotus blanc ou rose ( Nelumbo nucifera ), plante issue du ventre des eaux douces, était la fleur nationale du continent indien ? Habillée de rouge, avec un nombre variable de pétales, c’est une des fleurs sacrées de l’hindouisme où l’on reconnait une des principales divinités : Brahma, Shiva et son fils Ganesh, Vishnou. Quelques herbes font partie du panthéon hindou. Outre le lotus, c’est probablement le toulasi ou basilic sacré qui est le plus souvent concerné. Mais l’âme des arbres est largement sollicitée ! Saviez-vous que Bouddha était un avatar, une incarnation de Vishnou ? L’éclosion du bouddhisme se situe bien avant la  »christianité ». On peut faire un parallèle entre la Trinité chrétienne (le Père, le Fils et le Saint-Esprit) avec la Trimurti hindoue où l’on rencontre trois déités (Brahma, Shiva, Vishnou) qui ne forment en fait qu’un seul Dieu ! La Vierge Marie est indissociable de son fils Jésus. Ce dernier, fils de Dieu devient Jésus-Christ à l’heure de la crucifi xion, pour racheter les péchés de l’humanité. En cherchant bien, j’ai trouvé des plantes bibliques d’ici, associées à notre liturgie. Le catholicisme fait grand cas de la flore unie à Marie, au Christ et aux saints. Il se trouve que le protestantisme n’accorde un crédit qu’à Jésus-Christ. Pour ne prendre qu’un exemple, le docteur Albert Schweitzer, né à Kaysersberg en Alsace, n’aurait-il pas mérité l’auréole de la sainteté ? Et Albert Einstein d’écrire : « Le hasard, c’est Dieu qui se promène incognito ». D’après l’Internet Google, 21 plantes seraient présentes dans le Coran. Plusieurs n’existent pas à l’île de La Réunion. Certaines ont déjà pris un  »visage » dans l’hindouisme : frangipanier, henné, jasmin, rose de Damas… que les Indo-Musulmans ne doivent pas renier.

Saviez-vous que le lotus blanc ou rose (Nelumbo nucifera), plante issue du ventre des eaux douces, était la fleur nationale du continent indien ? Habillée de rouge, avec un nombre variable de pétales, c’est une des fleurs sacrées de l’hindouisme où l’on reconnait une des principales divinités : Brahma, Shiva et son fils Ganesh, Vishnou. Quelques herbes font partie du panthéon hindou. Outre le lotus, c’est probablement le toulasi ou basilic sacré qui est le plus souvent concerné. Mais l’âme des arbres est largement sollicitée ! Saviez-vous que Bouddha était un avatar, une incarnation de Vishnou ? L’éclosion du bouddhisme se situe bien avant la « christianité ».
En consultant la liste de mes publications, vous vous rendrez compte que ce nouveau livre est mon 37e ouvrage. Fils de « gueule noire » (mineur de fond), n’aurai-je pas dû rester dans le charbon en poussière de l’anonymat ? Il se trouve que bien que fils d’ouvrier, la grâce divine ne m’a pas privée de sensibilité. Ayant conscience d’être un avatar du monde végétal, l’animal humain que je suis baigne dans le bonheur des fleurs ; sans elles, mon âme serait en manque de félicité. La soif d’écrire continuera-t-elle à me titiller ? À vous lectrice ou lecteur de me dire ce que vous pensez de notre aventure livresque. Dois-je poursuivre ma verte écriture, emprunter les sentiers de nouvelles aventures ? Vous pouvez vous exprimer en rédigeant un courriel à : Regor.engreval@orange.fr