Archives de catégorie : 2021

Liv’la kaz – Des livres à soi – La Réunion 2021-2022

Liv’la kaz – Des livres à soi – La Réunion 2021-2022


Saint-Denis de La Réunion, Le Port, Le Tampon et Saint-André
4 novembre 2021 > 25 juin 2022

La Réunion des Livres lance la saison 4 de Liv’la kaz – Des livres à soi – La Réunion 2021-2022 les 4 et 5, puis les 18 et 19 novembre 2021

Liv’la kaz – Des livres à soi – La Réunion 2021-2022 est une opération labellisée par l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme (ANLCI) dans le cadre des Journées nationales d’action contre l’illettrisme. Portée par La Réunion des Livres, elle travaille en synergie pour promouvoir la lecture et le livre afin de lutter contre l’illettrisme au sein de 71 familles défavorisées.


La saison 4 de Liv’la la kaz – Des livres à soi est marquée par une 2nde année de COVID qui retarde la formation et le démarrage des ateliers avec des familles difficiles à mobiliser.  La formation est donnée par Claudine Serre, formatrice Des livres à soi en lien avec le Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil (SLPJ).
La 1ère session se déroule les 4 et 5 novembre 2021 à l’association UNIR OI à Saint-Denis pour les animateurs de UNIR Oi, les bibliothécaires de la médiathèque François Mitterrand, la bibliothèque de La Source et du Bas de la Rivière de Saint-Denis.
La 2ème session se déroule les 18 et 19 novembre 2021 à la médiathèque de L’Alambic, pour les bibliothécaires de L’Alambic, les animatrices du Centre communal d’action sociale (CCAS) et la Protection maternelle et infantile (PMI) de Trois-Bassins et les animatrices de l’association Ou Gingn et les bibliothécaires de Plateau Caillou et du Guillaume de Saint-Paul.

Cette année encore, un recrutementdifficile des familles est expliqué par le contexte sanitaire malgré plusieurs réunions de présentation du dispositif afin de recruter des familles qui s’engagent. Une fois les contraintes levées, les familles ont du mal à reprendre le chemin des associations et le dispositif n’atteint pas le quota de parents visés au départ. Certaines associations comme Lire Dire Écrire (Case à Lire) à L’Entre-Deux et la Maison de l’Éducation et de la Parentalité au Port ne poursuivent pas l’opération à cause de la désertion de public, la démotivation des équipes, la fin de contrats d’animateurs.trices…
3 nouvelles structures réussissent à démarrer pour une 1ère année :
UNIR OI (Case à Lire) à Saint-Denis Centre, association prônant l’égalité pour une société plus juste et plus humaine, avec un projet reposant sur plusieurs piliers : éducation, parentalité, action sociale, sport, laïcité, ouverture et introspection et lutte contre les violences intra familiales et ayant constitué un groupe quasi complet composé de familles d’origine mahoraise et/ou comorienne ;
OU GINGN à Saint-Paul, association investie dans l’accompagnement scolaire, le périscolaire et l’aide à la parentalité qui organise 2 groupes Liv’la kaz dans les écoles primaires dans les hauts de Saint-Paul : Bac Rouge et Plateau Caillou ;
Médiathèque L’Alambic à Trois-Bassins avec pour objectif de se déployer sur son territoire et de séduire un public plus large en associant le Centre communal d’action sociale (CCAS) et la Protection maternelle et infantile (PMI) de Trois Bassins, illustration d’un travail collectif interprofessionnel qui encadre un demi-groupe.


Les 33 familles avec 63 enfants participent à des ateliers : pop up, imagiers et abécédaires, histoires sans textes, livres jeux, livres animés et à 3 sorties : salon du livre, médiathèque, bibliothèque et librairie selon un programme établi sur plusieurs mois de mars à juin 2022 en tenant compte des conditions sanitaires avec des annulations et reports. Dans chaque atelier, elles découvrent une grande diversité pour aborder le livre et la lecture. La sortie au Salon du livre Athéna est menée par Claudine Serre (Yaka). Elle privilégie les auteurs et éditeurs péi. Les familles reçoivent 80 euros en chèques Lire pour constituer leur bibliothèque à la kaz lors de la visite du  salon, comme lors de la sortie en librairie. Les fêtes de clôture se déroulent :
– à La Cerise (Saint-Paul), café culturel, avec la Médiathèque L’Alambic le 17 mai 2022 autour d’un pique-nique partagé, convivial et festif avec DJ Likorn (Émilie Magnant) avec un madison sur Le bal des animaux ;
– au Jardin de l’État (Saint-Denis) avec UNIR OI (Case à Lire) le 16 juin 2022 autour d’un pique-nique partagé et animé par Delphine Bidois, bibliothécaire et conteuse de la bibliothèque du Bas de la Rivière venue avec son musicien ;
– à La boutik à lire Zou ! (Saint-Paul), avec l’association OU GINGN de Bac Rouge et Plateau Caillou (Saint-Paul) le 25 juin 2022 autour d’un pique-nique partagé avec une lecture de 2 albums péi  par Alice sous la varangue coin lecture de cette librairie pas comme les autres.


L’opération Liv’la kaz – Des livres à soi – La Réunion est menée en 2021-2022 par 2 associations et 1 médiathèque pour la 1ère fois: UNIR OI (Case à Lire) (Saint-Denis), OU GINGN (Saint-Paul) et Médiathèque L’Alambic (Trois-Bassins). Elle est soutenue par le réseau de lecture publique et des librairies qui est sollicité sur chacun des territoires. Elle est coordonnée par Claudine Serre (Yaka), en lien avec le Salon du livre et de la presse jeunesse – Seine-Saint-Denis qui assure le suivi et la formation. À l’heure du bilan, les parents reçoivent leur diplôme  de validation de parcours Des livres à soi.


Le projet Des livres à soi est initié par le Salon du livre et de la presse jeunesse – Seine-Saint-Denis. Expérimenté dès 2014 en Seine-Saint-Denis, le projet se déploie ensuite dans une dizaine de départements. Fin 2017, il s’étend à 27 quartiers prioritaires de 18 villes, pour moitié en province. Afin de soutenir ces actions, le ministère de la culture décide d’apporter son concours à un développement national de l’action en 2018-2019 dans 7 régions, dont une région d’outre-mer, La Réunion. En 2019-2020 ce sont 68 quartiers, 42 villes dans 20 départements et 10 régions. Le 13 septembre 2021, la réunion de coordination nationale Des livres à soi rassemble les acteurs et partenaires de ce programme mis en œuvre en 2020-2021 dans 115 quartiers de 71 villes de 12 régions.

Présentation de Liv’la kaz – Des Livres à soi – La Réunion par Claudine Serre 


Liv’la kaz – Des livres à soi – La Réunion est une opération menée par La Réunion des Livres en partenariat avec la direction des affaires culturelles de La Réunion (DAC-Réunion), la région Réunion, la Caisse des allocations familiales de La Réunion (Caf de La Réunion) et le Salon du livre et de la presse jeunesse – Seine-Saint-Denis.

  Télécharger le bilan

                                


Vie professionnelle 2021

Vie professionnelle 2021


La Réunion
Janvier > décembre 2021

L’association La Réunion des Livres anime ou participe à de nombreuses réunions avec des professionnels de la filière du livre et de la lecture de janvier à décembre 2021

Lien vers l’article


La Réunion des Livres développe et renforce son réseau national avec les professionnels du livre et de la lecture : Centre national du Livre (CNL), Fédération interrégionale du livre et de la lecture (FILL), Société des gens de lettres (SGDL), Charte des auteurs et illustrateurs de jeunesse, Sofia…


La Réunion des Livres est en discussion avec la Société des gens de lettres (SGDL) contactée par Isabelle Kichenin , la Charte des auteurs et illustrateurs de jeunesse et la Sofia pour élaborer un programme de formation, suite aux échanges établis par Fabienne Jonca lors du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil 2021.

   


Membre de la Fédération interrégionale du livre et de la lecture (FILL), La Réunion des Livres participe à ses réunions et consultations comme administrateur. L’année 2021 est marquée par l’impact de la crise COVID-19 sur l’ensemble des régions, par la commémoration des 40 ans du prix unique du livre et en fin d’année sur l’organisation du nouveau Salon du livre de Paris.

             


Philippe Vallée, président de La Réunion des Livres, participe en visioconférence à la réunion du comité Partir en Livre du Centre national du livre (CNL) le 22 avril 2021 de 14h00 à 17h30. Ce comité étudie l’ensemble des projets déposés pour l’opération Partir en livre à l’échelle nationale.


Dans le cadre de l’opération Un auteur à la bibliothèque, elle invite tous les auteurs péi à participer aux réunions prévues avec les référents culture de l’académie de La Réunion et les bibliothécaires pour expliquer le dispositif et proposer des rencontres avec les élèves de l’île. La délégation académique à l’éducation artistique et à l’action culturelle (DAAC) et La Réunion des Livres proposent 2 réunions préparatoires le 1er février 2021 de 10h00 à 12h00 au Théâtre Vladimir Canter (Saint-Denis) et le 8 février 2021 de 10h00 à 12h00 à l’auditorium de la Médiathèque du Tampon (Le Tampon). L’opération Un auteur à la bibliothèque permet l’intervention de 24 auteurs dans 82 classes d’écoles, collèges et lycées.


Les actions de La Réunion des Livres autour de la vie professionnelle sont soutenues par la région Réunion et par la direction des affaires culturelles de La Réunion (DAC Réunion).


    

Prix du Roman Métis des Lycéens 2021

Prix du Roman Métis des Lycéens 2021


Saint-Denis de La Réunion
16 décembre 2021

La Réunion des Livres annonce la lauréate du Prix du Roman Métis des Lycéens 2021, Djaïli Amadou Amal pour Les impatientes (Éditions Emmanuelle Collas)

Lien vers l’article

Réunis à la Médiathèque François Mitterrand (Saint-Denis de La Réunion) le 16 décembre 2021, les 8 lycéens membres du jury désignent comme lauréate du Prix du Roman Métis des Lycéens 2021 Djaïli Amadou Amal pour Les impatientes (Éditions Emmanuelle Collas). Le jury, après un débat intense, s’est accordé à l’unanimité sur ce titre, soulignant néanmoins la grande qualité littéraire des trois finalistes. La lutte des femmes est mise en avant dans le choix des lycéens. La lauréate doit effectuer une tournée dans les lycées participants vers le mois d’avril 2022.


Le lauréat du Prix du Roman Métis des Lycéens est annoncé lors de la conférence de presse qui suit la délibération du jury à la médiathèque François Mitterrand (Saint-Denis) le 16 décembre 2021. 4 établissements scolaires participent au Prix du Roman Métis des Lycéens : Lycée général et technologique catholique La Salle Maison-Blanche et Lycée général et technologique Louis-Payen (Saint-Paul), Lycée Leconte de Lisle (Saint-Denis) et Lycée Mahatma Gandhi (Saint-André).


Les lycéens annoncent le 12 novembre 2021 à 9h30 les finalistes pour le Prix du Roman Métis des Lycéens lors d’une conférence de presse au Lycée Louis-Payen (Saint-Paul.) Philippe Vallée, président de1212 La Réunion des Livres, présente le prix organisé depuis 2011, dans la lignée du Grand Prix du Roman Métis. Gilles Broye, coordonnateur lecture, écriture et oralité à la DAAC-Rectorat souligne quant à lui la volonté de l’académie de La Réunion de maintenir le dispositif. Les lycéens, n’ayant pas encore de choix défini entre les trois ouvrages, soulignent la force des textes imprégnés de violence.


Le jury du Grand Prix du Roman Métis annonce le 7 septembre 2021 la sélection du Prix du Roman Métis des Lycéens 2021 avec les 3 romans  :
D’amour et de guerre, Akli Tadjer (Les Escales)
Les impatientes, Djaïli Amadou Amal (Éditions Emmanuelle Collas)
Que sur toi se lamente le tigre, Émilienne Malfatto (Elyzad)


Pour sa 11ème édition, l’académie de La Réunion invite 8 lycées à se pré-inscrire par mail avant le 30 septembre 2021 auprès de la délégation académique à l’éducation artistique et culturelle (DAAC / Rectorat). Les porteurs de projet doivent en premier lieu obtenir un engagement de participation au Prix du Roman Métis Lycéen 2021 signé par le chef d’établissement (document à télécharger ci-dessous).


Pour cette 12ème édition du Grand Prix du Roman Métis, 36  romans d’auteurs originaires de La Réunion, de la France hexagonale, de Martinique, de Guadeloupe, de  Maurice, des Comores, de Madagascar, du Rwanda, de Côte d’Ivoire, d’Algérie, d’Égypte,  de Grenade , du Laos et d’Italie sont inscrits à concourir par leurs éditeurs.


Créé en 2011 dans l’académie de La Réunion, le Prix du Roman Métis des Lycéens mobilise depuis sept ans des jeunes et des équipes pédagogiques de La Réunion autour d’une littérature francophone contemporaine, ouverte sur le monde et porteuse de valeurs d’humanisme, de métissage et de diversité. Il est rejoint de 2015 à 2017 par des lycéens malgaches à l’initiative de l’Institut Français de Madagascar. Il s’inscrit dans un parcours d’éducation artistique et culturelle. Les élèves de seconde et première sont invités à se plonger dans l’univers de 3 romans francophones parus depuis moins d’un an sélectionnés par le jury du Grand Prix du Roman Métis, prix littéraire international de la Ville de Saint-Denis.


Le Prix du Roman Métis des Lycéens est organisé par La Réunion des Livres pour l’académie de La Réunion, la  direction des affaires culturelles de La Réunion (DAC Réunion) et la ville de Saint-Denis de  La Réunion avec le soutien de la Sofia.

  Consulter le site de l'académie de La Réunion
  Télécharger la présentation et le règlement du prix
  Télécharger l'engagement de participation
  Télécharger l'invitation à la conférence de presse - Finalistes
  Télécharger le dossier de presse - Finalistes
  Télécharger l'invitation à la conférence de presse pour l'annonce du lauréat
  Télécharger l'affiche
  Télécharger le kakémono
  Télécharger le marque-page
  Télécharger le bilan medias