Nicolas GÉRODOU

Poète, traducteur et critique

 nicolas.gerodou@ac-reunion.fr
 Consultez les dédicaces

Poète, traducteur, critique, Nicolas Gérodou dirige la réédition des Révélations du Grand Océan de Jules Hermann. Il est notamment l’auteur de recueils poétiques et d’une anthologie traduite de la poésie orale de Madagascar. Membre du collectif Lerka, il enseigne à l’Ecole supérieure d’art de La Réunion (ESAR). il participe également à la revue Lettres de Lémurie.

Lettres de Lémurie # 3 (4ème de couverture du dernier ouvrage)
Selon Jules Hermann, un continent aurait émergé autrefois, « en forme de croissant, qui s’étendait de l’océan Indien à la Patagonie, partant du sud de Ceylan, englobant les Mascareignes et Madagascar[…] ». Ce continent mythique dépositaire d’un rêve d’une humanité lémurifique, à notre propre (dé)mesure et selon nos préjugés, est la Lémurie. Un continent littéraire qui se révèle dans une revue. Les auteurs écrivent depuis La Réunion, depuis l’Île Maurice, depuis Madagascar ou Les Comores, ou d’ailleurs, et se sont reconnus dans cet appel à la fraternité littéraire lémurifique. 25 textes inédits (nouvelles, extraits de roman, poésie) de 25 auteurs reconnus ou émergents. Monique Merabet, Irchad Ramiandrasoa R., Frédérique Trigodet, Nadjim Mchangama, Catherine Pinaly, Johary Ravaloson, Amal Sewtohul, Jean-François Samlong, Ben Arès, Marie-Claude Barbin, Nassuf Djailani, Railovy, Alexandra Bisson, Bertrand Runtz, Mahamoud M’Saidie, Ananda Devi, Hamintsoa Rabemandimby, Jean-Louis Robert, Benoit Rakotovao, Saindoune Ben Ali, Monique Séverin, Christian Estèbe, Nicolas Gérodou, Aina Randrianatoandro, Mathieu Jung.

Manifestations
2021 Salon des auteurs et éditeurs péi (Saint-Paul – La Réunion)

Consultez les dédicaces

07/06/2021

Lettres de Lémurie # 4

Collectif. Dodo vole. Revue littéraire francophone. 2021. 9791090103672

En savoir plus
Dodo vole
Nicolas GÉRODOU
Jean-Louis ROBERT

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Selon Jules Hermann, un continent aurait émergé autrefois, « en forme de croissant, qui s’étendait de l’océan Indien à la Patagonie, partant du sud de Ceylan, englobant les Mascareignes et Madagascar[…] » Ce continent mythique dépositaire d’un rêve d’une humanité lémurifique, à notre propre (dé)mesure et selon nos préjugés, est la Lémurie. Un continent littéraire qui se révèle dans une revue. Ils écrivent depuis La Réunion, depuis Maurice, depuis Madagascar ou Les Comores, ou d’ailleurs, et se sont reconnus dans cet appel à la fraternité littéraire lémurifique. 24 textes inédits (nouvelles, extraits de roman, poésie) de 24 auteurs reconnus ou émergents : Estelle Coppolani, Irchad Ramiandrasoa R., Ronnie Antoine, Raozy Pellerin, Rija Al-Jonah, Frédérique Trigodet, Amal Sewtohul, Laurence Gauvin, Hary Rabary, Shamima Dindar, Elvire Ybos, Monique Séverin, Soamiely Andriamananjara, Bertrand Runtz, Céline Huet, Mampianina Randria, Monique Merabet, Saindoune Ben Ali, Nassuf Djailani, Jean-Jacques Sauzier, Hobiana, Mathieu Jung, Hajaina, Nicolas Gérodou.

Les auteurs :
Nassuf DJAINALI avec
Nicolas GÉRODOU avec
Céline HUET avec
Monique SÉVERIN avec

Lettres de Lémurie # 3

Collectif. Dodo vole. Revue littéraire francophone. 2020. 9791090103580

En savoir plus
Dodo vole
Nicolas GÉRODOU
Jean-Louis ROBERT

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Selon Jules Hermann, un continent aurait émergé autrefois, « en forme de croissant, qui s’étendait de l’océan Indien à la Patagonie, partant du sud de Ceylan, englobant les Mascareignes et Madagascar[…] ». Ce continent mythique dépositaire d’un rêve d’une humanité lémurifique, à notre propre (dé)mesure et selon nos préjugés, est la Lémurie. Un continent littéraire qui se révèle dans une revue. Les auteurs écrivent depuis La Réunion, depuis l’Île Maurice, depuis Madagascar ou Les Comores, ou d’ailleurs, et se sont reconnus dans cet appel à la fraternité littéraire lémurifique. 25 textes inédits (nouvelles, extraits de roman, poésie) de 25 auteurs reconnus ou émergents. Monique Merabet, Irchad Ramiandrasoa R., Frédérique Trigodet, Nadjim Mchangama, Catherine Pinaly, Johary Ravaloson, Amal Sewtohul, Jean-François Samlong, Ben Arès, Marie-Claude Barbin, Nassuf Djailani, Railovy, Alexandra Bisson, Bertrand Runtz, Mahamoud M’Saidie, Ananda Devi, Hamintsoa Rabemandimby, Jean-Louis Robert, Benoit Rakotovao, Saindoune Ben Ali, Monique Séverin, Christian Estèbe, Nicolas Gérodou, Aina Randrianatoandro, Mathieu Jung.

Les auteurs :
Marie Claude BARBIN avec N’a point person…? / Y a quelqu’un… ?
Nassuf DJAINALI avec
Nicolas GÉRODOU avec
Emmanuel GENVRIN avec Mahajanga 76
Monique MERABET avec Le trousseau d’Anita
Shenaz PATEL avec La femme de la Lune (Conte)
Johary RAVALOSON avec Îles-de-mer 
Jean-Louis ROBERT avec Olèrk prendre corps la langue an kor kréol
Monique SÉVERIN avec De l’eau ou la Sisyphe africaine

Lettres de Lémurie # 1

Collectif. Dodo vole. Revue littéraire francophone. 2018. 9791090103436. Grand Prix des îles du Ponant 2018

En savoir plus
Dodo vole
Jean-Louis ROBERT

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Selon Jules Hermann, un continent aurait émergé autrefois, «en forme de croissant, qui s’étendait de l’océan Indien à la Patagonie, partant du sud de Ceylan, englobant les Mascareignes et Madagascar[…]» Ce continent mythique dépositaire d’un rêve d’une humanité lémurifique, à notre propre (dé)mesure et selon nos préjugés, est la Lémurie. Un continent littéraire qui se révèle dans une revue. Arnaud Léonard, Naivo, Saindoune Ben Ali, Shenaz Patel, Jean-Louis Robert, Soamiely Andriamananjara, Ananda Devi, Touhfat Mouhtare, Emmanuel Genvrin, Johary Ravaloson, Monique Merabet, Amal Sewtohul, Adjmaël Halidi, Monique Séverin, Raharimanana, Mathieu Jung, Johana Rasoanindrainy, Soa Hélène, Ambass Ridjali, Douna Loup, Mialy Ravelomanana, Nassuf Djailani, Rija Al Jonah, Nicolas Gérodou : Ils écrivent depuis La Réunion, depuis l’Île Maurice, Madagascar ou Les Comores, et se sont reconnus dans cet appel à la fraternité littéraire lémurifique.

Les auteurs
Nassuf DJAILANI avec
Emmanuel GENVRIN avec Calamity Chati
Nicolas GÉRODOU avec
Adjmaël HALIDI avec Évanescence
Monique MERABET avec La grotte des premiers Français
Shenaz PATEL avec L’océan des possibles (Extrait d’un roman en
cours)
Johary RAVALOSON avec Hommage à un jeune poète
Jean-Louis ROBERT avec Sa in fonnkèr la parole, Langaz ceci est un poème
Monique SÉVERIN avec Parle pas

Les révélations du Grand Océan – Livre IV – Recherche des fracassements du sol dans la mer des Indes

Jules HERMANN (Texte) – Nicolas GÉRODOU (Directeur de la réédition). Le corridor bleu. Essai. 2018 (1927). 9782914033763

En savoir plus
Le corridor bleu
Nicolas GÉRODOU

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Voir la Lémurie surgir, ruisselante, des fonds bleus de la carte de l’océan Indien : c’est l’expérience fracassante que Jules Hermann entend partager avec son lecteur dans ce quatrième livre des Révélations du Grand Océan. Et sans doute, la Recherche des fracassements du sol dans la mer des Indes apporte-t-elle une nouvelle couleur à l’œuvre mythologique d’Hermann : désormais, le rêve de la Carte secrète hante l’Oncle Jules, qui accumule les Atlas, se penche dangereusement sur les fonds de la mer Indienne, et produit tout au long de ce Livre IV les cartes de La Réunion, de Madagascar, de Maurice, avant de réunir les fragments d’un ultime croquis manuscrit, à la dernière page — on l’a deviné, c’est bien la Lémurie qui émerge enfin des flots de signes, d’indices, de reliques et de traces du continent disparu rassemblés ici par Hermann.
Par un étonnant effet de métamorphose, l’image fixe de la mappemonde s’est muée sous l’œil de l’auteur en une reconstitution cinématographique de l’histoire de la Terre. Sous l’influence de la théorie de Wegener (la dérive des continents est pourtant unanimement réprouvée du temps d’Hermann), Jules va ainsi assister à la fragmentation de la Pangée, à la séparation du socle lémurien et du Gondwana, puis au naufrage du continent primitif, résultat direct de « l’annexion de la Chine à la Terre » décrite au premier Livre…
Mais ce qui surprendra le plus dans les visions hermanniennes, c’est le constat qu’au-delà des outrances et des surinterprétations manifestes, l’auteur fait montre de stupéfiantes intuitions scientifiques — la dérive des continents, corroborée dans les années 1960 par la tectonique des plaques, l’insistance d’Hermann sur l’étonnante biodiversité des Mascareignes, aujourd’hui classées parmi les points chauds mondiaux en la matière, la découverte d’un arc de civilisation antique dans l’océan Indien, l’hypothèse Lémurie enfin, récemment réapparue à partir de la découverte de fragments d’un socle continental sous l’île Maurice… Et si, nouveau Lucrèce, Jules Hermann, ce rêveur de mondes, avait a posteriori réussi à « ébranler toute théorie et déconcerter la science dans ses enseignements les mieux raisonnés » ?
Édition établie par Nicolas Gérodou.
Avant-propos de Jean-François Reverzy & présentation de Mathieu Jung.

Les révélations du Grand Océan – Livre V – les avènements sidéraux

Jules HERMANN (Texte) – Nicolas GÉRODOU (Directeur de la réédition). Le corridor bleu. Essai. 2017 (1927). 9782914033718

En savoir plus
Le corridor bleu
Nicolas GÉRODOU

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Chef-d’œuvre inconnu de la littérature réunionnaise, les Révélations du Grand océan forment le testament spirituel de Jules Hermann. Acteur majeur de la vie politique, culturelle et scientifique au tournant du vingtième siècle, ce singulier personnage fut tour à tour notaire et historien, maire de Saint-Pierre et éphémère président du Conseil régional, ardent polémiste et défenseur avant l’heure de l’identité réunionnaise, voire de l’autonomie politique de l’île, Hermann est avant tout un merveilleux écrivain polygraphe, un penseur iconoclaste. L’île deviendra, dans sa pensée, l’ultime vestige d’une civilisation disparue, et de son continent invisible, la Lémurie. La lecture des « merveilleux dictionnaires » franco-malgaches des Révérends Pères achève de convaincre Jules de cette première révélation : la langue maternelle créole est, avec le malgache qui l’a enfantée, la dernière relique de la langue originelle de l’humanité.
À partir de cette méditation des langues, Hermann invente une extraordinaire utopie linguistique, un langage imaginaire et universel, qui lui permet de lire, dans les noms de la carte du monde, les fragments de l’épopée préhistorique du peuple lémurien, parti à la conquête de la planète à bord de continents en dérive… Premier livre des Révélations, Les Avènements sidéraux sont un avatar postmoderne du récit de science-fiction. Pas de descriptions d’un univers de fantaisie, comme dans la Lémurie de Cendrars, ou celle de Chazal, mais une enquête ponctuée de tonitruantes révélations, où l’on voit l’auteur mener une enquête scrupuleuse, se lancer à la recherche de la préhistoire perdue de l’humanité — sans doute aussi de la sienne propre.
Travaillé par un eros scientifique, cet austère rationaliste sera amené à accepter les sidérantes visions que lui procure la rêverie savante. Qu’il tente en effet de recouvrer la parole perdue de l’enfance par« la langue des nénénes », ou qu’il élabore une vision renversante du viol primitif de la planète par « un corps errant dans l’espace », Jules Hermann ouvre, dans ses sidérations, la porte au rêve du grand lecteur, à l’éblouissant imaginaire des sciences — dont il aura été le poète explorateur.
Édition établie par Nicolas Gérodou.