L’irrésistible nécessité de mordre dans une mangue

Nassuf DJAILANI. KomÉdit. Nouvelles. 2020 (2014). 9782370970602

En savoir plus
KomÉdit

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Chiconi-sur-mer est une petite bourgade endiablée de près de 7000 âmes, nichée dans le centre ouest de l’île. A croire qu’ici le diable a pris littéralement possession de tout le monde. On raconte même que les esprits ramenés dans les malles des migrants d’antan continuent à planer sur tout le village. Paraît qu’ils peuplent les vagues qui viennent mourir sur la baie en contrebas. Que les alentours de la rivière qui fend le village en deux leur sert de foyer.

Le thème de la fuite, comme voie du salut, est permanent dans ce recueil de nouvelles. Il irradie tous les univers du récit, du cercle familial à l’archipel et même dans l’univers carcéral, où le coupable veut trouver refuge dans le suicide pour ne pas résister à son crime. Une obsession d’une écriture à la lisière, comme portée par une fracture…
Kamal’Eddine Saindou – Mayotte Hebdo – Mars 2014

1ère édition
L’irrésistible nécessité de mordre dans une mangue – Fragments et autres micro-fictions. Nassuf DJAILANI. KomÉdit. Nouvelles. 2014. 9782914564984

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

Lettres de Lémurie # 3

Collectif. Dodo vole. Revue littéraire francophone. 2020. 9791090103580

En savoir plus
Dodo vole
Nicolas GÉRODOU
Jean-Louis ROBERT

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Selon Jules Hermann, un continent aurait émergé autrefois, « en forme de croissant, qui s’étendait de l’océan Indien à la Patagonie, partant du sud de Ceylan, englobant les Mascareignes et Madagascar[…] ». Ce continent mythique dépositaire d’un rêve d’une humanité lémurifique, à notre propre (dé)mesure et selon nos préjugés, est la Lémurie. Un continent littéraire qui se révèle dans une revue. Les auteurs écrivent depuis La Réunion, depuis l’Île Maurice, depuis Madagascar ou Les Comores, ou d’ailleurs, et se sont reconnus dans cet appel à la fraternité littéraire lémurifique. 25 textes inédits (nouvelles, extraits de roman, poésie) de 25 auteurs reconnus ou émergents. Monique Merabet, Irchad Ramiandrasoa R., Frédérique Trigodet, Nadjim Mchangama, Catherine Pinaly, Johary Ravaloson, Amal Sewtohul, Jean-François Samlong, Ben Arès, Marie-Claude Barbin, Nassuf Djailani, Railovy, Alexandra Bisson, Bertrand Runtz, Mahamoud M’Saidie, Ananda Devi, Hamintsoa Rabemandimby, Jean-Louis Robert, Benoit Rakotovao, Saindoune Ben Ali, Monique Séverin, Christian Estèbe, Nicolas Gérodou, Aina Randrianatoandro, Mathieu Jung.

Les auteurs :
Marie Claude BARBIN avec N’a point person…? / Y a quelqu’un… ?
Nassuf DJAINALI avec
Nicolas GÉRODOU avec
Emmanuel GENVRIN avec Mahajanga 76
Monique MERABET avec Le trousseau d’Anita
Shenaz PATEL avec La femme de la Lune (Conte)
Johary RAVALOSON avec Îles-de-mer 
Jean-Louis ROBERT avec Olèrk prendre corps la langue an kor kréol
Monique SÉVERIN avec De l’eau ou la Sisyphe africaine

Les dits du bout de l’île

Nassuf DJAILANI. KomÉdit. Théâtre. 2019. 9782370970541

En savoir plus
KomÉdit

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
« Une pièce de théâtre qui interroge, qui confronte deux mondes : la tradition et la modernité. Comment se réconcilier avec ses racines et imposer sa vision du monde ? Comment nous faire rencontrer, nous unir, nous pacifier ? Le metteur en scène El Madjid Saindou nous propose une réflexion bien menée par des comédiens talentueux : Dalfine Ahamadi, Soumette Ahmed, Nassime Hazali, Mmadi Djibaba, Tao Ravao. Les dits du bout de l’île nous happent aussi par cette écriture maîtrisée et la justesse des mots de l’auteur Nassuf Djailani. »
Marie Sawiat – 19/07/2016 – Mayotte 1ère

Naître ici

Nassuf DJAILANI. Bruno Doucey – L’autre langue. Poésie. 2019. 9782362292392. Prix Fetkann – Maryse Condé 2020 – Poésie

En savoir plus
Bruno Doucey

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
« Naître ici / N’être rien / qu’un pépiement d’oiseau / en cage. » Ces vers par lesquels débute l’un des premiers poèmes du recueil de Nassuf Djailani nous rappellent qu’aucun être humain ne choisit le lieu où il naît sur la terre. Un pays pour les uns. Une île pour les autres. Une prison pour les moins chanceux… Mais la vie rebat les cartes : l’île de l’enfance se met en marche, l’arbre que l’on croyait enraciné voyage, « la mer promet l’ailleurs avec ses horizons tachés d’orange ». Avec le temps, l’enfant que l’on croyait voué à l’insularité et aux grands vents de l’océan Indien devient un citoyen du monde, fier des valeurs métisses qu’il porte en lui et des horizons qu’il déplace par la parole. « 26 lettres pour un sourire », le poème de la vie en ligne de mire. Et un éditeur heureux de faire entendre cette voix de poète originaire des Comores.
Sommaire
Le recueil de Nassuf Djailani est composé de 6 sections, suivies d’un texte poétique consacré à Saint John Perse :
1. L’enfance est une île.
2. De l’île qui marche.
3. Quand la terre se dérobe.
4. Conversation avec le chat par une nuit étoilée.
5. Quatrains pour que luise la nuit.
6. Irruption.
Épître à Saint-John Perse pour saluer la mer.

Dann galé lavé léspoir – Gilets jaunes

Collectif. Union de défense de l’identité réunionnaise (Udir). 2019. 9782878630824

En savoir plus
Union de défense de l’identité réunionnaise (Udir)
Isabelle HOARAU

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Quarante auteurs, quarante voix vous livrent leur vision des évènements de novembre 2018 !
Pour vous donner envie de le découvrir, un extrait de la quatrième de couverture :
“Marlé de mots pour dénoncer et exorciser les maux, marlé de mots pour rappeler le pouvoir de la force d’aimer, marlé de mots pour ce peuple-mien, me dis-je pour conjurer le mauvais sort […]
Chaque parole porte la vibration d’un son. Chaque son a sa résonance. Chaque résonance vibre au rythme de sa propre fréquence…
Avez-vous entendu les revendications de notre peuple ? Avez-vous entendu le son de chaque galet ? Avez-vous entendu l’appel à l’Entendement ? Je l’espère.
Annie Darencourt

Les auteurs :
Jean-Yves ALLAGUÉRISSAMY
Gilbert AUBRY pour Les « Gilets jaunes » et les casseurs, causes et remèdes ?
Soraya AYAPERMAL pour Je suis mon île
Babou B’JALAH pour Galé fonnkër
Patrick CAZANOVE pour Rebélion zilé-zone
Jérôme COURTEAUD pour Viv
Nassuf DJAILANI pour Roots rock reggae
Sandra EMMA
Serge FABRESSON pour Les ronds-points sont ronds
France-Line FONTAINE pour La rényonèz
Vincent FONTANO pour Après le feu
Peggy-Loup GARBAL pour Minui i vèy
Virginie GOLCZYK
Bernard GRONDIN pour San-zone
Isabelle HOARAU-JOLY pour La boîte de Pandore
Jean-Yves HOARAU pour Zarboutan
Sophie HOARAU pour Le vivre-ensemble : une utopie sociale
Céline HUET pour Krifor mon lame
Teddy IAFARE-GANGAMA pour Debout La Réunion
Grégory ILLAN pour Laksidan loksidan
Farouk ISSOP pour Nous sommes le peuple réunionnais
Nosy KAYO pour Révolte
Kristof LANGROMME pour Bous-aou té !
Marie-Anick LARTIN pour Kisa mi lé
Francky LAURET pour Galé pa kouyon
Socko LOKAF pour Finval in vi zyé rouvèr
Rosemay NIVARD pour Jungle décor
Aurélie PATCHÉAPIN pour Disèt novanm
Cindy REFESSE pour Mon nasyon révolté…
Kalise RIVIÈRE
Barbara ROBERT pour Alé zoué don
Jean-François SAMLONG pour Vivement la paix sociale
Monique SÉVERIN pour La koulèr nout kolèr
Cathy SINGAINY et Loran DALO pour Nout lang an zinzanm
Isabelle TESTA pour Péi volkan
Aurélie TORPOS pour Je suis Ré-union
Patrice TREUTHARDT pour Mon galé, mon zilé, nout bandé péi LaRényon
Sébastien VAAST pour Volkan la pété !
Gaël VELLEYEN

L’encrier renversé n° 81 – Nouvelles de La Réunion et de l’océan Indien

Collectif. Union pour la défense de l’identité réunionnaise (UDIR) – L’encrier renversé. Nouvelles. 2018. 0988-8012

En savoir plus
Blog de L’encrier renversé
Facebook de L’encrier renversé
Sonia CADET
Bruno COUTURIER
Albert DÉGARDIN
Nassuf DJAILANI
Hervé FÉAT
Céline HUET
France JOUSSEAUME
Expédite LAOPE-CERNEAUX
Catherine PINALY
Jean-François SAMLONG

Présentation
En première partie, des nouvelles inédites d’écrivains de l’océan Indien :
Sur la piste de Fort Dauphin de Nassur ATTOUMANI (Comores)
Toundra d’Abdou BACO (Comores)
Sur les rives de la baies de Rassi de Nassuf DJAILANI (Comores)
L’éclatement de Thoufat MOUHTARE MAHAMOUD (Mayotte)
La quête d’Expédite CERNEAUX (La Réunion)
Les pleurs du tamarinier de Céline HUET (La Réunion)
Grand chantier de Catherine PINALY (La Réunion)
Un cercueil en plein ciel de Jean-François SAMLONG (La Réunion)
Les migrations océanes de Michèle RAKOTOSON (Madagascar)
La photo de Sedley Richard ASSONE (Maurice)

En seconde partie, des nouvelles des ateliers d’écritures des auteurs réunionnais sélectionnées et présentées par l’écrivain Jean-François SAMLONG :
Paula de Françoise ADAM DE VILLIERS
La morsure du temps d’Alexandra BISSON
“RLN” Retiens la nuit de Sabine BOYER
L’amoureuse de Sonia CADET
Les 400 coups de Bruno COUTURIER
Entre-mères d’Albert DÉGARDIN
Une nuit à la Bastille d’Hervé FÉAT
Colette, petite coquette de Valérie GRONDIN SIARANE
La retraite d’Arthur de France JOUSSEAUME
L’histoire d’une fille d’Émilie JULLIN
Direction le paradis de Yasser MOULLAN
Les oeuvres du mal de Sandra SERGENT
Les mains liées de Laurence TOUSSAINT