Naouirou ISSOUFALI – PAPANA

Auteur

 naouirou@hotmail.com
 Consultez les dédicaces

Militant associatif chevronné, auteur d’ouvrages poétiques et aux multiples racines, Naouirou Issoufali dit Papana est un écrivain mahorais vivant et travaillant sur son île de Mayotte au sein de la direction du développement sportif et de la jeunesse (DDSJ) du Conseil départemental.
L’auteur ne cesse de vanter les mérites de son île qui selon lui est un joyau à la dérive, tout en dénonçant les fortes inégalités sociales existantes.
Il milite pour un développement harmonieux et maîtrisé de Mayotte (Maoré) dans le respect des traditions ancestrales.
Lorsqu’il n’entraîne pas les sportifs de son île, il se mêle de poésie.
Après Mon île (2008), Révélations (2009), Femmes d’ici et d’ailleurs (2011), Céleste est la plume (2012) et Pensées confuses (2015), il signe son sixième ouvrage, Il était une fois le 101ème département… (2019).

Manifestations
2012 Salon du livre de jeunesse de l’océan Indien (Le Port – La Réunion)

Il était une fois le 101ème département… – Précédé de Deux contes et Vers libres

Naouirou ISSOUFALI. Les impliqués. Poésie. 2019. 9782343179704

En savoir plus
Les impliqués

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Cet ouvrage mêle prose et poésie. Commençant par deux contes, il laisse ensuite place à des vers libres qui conduisent vers un texte qui écrit l’histoire de Mayotte. Se fondant sur l’histoire de l’île, des origines à nos jours, l’écrivain, d’abord conteur, puis historien, donne libre cours à son talent de poète.
Préface de Christophe Cosker.

Pensées confuses

PAPANA (Naouirou ISSOUFALI). Publibook. Poésie. 2015. 9782342037784

En savoir plus
Publibook

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
« Je n’ai de souvenir que de son ombre se faufilant derrière les rideaux; épuisé, abasourdi, à moitié somnolant je la voyais partir. Pourquoi n’ai-je pas tenté de la retenir? Pourtant je savais que c’était la dernière fois que je la voyais: c’était un soir de décembre.»
Imprégné de mélancolie, le recueil de Papana explore la mémoire des âmes, ces instants qui chavirent pour le pire comme pour le meilleur. De bouffées d’espoir en diatribes contre l’injustice du monde, ces vignettes éphémères mais intemporelles dessinent en demi-teintes le puzzle d’une humanité fragile.

Céleste est la plume

PAPANA (Naouirou ISSOUFALI). Publibook. Poésie. 2012. 9782748396010

En savoir plus
Publibook

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Jeunesse mahoraise, jeunesse dans l’impasse, jeunesse souvent mal comprise. Délaissée et abandonnée. Bafouée et opprimée. Meurtrie et oppressée. Des projets et des rêves envolés. Le respect ancestral disparu. L’île aux parfums devenue l’île aux parpaings. Un joyau à la dérive, une planète torturée, une terre mutilée… Au fil des pages, l’auteur raconte les péripéties de la vie tout en fustigeant la grisaille d’esprit des gouvernants qui règnent sans partage sur l’île de Mayotte. Entre tourments et désolations, il nous invite au voyage mais aussi à la découverte de ce « joyau à la dérive » dans le plus grand cimetière marin au monde qu’est Maoré. Dans sa quête inlassable de liberté et de justice, sa plume amère et révoltée questionne tout simplement le sens que chacun doit donner à son existence.

Femmes d’ici et d’ailleurs

PAPANA (Naouirou ISSOUFALI). Menaibuc. Poésie. 2011. 9782353491681

En savoir plus
Menaibuc

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
C’est un hommage aux femmes, à leurs beautés et à leurs valeurs qu’elles soient d’ici ou d’ailleurs…
Souvent qualifiées injustement de « sexe faible », les femmes doivent prendre les places qu’elles méritent car la gente masculine ne cédera pas aussi facilement.
Mais tant qu’il y aura des femmes, elles feront toujours tourner la tête aux hommes.
La femme est l’avenir de l’homme ?
L’avenir appartient aux femmes…

Révélations

Naouirou ISSOUFALI. Elzévir. Poésie. 2009. 9782811402389

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

4ème de couverture
Le passé est le passé mais ne sera jamais oublié. Je suis cet arbre dont les racines meurtries s entrelacent pour mieux résister aux Défrichements. J ai vu tant de drames ! J ai vécu autant d événements qui ont mis à mal mes certitudes ! Dans ce labyrinthe de la vie où le temps a fait son uvre, je tente tant bien que mal d exister : Mais exister pour qui ? Exister pour quoi ? Que sais-je ? Je ne suis plus ce corps qu on mutile. Je ne suis plus cet esprit qu on manipule. Je suis sans doute cet être à part entière et entièrement à part. Longue vie à mes ennemis pour qu ils puissent voir ce que je suis devenu aujourd hui !