Voyages en Lémurie

Natacha ELOY – Maca ROSEE (Scénario – Dessins). Centre du Monde. Roman graphique. 2021. 9782912013439

En savoir plus
Centre du Monde
Natacha ELOY
Maca ROSEE

Acheter
Librairie Autrement
Librairie Gerard

Avant-propos
Lorsque Natacha Eloy et Maca Rosee sont venues me voir en 2018 pour présenter leur projet de résidence artistique sur le thème de la Lémurie, nous ne savions pas encore que nous allions ouvrir ensemble une boîte de Pandore.
La Lémurie désigne à la fois une réalité scientifique explorée de diverses manières depuis le XIXe siècle et l’imaginaire littéraire sur un continent disparu il y a des millions d’années. Les énigme de l’Atlantide, des pyramides d’Égypte, du Mexique, du Péou ou des sculptures de l’île de Pâques trouveraient leur fondement dans la théorie sur la Lémurie.
Les traces écrites laissées par Jules Hermann, prolongées par de nombreux auteurs et éditeurs contemporains dans leur quête d’une mythologique indianocéanique, ont largement inspiré à nos deux artistes cette double invitation au voyage.
Sous l’angle de l’histoire, des arts, des sciences et de l’incontournable sentiment poétique, Natacha et Maca nous ont fait passer dans des monderas si engloutis que ça. Fruit de deux années d’un travail s’appuyant sur des fonds patrimoniaux découverts en cours de résidence, cet ouvrage est une porte d’entrée privilégiée pour plonger dans un univers où rêve et réalité ne font plus qu’un.
Il présente une double quête vers l’âme créole, au coeur des montagnes surplombant axe mystérieux et grand océan, lui-même révélateur fantasmé de tous les mondes antiques, subaquatiques ou célestes que notre entendement et nos songes contemporains juxtaposent.
Les auteures nous montrent que la Lémurie est bien celle de tout un chacun, qu’on peut l’envisager avec humour ou avec amour, sans codes et sans limites. Ce faisant, elles contribuent brillamment à la belle et riche production littéraire sur ce vaste sujet.
Les bandes dessinées de Natacha et de mana sont aussi une preuve de l’excellente réciprocité vécue au sein des résidences artistiques mises en place par le Département de la Réunion depuis 2017 pour favoriser la rencontre effective de créateurs avec leur patrimoine. Ce dispositif permet de faire éclore des projets artistiques ambitieux et de garder une trace tangible du dialogue culturel constant entre les artistes et les citoyens d’hier, d’aujourd’hui, et de demain.
Pierre-Henri Aho – Directeur de la Bibliothèque départementale de La Réunion