Gaëlle BÉLEM

© F. Mantovani
Écrivaine

 Facebook de Gaëlle Bélem
 Instagram de Gaëlle Bélemt
 gaelle.belem@orange.fr
 Consultez les dédicaces

Gaëlle Bélem, née en 1984 à Saint-Benoît (La Réunion), est une professeure, assesseure du tribunal judiciaire et écrivaine française.
Originaire de l’est de La Réunion, Gaëlle Bélem grandit dans une famille modeste mais très unie composée de deux enfants. Jusqu’à l’âge de dix-sept ans, elle habite la ville de Saint-Benoît.
De 2002 à 2005, elle étudie en classes préparatoires aux grandes écoles, au lycée Pierre de Fermat à Toulouse. En 2005, elle intègre l’université Paris I Panthéon-Sorbonne avant de poursuivre sa scolarité à l’École pratique des hautes études.
En 2009, Gaëlle Bélem commence une carrière de professeure en Ile-de-France. Parallèlement, elle devient journaliste pigiste et rédactrice pour le Bondy Blog, entre autres.
De retour à l’île de La Réunion, elle continue d’exercer son métier de professeure au collège, puis au lycée. Elle a également enseigné en centre de détention.
Elle poursuit conjointement ses activités de journaliste pigiste et publie des articles sur le site d’Artistik rezo ou dans le magazine Bat’Carré.
En 2018, elle est chroniqueuse radio dans l’émission Culture 1ère diffusée sur la radio Réunion la 1ère, chaîne du groupe France Télévisions.
En 2017, Gaëlle Bélem est membre et secrétaire du jury de la première édition du Prix du Roman Métis des Lecteurs de la Ville de Saint-Denis.
En 2020, elle publie son premier roman Un monstre est là, derrière la porte. Elle est la première femme réunionnaise dont le roman est publié par la maison d’édition Gallimard, dans la collection Continents Noirs. Son roman est édité pour les vingts ans de cette collection dirigée par Jean-Noël Schifano.
À l’occasion du lancement de son roman en mars 2020, elle collabore avec l’illustrateur Franck Meynet alias Hippolyte et le musicien Jean-Pierre Joséphine pour une lecture théâtralisée organisée à Kab’Art, auditorium de l’Espace culturel E. Leclerc (Saint-Leu) dans l’ouest de La Réunion.

Un monstre est là, derrière la porte (4ème de couverture du dernier ouvrage)
« Tout commença un soir de 1981 lorsque dans la ville de Sainte-Marie, au nord de l’île, deux jeunes gens eurent le malheur de se rencontrer.
Tandis qu’au-dehors la fête battait son plein, à l’arrière d’un restaurant un cuisinier retirait sa veste et la toque blanche qu’il portait depuis le matin.»
Les Dessaintes forment l’une des familles les plus célèbres de La Réunion. Ils sont ambitieux, courageux et un brin fantaisistes. Mais, de l’avis du voisinage, des psychiatres et de la police, ils sont juste cinglés. Tout aussi barjos qu’ils soient, ils mettent au monde une fille. Une petite teigne qui compte bien devenir quelqu’un. C’est cette histoire familiale poignante au coeur de La Réunion des années 1980 qui est ici racontée.
La lectrice, le lecteur y trouveront du rythme, un ton vif, décalé, et, surtout, un humour décapant. Ils sont priés d’ouvrir la porte pour voir bondir le monstre.

Manifestations