Jean-Claude ODON

Auteur

 jcodon@orange.fr
 Consultez les dédicaces

Jean Claude Odon est un ancien coopérant et administrateur de l’éducation nationale. Passionné de généalogie et d’histoire des familles réunionnaises, il effectue de nombreuses recherches aux archives départementales et de l’Outre mer en qualité de généalogiste bénévole. Cette activité le porte tout naturellement à s’intéresser plus largement à l’histoire générale de l’île depuis l’arrivée des premiers colons jusqu’à nos jours. Son premier ouvrage, réalisé en partenariat avec l’Association pour la préservation et la valorisation du patrimoine militaire de La Réunion (APVPMR), porte sur la conquête anglaise de 1810. Sa ligne directrice dans ses articles est de ne pas prendre parti et surtout de ne pas juger l’histoire avec le regard d’aujourd’hui, afin de ne pas tomber dans l’écueil du dogmatisme et du sectarisme, ou pire, du conformisme. Il laisse ainsi à ses lecteurs une opinion libre et objective sur la réalité d’une histoire qui mérite au plus haut point de sortir du cercle fermé de quelques initiés.

Une brève histoire de l’île de La Réunion – La conquête anglaise de Juillet 1810.  (4ème de couverture du dernier ouvrage)
Les 7 et 8 juillet 1810 les anglais envahissent l’île Bonaparte et l’occuperont pendant cinq années. Le grand public connaît mal cette période de notre histoire qui a fait pourtant l’objet de publications de qualité mais peu médiatisées et souvent circonscrites aux seuls cercles universitaires. S’inspirant de sources nouvelles, quelques membres de l’Association pour la Préservation et la Valorisation du Patrimoine Militaire de La Réunion et leur président (ci-dessous et en préface), ont unis leurs efforts pour vous faire un récit le plus fidèle possible de ces événements.

Manifestations
2021 Salon des auteurs et éditeurs péi (Saint-Paul – La Réunion)

Consultez les dédicaces

21/05/2021

Laurence OLEGGINI

Auteure

 @
 Consultez les dédicaces

Laurence Oleggini, issue d’une famille d’ouvriers italiens, est née en 1967 en Lorraine. Après 25 ans passé en Provence où elle pratique et enseigne l’athlétisme, elle s’installe à La Réunion où elle est aujourd’hui professeure d’éducation physique et sportive.
La compétition, les voyages lui forgent un caractère de battante et c’est dans cet esprit que son mari et elle agrandissent leur famille grâce à l’adoption de Maïdis, leur fils d’origine haïtienne.
Avec sa collègue Frédérique Ulrici, elle décide d’écrire un témoignage sur l’adoption de son enfant d’origine haïtienne. Plusieurs raisons poussent Laurence Oleggini à écrire. Elle s’aperçoit rapidement qu’il existe très peu de documents susceptibles d’aider les parents adoptants. C’est pourquoi, pendant le récit de cette adoption atypique entravée par un séisme, elle détaille les démarches administratives un peu comme dans un lexique.
Dénoncer l’administration française qui n’a pas encore dépoussiéré tous ses tiroirs ainsi que le phénomène de stigmatisation qui a suivi l’adoption de Maïdis afin d’en éviter d’autres sont également ses chevaux de bataille. Enfin, elle souhaite laisser une trace écrite des premières années de son fils afin qu’il puisse se souvenir de ses racines. Deux îles deux histoires, histoire écrite en collaboration avec Frédérique Ulrici, paraît en 2020 aux éditions Orphie.

Deux îles, deux histoires (4ème de couverture du dernier ouvrage)
Cela fait longtemps, très longtemps que l’île de Haïti n’a pas connu un peu de stabilité. Mais lorsqu’un séisme frappe le pays et que nous sommes en pleine procédure d’adoption, tout se complique ! A travers cette première aventure réelle, celle de mon fils, vous allez plonger dans une adoption qui se déroule dans un pays chaotique à travers les déboires du système français ! La deuxième aventure se poursuit à l’île de La Réunion. Les anecdotes peuvent être surprenantes par leur caractère intrusif et émouvantes également au sein de notre famille. Le lecteur appréciera l’interactivité, les surprises réelles qui nous rappellent les aberrations de la société dans laquelle nous vivons. Futurs adoptants… courage, la ténacité paye !

Manifestations

25/11/2020

Ann O’ARO

© Florence Le Guyon
Autrice, musicienne et metteuse en scène réunionnaise
 Facebook d'Ann O'aro
 Consultez les dédicaces

Son travail d’écrivaine et son rapport à la langue sont intimement liés à l’expérience du corps, au souffle et au chant, à la danse, à la pratique de la marche re-inventée et réinvestie. Son écriture est traversée par les mouvements d’une conduite martiale et circulaire de l’aïkido ; écriture aussi profondément ancrée et reliée à la terre au travers du maloya et du moringue, danses traditionnelles réunionnaises.
Ann O’aro signe en 2014 Avé Maria Euthanatesai, une pièce chorégraphique pour trois danseuses, et collabore en tant que comédienne avec Les Balades Créatives et la compagnie Nektar.
En 2018 elle sort son premier album éponyme Ann O’Aro (Cobalt / Buda) et est en tournée en 2019 en métropole et à La Réunion.
Saplë lo shien – Cantique de la meute est la première publication de ses poèmes aux éditions Fournaise en 2019.

Saplë lo shien – Cantique de la meute (4ème de couverture)
I di pa ryin
i fé pa papié
i fé pa la guër
dann lantouraz pintad

Sak nou nana pou défann
i koz pa sanm la mor

De l’horizon béant,
le fossé mange la chute
juste avant la solitude

La nuit tombe en crise
sur leur infirme fureur d’être
noire la nuit
calculée

 Consultez les dédicaces