Laëtitia BOQUI-QUENI

Auteure

 Site Les Éditions Héva
 boquiquenilaetitia@gmail.com
 Consultez les dédicaces

Née à La Réunion en 1986, elle passe son enfance et son adolescence dans un quartier modeste du sud de l’île. Elle effectue son cursus scolaire à La Réunion, jusqu’au Bac.
Durant ses études de philosophie et d’anthropologie psychanalytique, à Paris, elle s’investit dans les combats du syndicalisme étudiant, et dans une organisation de jeunesse qui a permit de construire le mouvement contre le C.P.E., et au sein de mouvements anti guerre et anti-raciste, mais aussi féministe.
Elle est à l’origine de plusieurs collectifs regroupant, entre autres,  des Réunionnais : Kolektif sort dovan (2008), Kolektif dégage ! (2010 et 2012), Mouvement de soutien au Printemps arabe, et loi sur les retraites), Jeunesse émigrée réunionnaise en France…
De retour en 2012 sur son île, après avoir passé le concours , elle enseigne les lettres et l’histoire au lycée professionnel. Elle fonde la Troup Tanto Astèr, ainsi que l’association Espace Ajoupa. Elle agit depuis 2016, dans une démarche de conscience individuelle et collective, de nécessité de développement durable à travers des actions de coopérations associatives et citoyennes  (aide aux petits planteurs, organisation et participation à des séminaires locaux et internationaux, dans l’Hexagone et  la zone océan Indien,  autour de l’environnement).
Actuellement, elle dirige la collection Kreatif des Editions Héva, et s’intéresse aux questions éthiques, morales et spirituelles.

Différentes participations et publications
– Colloque “Définis-moi l’indiano-océanie”, Université de La Réunion, communication, 4-5 octobre 2018, sous la direction de Jean-Michel Jauze, “De l’espace océan indien comme espace-ouvert ou comment devenir des Enfants de l’Océan Indien ?” P 141, in Indianocéanie, espace de migrations, de contacts, d’échanges – Université de La Réunion, 2019. Isbn 978-2-905861-35-1
– Kosté pop loséan Indien. Conférence à Maurice, Maritime Academy, Pointe aux Sables, 2018
– Persistance du lien colonial français depuis l’abolition de l’esclavage à La Réunion et critique des figures de l’émancipation, (Conférence à Portsmouth, 4-6 juin 2015), International Journal of Francophone Studies, Royaume-Uni , Vol.19, publié en mars 2016, p 81-93 ( 13). Progress, Change and Development: Past, Present and Future, Thursday 4 – Saturday 6 June 2015, University of Portsmouth, 2016
– School of ecology avec Cares, Maurice (en 2015, 2017 et 2018)
– Congreso internacional, Politicas de La Literratura: un dialogo con Jacques Ranciere”, communication « Esthétisation de la politique et politisation de l’art (Benjamin ;1936) à La Réunion », Centro Méditerranéo, Universidad de Granada, Granada, Espana, 9-12 diciembre 2014)

Éva, le retour (4ème de couverture du dernier ouvrage)
Eva, le retour est une pièce écrite en 2015 et jouée à l’occasion de la journée internationale des femmes en 2016 à La Réunion.
Il s’agit d’un jeu de performance collective autour du thème de la liberté, un va et viens cyclique entre passé, présent et futur et à travers la langue (français-réunionnais).
En sept tableaux, en plus des bases du théâtre la pièce incorpore danse, musique ainsi que du son et de la vidéo enregistrée.

Manifestations

Consultez les dédicaces

Kassàn BENJAMIN

Auteur

 kassanbenjamin410@gmail.com
 Consultez les dédicaces

Kassàn Benjamin est un jeune Réunionnais originaire de Saint-Pierre et un auteur engagé. Il éprouve un réel intérêt pour le paranormal, la philosophie ainsi que la psychologie. Dans un style d’écriture atypique, il remet en cause les dogmes et la schématisation prédéfinie qu’impose la société actuelle. Il invite le lecteur, à travers son 1er ouvrage Omniprésent publié à l’âge de 20 ans, à se questionner sur des sujets encore tabous aujourd’hui et à remettre en question sa vision du monde.

Omniprésent (4ème de couverture du dernier ouvrage)
Lui est un homme comblé. Entre ses études, sa copine et son armée, il a de quoi faire. Elle est une femme préoccupée. Retrouver chaque membre de sa famille qui l’a blessée dans sa jeunesse l’obsède. Lui est épanoui, serein et ouvert. Elle est meurtrie, brisée et isolée. Il a autant d’activités en cours qu’elle a soif de vengeance. Il est aussi calme qu’elle est hantée par ses démons. Mais quand elle agit, c’est lui qui répare les pots cassés. Finalement, il est aussi différent d’elle qu’elle est liée à lui…
Dans ce roman teinté de paranormal, Kassàn Benjamin embarque le lecteur dans un univers obscur, prenant et haletant, le questionnant, au même titre que ses personnages, sur la nature humaine et sur les liens, parfois ambigus qui l’unissent aux autres.

Manifestations

Consultez les dédicaces

Nicolas BONIN

Auteur et journaliste

 Site de 8000 mondes
 boninnicolas@yahoo.fr
 Consultez les dédicaces

Journaliste pendant 10 ans au journal Le Quotidien de La Réunion, Nicolas Bonin fonde en 2016 la start-up 8000 Mondes avec l’objectif de relancer le roman feuilleton et le roman radiophonique. 8000 mondes est né suite à la start-up Week end en 2014.
Il dirige l’écriture de la série médicale catastrophe, Orsan, déclinée sous les 2 formes : Orsan en version lecture. Il écrit 4 des épisodes sur les 12 rédigés et pilote l’écriture. La version radiophonique est diffusée sur Réunion La 1ère, sous forme de feuilleton de l’été en juillet et août 2018. Avec 8000 Mondes, il accompagne Sylvie Chaussée Hostein et son équipe pour l’écriture de la série policière Ondes de choc, puis Sonia Serra pour la sitcom Greenpouce. Ces 2 séries seront jouées « en aveugle » au Téat Champ-Fleuri en avril 2019.
En parrallèle, Nicolas Bonin intervient pour accompagner des auteurs et chorégraphe comme « script doctor » sur la dramaturgie de leurs pièces :
– Fanny Sauvage (Compagnie Escalandanse) pour son spectacle Payable en euros
– Johan Jonzo (Projet Bien veillir en scène) pour son spectacle Granmoun
– Eric Languet (Compagnie Danse en L’R) pour son spectacle Mater
– Eric Lauret (Compagnie Alpaca Rose) pour son spectacle Noun
En 2019, il participe au concours organisé par la plateforme Fyctia et publie son roman Animae Symphonia, parvenu en finale grâce au vote du public. Animae Symphonia raconte les aventures d’un lycéen qui découvre que la musique est une forme de magie et doit résoudre une énigme littéraire.
En septembre 2020, Nicolas Bonin lance une chaine Youtube Le chirurgien des histoires, consacré à la mécanique narrative des séries, films, romans et bandes dessinées.

Nicolas BONIN

Animae Symphonia (4ème de couverture du dernier ouvrage)
La musique est une chose sérieuse, Monsieur Bardos. Elle permet de soulever les rochers, charmer des animaux et même remonter le temps !
Au lycée de Montgimel, on ne plaisante pas avec la musique… et pour cause ! Pour qui sait la maîtriser, la musique est une forme de magie ancienne et puissante.
Le jeune Stéphane Bardos rêve juste d’être une Rockstar pour séduire la belle Yseult. Avec son pote Jean, il veut monter un groupe de Rock alternatif. Le soir du concert de rentrée, alors qu’il garde les instruments, Stéphane découvre une étrange guitare et se retrouve face à une mystérieuse forêt, peuplée d’animaux étranges. Qui a ouvert ce passage ? Quel est le lien entre ces créatures étranges et les lycéens ?
Entre univers musical des années 90 et monde des contes et légendes, Animae Symphonia revisite le mythe d’Orphée à grand coup de riff électriques. Vous n’écouterez plus Téléphone, Cabrel, la Mano Negra ou Metallica de la même manière.

Séries
Orsan, 12 épisodes de 40 minutes de lecture, Nicolas BONIN (Capitaine de série), Joëlles BRETHES, Stéphanie BUTTARD, Julien DELARUE, Olivier GRASSINI, Elsa NELAUPE, Sonia SERRA et Justine VINET (Texte) – Sonia SERRA (Illustrations)

Manifestations

Lise BARROW

Auteure

 Site de Lise Barrow
 Facebook La quête du temps
 Instagram de Lise Barrow
 contact@lisebarrow.com
 Consultez les dédicaces

Lise Barrow est née sous le ciel de Provence, bercée par le chant des cigales.À l’ombre des pins parasols, elle rêve déjà d’aventure et d’ailleurs. Toute jeune lectrice, elle dévore chaque livre qui tombe sous sa main, en quête d’histoires palpitantes.Alors c’est tout naturellement qu’elle suit des études de lettres et devient professeure.Mais cela n’est pas suffisant…Sa curiosité et sa soif de nouveauté la poussent aux quatre coins du globe pour vivre ses propres aventures.Elle se plonge à cœur ouvert dans d’autres mondes, à la recherche de soi et de l’autre.En chemin, elle découvre des terres extraordinaires, des vies passionnantes, des pensées nouvelles.Ses pérégrinations la portent finalement jusqu’à La Réunion où, tombée sous le charme de cette île et de ses habitants, elle vit depuis près de dix ans.Passionnée de littérature en tout genre, amoureuse inconditionnée de la nature, riche d’une multitude d’expériences et de rencontres, elle se lance dans le roman fantasy pour partager les fruits de son imagination sans limite.

La quête du temps – Temps 1 – Errances (4ème de couverture du dernier ouvrage)
Mais qui est donc ce mystérieux étranger que Chanasa a recueilli inconscient et lourdement blessé sur le chemin, au mépris des règles des rebelles ? Un homme en fuite, qui erre dans le royaume des Terres Centrales. Un homme marqué d’un tatouage singulier, poursuivi par des individus énigmatiques et dangereux. Un homme doté d’un pouvoir stupéfiant… Face aux sombres menaces qui pèsent sur le futur, la jeune femme ne peut en démordre : elle sait que cet étranger est important. Malheureusement, il a perdu tous ses souvenirs et il semble bien que seuls ses ennemis détiennent les clés de son passé. Parviendra-t-il à retrouver la mémoire avant que la terre ne sombre dans le chaos et ne les engloutisse tous ?

Manifestations
2019 Mini Salon des histoires Steampunk et SF (Saint Benoît – La Réunion)
2019 Salon du livre Athéna de Saint Pierre (La Réunion)

Jules BÉNARD

Auteur

 Site L'Éclipse du Temps
 Facebook L'Éclipse du Temps
 julesbenard315@gmail.com
 Consultez les dédicaces

Souvenirs d’une enfance créole – Tome 3  (4ème de couverture du roman)
Quel bonheur ! Jules BENARD demeure ce fameux aventurier de l’écrit qui nous fait entrer de plain-pied dans “La Réunion longtemps” avec précision, humour et une générosité irrésistible.Après ses deux précédents recueils consacrés aux réminiscences de son enfance créole, il poursuit son œuvre de restitution d’une réalité encore vibrante dans les souvenirs de ses lecteurs. Les péripéties dans lesquelles il les entraîne font naître une effervescence palpable qui gagne aisément tous les passionnés de l’île et de sa mémoire. Ses récits, tout à la fois personnels et collectifs, charrient en masse cette émotion dont le frémissement vient ré-enchanter celles et ceux qui n’ont rien oublié de leur propre jeunesse.Avec ce troisième tome, il contribue à nouveau de façon déterminante à la sauvegarde de l’immense “petite” histoire du quotidien, de ce patrimoine populaire et existentiel inestimable, de tout ce qui a fait la vie réelle des gens et des quartiers, comme de ces personnages attachants dont l’existence a modelé les valeurs substantielles, souvent cachées, de la Réunion. Ce sont bien eux qui lui ont conféré cette consistance créole si savoureuse, empreinte de son identité profonde demeurée intacte sous les oripeaux de la modernité.

Manifestations
2019 Salon du livre Athéna de Saint-Pierre (La Réunion)
2018 Kabarlire la kréolité – Salon du livre des mondes créoles (Le Port – La Réunion)
2017 Salon du livre Athéna de Saint-Pierre (La Réunion)
2016 Kabar liv la kréolité – Salon du livre des mondes créoles (Le Port – La Réunion)
2015 Salon du livre Athéna de Saint-Pierre (La Réunion)

 Consultez les dédicaces

Catherine BRAI

Auteure

 brai.catherine@orange.fr
 Consultez les dédicaces

Catherine Brai, née d’un père eurasien et d’une mère vietnamienne, passe les
17 premières années de sa vie à Saigon (Vietnam).
Philosophe de formation, elle enseigne dans de nombreux pays dont le Japon, la
Turquie, le Mexique. Actuellement elle vit sur l’île de La Réunion.
Elle est l’auteure de 4 romans.

Le rendez-vous de Tokyo (4ème de couverture du dernier ouvrage)
Agnès, jeune professeur tout juste diplômée de philosophie et mariée depuis peu rejoint son mari Max au Japon après deux mois d’absence. Elle donne six heures de cours à l’Institut français de Tokyo et découvre, ébahie, une ville, un pays et des habitants dont la vie est à l’opposé de celle de la France. Nous sommes au début des années 70. Tout à Tokyo apparaît à Agnès mystérieux et longtemps incompréhensible sauf la véritable vénération que les Japonais portent à la France et aux Français. Nous avons la réputation d’être tous beaux, élégants et romantiques. Les mâles de l’Hexagone, installés au Japon en profitent. Agnès elle-même suscite beaucoup d’émois, néanmoins difficiles pour elle à deviner derrière les paupières et les têtes baissées. Max, surchargé de travail selon ses dires, la pousse à fréquenter ses collègues masculins. Ensemble, ils forment un groupe sympathique et ils aiment échanger leurs connaissances sur le Japon. Par la différence de culture, ils sont souvent plongés dans des situations cocasses où tout est prétexte à des fous rires qui peuvent gêner les Japonais, habitués à plus de réserve. Mais au bout de quelques mois, le groupe se délite, les jeunes gens ayant pu réaliser leur rêve : trouver une compagne japonaise. À la fin de l’année scolaire, Agnès reprend seule l’avion pour la France. Quarante-cinq ans plus tard, elle revient sur les lieux où dans le tumulte des préjugés, elle a perdu son jeune mari. Quelles surprises attendent notre voyageuse au terme de ce pèlerinage ?

Manifestations
2018 Salon du livre de Paris